Au-delà du Prix du livre politique de l’Assemblée nationale du Québec, les lecteurs et lectrices de Guy Boulianne sont les plus importants

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

C’est sans aucun étonnement que j’apprends que mon livre, « La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués », n’a pas été sélectionné pour la 18e édition des Prix du livre politique de l’Assemblée nationale du Québec. Le Prix de la présidence de l’Assemblée nationale récompense la qualité et l’originalité d’une œuvre portant sur la politique québécoise. Trois bourses sont offertes : une bourse de 5 000 $, remise à la personne lauréate, et deux autres de 1 500 $, remises aux finalistes.

Je ne suis pas mauvais perdant puisque c’est ce que j’annonçais dans mon communiqué du 5 décembre 2019, lorsque j’écrivais que c’était « sans grande illusion » que je participais à ce prix du livre politique. L’important pour moi ce sont la satisfaction et les réactions positives de mes lecteurs et lectrices au Québec, en Amérique, en Europe et ailleurs dans le monde. J’ai eu la chance de ne recevoir que de bons commentaires suite à la lecture de mon ouvrage, que ce soit sur mon site internet, sur les réseaux sociaux, chez Amazon et dans les autres boutiques en ligne. Mon objectif principal en participant à ce prix littéraire était de faire connaître mon livre à la classe politique québécoise que je critique ouvertement et sans aucune retenue.

La lauréate et les finalistes du Prix de la présidence de l’Assemblée nationale 2020 sont : Denyse Baillargeon pour son livre « Repenser la nation. L’histoire du suffrage féminin au Québec », Alexandre Dumas pour son livre « L’Église et la politique québécoise, de Taschereau à Duplessis » et Emily Laxer pour son livre écrit en anglais (alors que nous vivons au sein d’un Québec francophone supposément défendu par notre Gouvernement) « Unveiling the Nation. The Politics of Secularism in France and Quebec ».

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, M. Marc Picard de la Coalition avenir Québec (CAQ), écrit dans un communiqué en date du 28 mai 2020 : « La présente édition des Prix du livre politique, bien que particulière quant à sa remise des prix, n’enlève rien à la qualité des œuvres honorées. Je suis encore une fois très fier de constater autant de talent et d’intérêt envers la politique québécoise. Au nom de tous les parlementaires et en mon nom personnel, l’Assemblée nationale tient à féliciter les lauréates et les finalistes. Dans le contexte actuel, il est d’autant plus important de remettre ces prix aux personnes méritantes ».


Les trois livres primés

Livre - Repenser la nation. L'histoire du suffrage féminin au Québec


Livre - L'Église et la politique québécoise, de Taschereau à Duplessis


Livre - Unveiling the Nation. The Politics of Secularism in France and Quebec


 

Alain Karon
5

« Je vous suis assidûment depuis plusieurs mois et j'aime beaucoup votre travail en général. Merci d'avance et continuez votre super travail. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
160680cookie-checkAu-delà du Prix du livre politique de l’Assemblée nationale du Québec, les lecteurs et lectrices de Guy Boulianne sont les plus importants
Website | + posts

Guy Boulianne, auteur, éditeur et journaliste indépendant, membre de la General News Service Network Association (GNS Press) et de l'International Association of Press Photographers (IAPP) Il est aussi membre de la Society of Professional Journalists (SPJ). Il est le fondateur et l'éditeur en chef des Éditions Dédicaces LLC : http://www.dedicaces.ca.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Chantal Viger

Bonjour Guy, ton livre est beaucoup trop actuel pour l’Assemblée. Bravo pour l’éclairage que tu apportes à  la génération d’aujourd’hui.

Je nous souhaite bon courage 😉

Chantal

Jean-Marc Coutlée

Je suis à faire la lecture de votre livre La Société Fabienne et je peux comprendre leurs réticences à faire la promotion d’une œuvre qui expose les liens de corruption des états dont ils font partie.

Je ne suis pas une personne qui aime la lecture mais vous m’avez redonné goût à cette passion que j’avais perdu il y environs 40 ans. Je conseille fortement votre livre à toute personne qui désire comprendre en profondeurs les liens diaboliques des élites de notre société.

Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.
2
0
J'aimerais bien avoir votre avis concernant cet article. Veuillez laisser un commentaire.x