Le fondateur de Profession-Gendarme, Ronald Guillaumont, a été convoqué pour audition par la Direction générale de la Sécurité intérieure

Le 1er mai 2023, je recevais un message de mon ami et collègue Ronald Guillaumont, fondateur de Profession-Gendarme et retraité de la Gendarmerie Nationale de France. Celui-ci m'écrivait :

« Vers la fin du mois de Mai j'aurai un de mes articles sous forme de Compte Rendu à vous proposer, en effet mon site dérange énormément les autorités ici et tout est mis en œuvre soit pour me faire peur ou me faire taire... Pour le moment je n'en parle pas publiquement mais je suis convoqué de manière officielle en tant que "Témoin" dans l'affaire "Rémy Daillet-Widerman" qui est incarcéré depuis presque deux ans... Je suis simple témoin pour le moment bien que je n'ai rien à dire si ce n'est que j'ai fait environ 5 ou 6 publications concernant ce personnage.... Mon audition dans cette enquête ne leur apportera rien de nouveau, mais le général Delawarde pense que c'est en vue de m'impressionner... C'est la DGSI qui me convoque (Direction Générale de la Sécurité du Territoire). Je suis convoqué le 23 mai à 14h00, je ferai un compte rendu à l'issue et ne manquerai pas de vous tenir informé. Bien à vous. Ronald »

Monsieur Guillaumont conclut : « P.S. Si ils pensent me faire peur ils se trompent, j'ai 30 ans de métier de Gendarme, je connais donc la musique... De plus je suis très prudent sur la route, en bonne santé et je n'ai aucune idée suicidaire (sourire). »

Ronald Guillaumont est le fondateur et président de l’Association Professionnelle Gendarmerie (APG). Cette association a pour objet l’expression, l’information et la défense des droits et intérêts matériels et moraux des personnels militaires de la gendarmerie et de leurs familles ainsi que l’information des citoyens sur les conditions d’exercice de leur statut en vue de renforcer la compréhension et les liens entre les citoyens et les agents de la force publique pour l’intérêt de tous, conformément aux principes posés par la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Fondée en juin 2014, l’Association Professionnelle Gendarmerie édite le blogue Profession-Gendarme qui prend une ampleur inattendue (l’année 2022 se clôturait à plus de 9,5 millions de visites). Je vous transmet ci-dessous le compte rendu de l’audition.

« N’ayez pas peur de la Liberté, car si vous en avez peur, elle se détournera de vous. Aimez la et chérissez la » — Ronald Guillaumont


Chers amis et amies de Profession-Gendarme,

Aujourd’hui je porte à votre connaissance la pression, voire une tentative d’intimidation, dont je fais l’objet en raison de la notoriété acquise de Profession-Gendarme et de sa ligne éditoriale.

Cela sur un sujet précis.

En 2020 et 2021 j’ai publié quelques articles concernant un personnage aujourd’hui controversé : Rémy Daillet-Widermann.

Après ces publications, ce personnage m’a contacté par le canal WhatsApp pour solliciter le soutien inconditionnel de Profession-Gendarme. Je n’ai pas donné suite à sa demande.

En juin 2021 après parution de plusieurs articles à charge le concernant, il m’a fait part de son mécontentement. Face à son comportement j’ai coupé toute relation avec la personne.

Rémy Daillet Widerman, arrêté puis expulsé de Malaisie en juin 2021, se trouve actuellement incarcéré en France pour « association de malfaiteurs terroristes en vue de la préparation d’un ou plusieurs crimes d’atteinte aux personnes. »

L’enquête judiciaire est toujours en cours.

Pour faire suite à ce que je viens d’évoquer j’ai reçu, le 20 avril 2023 une convocation de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI).

Le 23 mai 2023 à 14h00 je serai entendu, à l’Hôtel de Police de Brest (29), en qualité de témoin dans une enquête répondant au même chef d’accusation c’est-à-dire « l’association de malfaiteurs terroristes en vue de la préparation d’un ou plusieurs crimes d’atteinte aux personnes ».

Par téléphone j’ai fait part au fonctionnaire de la DGSI de mon étonnement. Sans s’épancher davantage il m’a confirmé sa présence à cette convocation.

Après réflexion j’en conclus que le véritable motif de mon assignation n’est en rien l’enquête ouverte concernant Rémy Daillet-Widermann, mais que cette instance se sert de cette investigation pour m’intimider parce que, indéniablement, Profession-Gendarme que j’administre dérange.

Quoi qu’il en soit j’ai la volonté de continuer à vous informer. Un compte rendu de mon audition sera prochainement publié.

