Guillaume Bousquières et Sébastien Iozzia nous révèlent ce que plusieurs chercheurs ont déjà dénoncé et qui fut publié sur ce site internet

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

Après avoir réalisé deux films-documentaires en 2022, « Next Dose 1 » et « Next Dose 2 », après avoir publié un livre en juin 2023 intitulé « Covid-19 : L’avis de deux soignants bien “emmerdants” », l’équipe de Kairos Presse a interviewé Guillaume Bousquières et Sébastien Iozzia, dans le cadre de la sortie de « Next Dose 3 », qui fait suite aux deux précédents documentaires vidéos. Sébastien Iozzia est infirmier, suspendu, passionné de microscopie et du monde du vivant, tandis que Guillaume Bousquières travaille en infographie/multimédia et web depuis vingt ans. Naturopathe depuis 10 ans, il ferme son cabinet en août 2021. Tous les deux, ils ont été les premiers Français à avoir observé le sang des personnes vaccinées au microscope. Ce qu’ils ont découvert est particulièrement interpellant et a déjà été discuté sur ce site internet depuis 2020.

En France, des millions de personnes ont été injectées avec des produits expérimentaux dont on ne sait rien ou si peu. Environ 200 000 d’entre elles ont déclaré des effets indésirables, dont 25 % seraient graves (ANSM, 28 août 2023), chiffres officiels considérés comme largement sous-estimés par défaut de déclaration. Cette situation aurait probablement été évitée si les autorités, au lieu de s’enferrer dans ce qui apparaît de plus en plus comme un mensonge sur la sécurité de ces « vaccins », avaient simplement utilisé les outils de la science, dont le microscope.

C’est l’investissement qu’ont réalisé Guillaume Bousquières et Sébastien Iozzia, qui nous livrent leurs observations à travers un récit chronologique et plus d’une centaine de clichés en couleur inquiétants, car ils dévoilent des éléments synthétiques dans le sang, qui ne devraient pas s’y trouver, dont ce qui ressemble à des micro-antennes, des micro-puces… ainsi que des structures artificielles et bien d’autres anomalies affectant les globules blancs et rouges, les plaquettes… Comment s’étonner ensuite de tous ces effets indésirables graves, dont les décès ? Et pourquoi les institutions en charge de la santé publique n’ont-elles pas effectué ces analyses ? Avec leur nouveau livre à paraître, « Injections Covid-19 – Ce que révèle le microscope », il n’est plus possible de masquer la réalité.


Voici quelques suggestions de lecture connexe


Les vaccinations du Parlement européen violaient l’approbation de l’EMA — Le 4 octobre 2023, plusieurs députés européens ont adressé une demande formelle à l’Agence européenne des médicaments (EMA) lui demandant de suspendre immédiatement les autorisations commerciales des vaccins Comirnaty (Pfizer) et Spikevax (Moderna) contre la COVID-19. Le mardi 21 novembre 2023, de 15h00 à 15h30, une conférence de presse a eu lieu au Parlement européen à Strasbourg (Salle Daphné Caruana Galizia – Weiss N-1/201). Lors de cette conférence de presse, Marcel de Graaff (eurodéputé FVD) et Joachim Kuhs (eurodéputé AfD), Willem Engel (pharmacologue) et Vibeke Manniche (médecin) ont évoqué les révélations choquantes qui font suite à la réponse de l’EMA du 18 octobre 2023.
[Question prioritaire pour réponse écrite P-003064/2023/rev.1]

Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Suzanne Poulin
5

« Merci M. Boulianne d'abreuver ma grande soif de comprendre non seulement intellectuellement mais spirituellement les tenants et aboutissants de notre humanité. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.