Cocaïne dans l’avion de Trudeau — La réponse de Deepak Vohra : « J’ai 72 ans et je travaille dans la diplomatie depuis plus de 50 ans. Je fais attention (en général) au choix de mes mots. »

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

Le 22 septembre dernier je publiais l’information qui,— selon des sources indiennes —, indiquerait que l’avion du Premier ministre du Canada Justin Trudeau s’était vu refuser le départ de l’aéroport après le Sommet du G20 à New Delhi, non pas en raison d’un problème technique comme il a été dit dans les médias occidentaux, mais bien en raison de la découverte de grandes quantités de drogue à l’intérieur de celui-ci. Or cette information a été confirmée par l’ancien diplomate et secrétaire au ministère des Affaires étrangères de la République de l’Inde, Monsieur Deepak Vohra (रहे दीपक वोहरा) lors d’une émission diffusée sur la chaîne de télévision Zee News, appartenant à Zee Media Corporation Ltd (ZMCL), le plus grand réseau d’information indien touchant la vie de plus de 150 millions d’Indiens à travers un ensemble de chaînes d’information nationales et régionales. Cet incident a entraîné un retard de 36 heures avant que Trudeau ne puisse enfin rentrer chez lui. De plus, Justin Trudeau n’a pas été autorisé à participer à des événements publics pendant cette période, ajoutant au mystère entourant la situation.

Je suis très heureux et honoré d’avoir reçu aujourd’hui même un courrier de l’ancien diplomate Dr Deepak Vohra. Celui-ci a été ambassadeur de l’Inde en Arménie, en Géorgie, au Soudan, au Soudan du Sud, en Pologne et en Lituanie, et est actuellement conseiller spécial du Premier ministre au Lesotho, au Soudan du Sud et en Guinée-Bissau et auprès des conseils autonomes de développement des collines du Ladakh de Kargil et Leh. Voici ce que Monsieur Vohra m’écrit :

28 septembre 2023

Bonjour Shri Boulianne

Je vous remercie pour votre message. J’avais mentionné dans mon commentaire que j’avais entendu des “rumeurs crédibles”, plus faibles que les “allégations crédibles” de Shri Trudeau, à propos de nos chiens renifleurs qui auraient surveillé les valises du dirigeant canadien à l’aéroport de Delhi lors de son arrivée.

Une histoire montée de toutes pièces par des Chinois m’a grillé, attirant l’attention sur mon parcours professionnel (qui n’est pas le meilleur), ce qui n’a rien à voir avec Shri Trudeau, qui a démenti ces rumeurs. D’un autre côté, j’ai reçu une vague de soutien.

Selon un éminent journaliste indien, Shri Trudeau est le dirigeant étranger le plus impopulaire auprès des Indiens. Sa visite officielle de 2018 a été un désastre total, une visite pour mettre fin à toutes les visites. Le Khalistan est une question sensible pour nous, et Shri Trudeau le sait. Pourquoi le meurtre par des personnes non identifiées d’un plombier-terroriste (un immigrant illégal au Canada) l’inquiéterait-il autant ? [Hardeep Singh Nijjar] Certains de mes amis africains l’appellent Ujinga Muzungu (vagabond insensé et sans but en swahili), un terme qu’ils utilisaient lorsque les premiers hommes blancs sont venus leur rendre visite.

Monsieur, j’ai 72 ans et je travaille dans la diplomatie depuis plus de 50 ans. Je fais attention (en général) au choix de mes mots.

Vladimir Poutine avait qualifié Volodymyr Zelenskyy de néo-nazi. Qui a invité un nazi reconnu au Parlement canadien et l’a ovationné (ce qui a coûté son poste au président de la Chambre) ? Était-ce à la demande des Ukrainiens ou d’un député canadien ? Vous avez peut-être la réponse.

Monsieur, je vous demande d’examiner ce que j’ai écrit en profondeur.

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments respectueux.

Ambassadeur Deepak Vohra
Envoyé de Bharat
Conseiller spécial pour l’Afrique

➨ Voici ce que l’ancien diplomate Deepak Vohra (रहे दीपक वोहरा) a dit à propos de Justin Trudeau :

« Hé, c’est un tout petit enfant qui allaite. Que sait-il des relations internationales ? A-t-il utilisé le mot “allégation crédible” dans la déclaration du Parlement ? Quelqu’un m’a-t-il dit qu’il était un menteur crédible ? Il est devenu fou, c’est un menteur crédible. Maintenant il s’énerve et pourquoi s’est-il énervé ? Chaque fois qu’il venait ici à Delhi, ma femme le voyait. Lorsque vous atterrissez à l’aéroport, vous dites que vous souffrez de constipation ou que vous êtes très contrarié. Troublé parce que sa femme l’avait quitté il y a 10 jours. Sa popularité diminue beaucoup. Son économie s’est effondrée, elle était soumise à de fortes tensions. Et nous avons également reçu cette nouvelle…

« Maintenant, je peux aussi dire que ce sont des rumeurs crédibles et sales selon lesquelles de la cocaïne aurait été trouvée dans son avion. Nos chiens renifleurs ont passé deux jours enfermés dans sa chambre d’hôtel. Il n’a pas non plus assisté au dîner offert par notre président indien. On dit qu’il était sous l’emprise de mauvaises drogues, donc on ne peut rien dire. Dans quel esprit est-il même dans son bon sens ? Mais je peux comprendre à ses actes qu’il est devenu désemparé. Il se sent très seul. Si la personne qui a perdu son emploi le sait, elle essaie de le montrer. »


➽ Poursuivez votre lecture en consultant ces articles :


Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Jean-Guy Bernier
5

« Bonjour Guy. Je salue votre courage, votre détermination ainsi que votre recherche incessante de la vérité, des qualités déficientes dans notre société objet d'attaques continues à tous les niveaux. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
971570cookie-checkCocaïne dans l’avion de Trudeau — La réponse de Deepak Vohra : « J’ai 72 ans et je travaille dans la diplomatie depuis plus de 50 ans. Je fais attention (en général) au choix de mes mots. »
Website | + posts

Guy Boulianne, auteur, éditeur et journaliste indépendant, membre de la General News Service Network Association (GNS Press) et de l'International Association of Press Photographers (IAPP) Il est aussi membre de la Society of Professional Journalists (SPJ). Il est le fondateur et l'éditeur en chef des Éditions Dédicaces LLC : http://www.dedicaces.ca.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.
4
0
J'aimerais bien avoir votre avis concernant cet article. Veuillez laisser un commentaire.x