Chers amis(es) lecteurs et lectrices de PG, je vous remercie de votre soutien.

Ronald Guillaumont
Créateur de Profession Gendarme


Pour Tribune Libre, le 23 mai 2023, Stéphanie Reynaud interviewe Ronald Guillaumont, créateur du site à forte audience Profession-Gendarme.

Par Tribune Libre : 23 mai 2023 Pour Tribune Libre, le 23 mai 2023, Stéphanie Reynaud interviewe Ronald Guillaumont, créateur du site à forte audience Profession-Gendarme : il est convoqué ce mardi 23 mai 2023 par la police à Brest afin de parler de Rémy Daillet. Rémy Daillet-Wiedemann, né en 1967, fils du député UDF de la Manche Jean-Marie Daillet, est un ancien responsable du MODEM (fédération Haute-Garonne), il est étiqueté « militant complotiste d’extrême-droite ». Depuis avril 2021, Rémy Daillet est soupçonné d’être impliqué dans trois affaires d’enlèvement d’enfant et, depuis octobre 2021, dans un projet de coup d’État ainsi que plusieurs projets d’attentats terroristes (source Wikipedia). En fin d’après-midi, Ronald Guillaumont m’envoie ce compte-rendu dans lequel il relate la façon dont s’est déroulée son audition à Brest :

Compte rendu d’audition

Chers amis Lecteurs et Lectrices de Profession-Gendarme,

je me suis donc rendu à la convocation dont je faisais l’objet. J’ai été reçu par un jeune officier de police judiciaire très aimable et souriant. Arrivé dans le bureau pour audition j’ai découvert qu’ils étaient deux OPJ.

L’entretien s’est très bien passé et après les renseignements d’identité très complets, adresse, numéros de téléphone, noms et prénoms de mes parents, prénoms de mes enfants, immatriculation de mon véhicule, les première questions sont arrivées.

  • Est-ce que je pense que nous vivons dans un état totalitaire ? Ma réponse : je n’en sais rien…
  • Qu’est-ce que je pense du gouvernement actuel ? Ma réponse : je n’en pense rien, mais au vu des commentaires de mes lecteurs il se dégage beaucoup d’inquiétude. En ce qui me concerne à 75 ans ma vie est faite mais je m’inquiète pour l’avenir de mes enfants et de mes petits enfants.
  • Êtes vous patriote, qu’est ce que le patriotisme ? Ma réponse : Oui je suis patriote, être patriote c’est aimer son pays.
  • Qu’est-ce que le nouvel ordre mondial ?

A ce moment là je l’ai arrêté et je lui ai dit que je pouvais poursuivre sur les autres questions du même genre qu’il avait prévu de me poser, à savoir, tout comme à Virginie de Araujo-Recchia (avocate)

  • Qu’est-ce que le complotisme, –
  • Que pensez vous des pédophiles etc….

Devant ma réaction il a arrêté ces questions d’ordre personnel.

Je lui alors demandé si j’étais ici pour témoigner dans l’affaire Rémy Daillet ou si il s’agissait d’une enquête sur ma personne…

En ce qui concerne Rémy Daillet je n’ai rien pu lui dire de plus que ce que je savais d’après sa fiche Wikipédia que j’avais amené avec moi. De nombreux noms m’ont été cités ainsi que des photos montrées. Je l’ai informé de quelle manière Rémy Daillet m’avait contacté via Whatsapp et l’O.P.J. m’a montré certains échanges ou courriels où mon nom était cité…

Dans l’un de ces courriels l’un des protagonistes précisait même que « Ronald n’était pas recrutable car il ne s’occupait que de Profession-Gendarme ». Je dois reconnaître que j’ai été bien aise de lire cette phrase car cela apportait la preuve que je n’avais rien à voir avec le « complot Rémy Daillet » et son entourage.

L’audition a duré de 14 heures à 16 heures 45. Au cours de cette audition nous avons pu échanger et je lui ai dit comment et pourquoi j’avais créé le site Profession-Gendarme, quel était mon combat pour la Liberté d’expression des militaires donc des gendarmes et qu’aujourd’hui j’essayai d’informer au maximum au contraire des médias « Mainstream » tous appartenant aux mêmes grandes fortunes qui nous dirigent.

En conclusion j’en ai retiré que nous sommes tous surveillés de près sur l’ensemble des médias Internet.

Ronald Guillaumont
Créateur de Profession-Gendarme

Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Anne-Marie Labonté
5

« J’apprécie vos articles, émissions et interventions et j’aurai grand plaisir à vous réécouter en entrevue. Je vous encourage à continuer votre travail qui est indispensable. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.