L’ancien ambassadeur de l’Inde, Deepak Vohra, a confirmé que des chiens renifleurs auraient détecté de la cocaïne dans l’avion de Trudeau

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

Le 22 septembre dernier je publiais l’information qui,— selon des sources indiennes —, indiquerait que l’avion du Premier ministre du Canada Justin Trudeau s’était vu refuser le départ de l’aéroport après le Sommet du G20 à New Delhi, non pas en raison d’un problème technique comme il a été dit dans les médias occidentaux, mais bien en raison de la découverte de grandes quantités de drogue à l’intérieur de celui-ci. Or cette information a été confirmée par l’ancien diplomate et secrétaire au ministère des Affaires étrangères de la République de l’Inde, Monsieur Deepak Vohra (रहे दीपक वोहरा) lors d’une émission diffusée sur la chaîne de télévision Zee News, appartenant à Zee Media Corporation Ltd (ZMCL), le plus grand réseau d’information indien touchant la vie de plus de 150 millions d’Indiens à travers un ensemble de chaînes d’information nationales et régionales. Cet incident a entraîné un retard de 36 heures avant que Trudeau ne puisse enfin rentrer chez lui. De plus, Justin Trudeau n’a pas été autorisé à participer à des événements publics pendant cette période, ajoutant au mystère entourant la situation.

Deepak Vohra a été ambassadeur de l’Inde en Arménie, en Géorgie, au Soudan, au Soudan du Sud, en Pologne et en Lituanie, et est actuellement conseiller spécial du Premier ministre au Lesotho, au Soudan du Sud et en Guinée-Bissau et auprès des conseils autonomes de développement des collines du Ladakh de Kargil et Leh. Il a également servi en France, au Vietnam, en Tunisie, aux États-Unis, au Nigeria, au Tchad, au Bénin, au Cameroun, en Malaisie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Espagne. L’ambassadeur Vohra a exercé les fonctions d’officier en service spécial auprès du conseiller technologique du Premier ministre indien.

L’Ambassadeur Vohra possède une expertise et une vision inégalées des questions de développement pour les pays en développement, en particulier en Afrique. Il a travaillé avec Sulabh International et a été étroitement associé aux missions des Nations Unies en Afrique. Ancien élève de l’école St Columba, du St Stephen’s College et de l’Université de la Sorbonne, Deepak Vohra a été pendant plusieurs années le présentateur de télévision le plus apprécié d’Inde, étant sélectionné par un magazine féminin comme l’une des personnalités les plus sensationnelles d’Inde. Il s’adresse à un public national et international sur Our World @ 2025, les mégaconvergences mondiales qui façonnent l’avenir. Plus de 20 millions de personnes l’ont entendu jusqu’à présent. Il écrit régulièrement pour le Sunday Guardian et apparaît sur les chaînes de télévision en tant qu’analyste expert des affaires étrangères.

En 2013, Deepak Vohra a reçu le Grand Cordon (Classe I) de l’Ordre des Deux Nils (وسام النيلين), la plus haute distinction civile du Soudan, décerné par le président du Soudan, [Source : Tribune India]


➨ Voici ce que l’ancien diplomate Deepak Vohra (रहे दीपक वोहरा) dit à propos de Justin Trudeau :

« Hé, c’est un tout petit enfant qui allaite. Que sait-il des relations internationales ? A-t-il utilisé le mot “allégation crédible” dans la déclaration du Parlement ? Quelqu’un m’a-t-il dit qu’il était un menteur crédible ? Il est devenu fou, c’est un menteur crédible. Maintenant il s’énerve et pourquoi s’est-il énervé ? Chaque fois qu’il venait ici à Delhi, ma femme le voyait. Lorsque vous atterrissez à l’aéroport, vous dites que vous souffrez de constipation ou que vous êtes très contrarié. Troublé parce que sa femme l’avait quitté il y a 10 jours. Sa popularité diminue beaucoup. Son économie s’est effondrée, elle était soumise à de fortes tensions. Et nous avons également reçu cette nouvelle…

« Maintenant, je peux aussi dire que ce sont des rumeurs crédibles et sales selon lesquelles de la cocaïne aurait été trouvée dans son avion. Nos chiens renifleurs ont passé deux jours enfermés dans sa chambre d’hôtel. Il n’a pas non plus assisté au dîner offert par notre président indien. On dit qu’il était sous l’emprise de mauvaises drogues, donc on ne peut rien dire. Dans quel esprit est-il même dans son bon sens ? Mais je peux comprendre à ses actes qu’il est devenu désemparé. Il se sent très seul. Si la personne qui a perdu son emploi le sait, elle essaie de le montrer. »


➽ Y avait-il de la drogue dans l’avion « indésirable » du Premier ministre canadien Justin Trudeau ? Déclaration sensationnelle d’un ancien diplomate indien

Par Richa Bajpai, Navbharat Times, 25 septembre 2023

Un ancien diplomate indien a fait une déclaration choquante au sujet du Premier ministre canadien Justin Trudeau, qui a formulé des allégations absurdes contre l’Inde pour le meurtre de Khalistani Hardeep Singh Nijjar. Trudeau était venu à New Delhi pour la conférence du G20. Alors que tous les invités sont rentrés dans leur pays après la conférence, Trudeau a dû rester en Inde en raison d’une panne d’avion. Après les allégations de Trudeau, il y a eu beaucoup de tensions entre l’Inde et le Canada. Le gouvernement indien a qualifié d’absurdes les allégations formulées par Trudeau contre l’Inde la semaine dernière.

Trudeau n’a même pas assisté au dîner

Deepak Vohra, qui a été ambassadeur de l’Inde en Arménie, en Pologne, en Géorgie et dans de nombreux pays similaires, a fait de nombreuses déclarations sensationnelles à propos de Trudeau sur une chaîne d’information. Il a déclaré que récemment, lorsque Trudeau était venu en Inde pour le G20, des chiens renifleurs avaient détecté de la cocaïne dans l’avion de Trudeau à l’aéroport. Depuis, des discussions ont commencé pour savoir si l’état de Trudeau n’était vraiment pas bon au moment d’un événement aussi médiatisé qu’est le G20. Trudeau n’a pas non plus assisté au dîner organisé en l’honneur des chefs d’État après le G20. De nombreuses personnes associent désormais la déclaration de Deepak Vohra à cela.

En attente de la réponse du Canada

Trudeau avait récemment déclaré qu’il détenait des preuves selon lesquelles des agents indiens étaient impliqués dans le meurtre de Khalistani Hardeep Singh Nijjar. Nijjar a été assassiné le 18 juin devant un Gurudwara à Surrey, en Colombie-Britannique. La tension s’est accrue entre le Canada et l’Inde après les allégations de Trudeau. Les allégations de Trudeau ont suscité un débat sur la conduite des dirigeants mondiaux lors des sommets internationaux et son impact sur les relations diplomatiques. Il y a quelques jours, des rapports signalaient la présence de drogue dans l’avion de Trudeau, mais cela n’a pas pu être confirmé. Beaucoup attendent désormais la réponse officielle du gouvernement canadien et des éclaircissements sur les allégations de l’ancien diplomate.

Le ministre de la Défense a accusé l’Inde

Trudeau a affirmé à la Chambre des communes que l’Agence de sécurité nationale du Canada était convaincue que des agents du gouvernement indien avaient commis le meurtre de ce citoyen canadien. L’Inde avait déclaré Nijjar terroriste. Le ministre canadien de la Défense, Bill Blair, a également suivi les traces de son Premier ministre et formulé des allégations sans fondement contre l’Inde. Le ministre de la Défense Blair a déclaré qu’après le G20, l’avion officiel du Premier ministre canadien Trudeau avait été endommagé et que l’Inde était derrière. Il a dit : « Je ne veux pas faire de commentaire à ce sujet. Oui, il y a clairement des inquiétudes. » Alors que le ministre de la Défense reste silencieux à ce sujet, son porte-parole apporte des précisions sur Twitter.


À propos de la journaliste Richa Bajpai (ऋचा बाजपेई)

Richa Bajpai (ऋचा बाजपेई) a rejoint le Times Group en 2021 et elle est actuellement responsable de la section actualités internationales de Navbharat Times Online (NBT). L’expérience totale en journalisme est de 15 ans et outre les affaires internationales, elle s’intéresse également à la défense, à la politique nationale et au divertissement.


L’ancien diplomate Deepak Vohra, en réaction à l’action du Canada suite à l’assassinat d’un terroriste du Khalistan, Hardeep Singh Nijjar, qualifie le Premier ministre canadien d’idiot.

Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Ginette Major
5

« Vos parutions sont excellentes… Merci de dire la Vérité. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
969230cookie-checkL’ancien ambassadeur de l’Inde, Deepak Vohra, a confirmé que des chiens renifleurs auraient détecté de la cocaïne dans l’avion de Trudeau
Website | + posts

Guy Boulianne, auteur, éditeur et journaliste indépendant, membre de la General News Service Network Association (GNS Press) et de l'International Association of Press Photographers (IAPP) Il est aussi membre de la Society of Professional Journalists (SPJ). Il est le fondateur et l'éditeur en chef des Éditions Dédicaces LLC : http://www.dedicaces.ca.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
S’abonner
Notification pour
guest

8 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.
8
0
J'aimerais bien avoir votre avis concernant cet article. Veuillez laisser un commentaire.x