Elon Musk veut faire de Twitter une copie de WeChat, un système de crédit social chinois — Suivez Guy Boulianne sur le réseau social GAB

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

Comme pour plusieurs personnalités publiques qu’ils encensent aveuglément et sans aucun discernement ni analyse, beaucoup trop de gens croient que le but principal de Elon Musk depuis son rachat de la plateforme Twitter est de redonner la liberté de parole à la population. Les gens font abstraction que Elon Musk est l’un des hommes d’affaire les plus fortunés et les plus avisés de la planète. Je suis désolé de vous dire que Musk ne travaille pas pour le petit peuple, mais uniquement pour son portefeuille et les intérêts des globalistes dans leur ensemble. Les gens croient que Musk est là pour les aider. C’est oublier qu’il a comparé ses ambitions pour Twitter à WeChat, l’application la plus populaire en Chine, lors de sa première rencontre avec les employés de Twitter le 16 juin 2022. En effet, en tant que modèle, Musk a jeté son dévolu sur la soi-disant super application originale, WeChat, qui appartient à la société chinoise Tencent. Lors de cette réunion, il a directement mentionné WeChat, indiquant que la construction de quelque chose comme ça favoriserait son objectif plus large de presque quintupler la base d’utilisateurs de Twitter à un milliard de personnes. « Il n’y a pas d’équivalent WeChat hors de Chine », a-t-il déclaré lors de la réunion. « Il y a une réelle opportunité de créer cela. » Lors d’une entrevue le 14 juin 2022, Elon Musk a dit : « En Chine, vous faites tout sur WeChat… c’est génial… en dehors de la Chine, il n’y a rien de tel, les gens vivent sur une seule application. Mon idée serait comme si nous copions simplement WeChat. » [Intégrale]

Le 17 mai 2022, Musk a pris la parole lors d’un panel organisé par Chamath Palihapitiya, Jason Calacanis, David Sacks et David Friedberg pour leur podcast “All-In”. « L’une des choses intéressantes qui sont apparues dans votre feuille de route de produit était la possibilité que Twitter devienne une sorte de super application avec paiements inclus, peut-être même dogecoin », a déclaré l’animateur et panéliste du podcast All-In Jason Calacanis. Musk a convenu que WeChat est « en fait un bon modèle » à suivre et doit également être disponible au-delà de la Chine. « Si vous êtes en Chine, vous vivez en quelque sorte sur WeChat, il fait tout. C’est un peu comme Twitter, plus PayPal, plus tout un tas d’autres choses. Et le tout dans une seule et […] grande interface. C’est vraiment une excellente application », dit Musk.

“Transformer Twitter en une super application de type WeChat serait une entreprise colossale pour Musk”, a déclaré Jasmine Enberg, analyste principale chez Insider Intelligence, à l’Associated Press.

Le problème avec cette idée est que WeChat combine les médias sociaux, l’identité numérique, la vaccination, l’état de santé, les antécédents criminels, le suivi et la surveillance, la monnaie numérique, l’empreinte carbone et le “Score de crédit social” ! L’utilisateur “Peaceful Quaker” (@doubleDutchquak) écrit sur son compte Twitter : « 1) Installez un faux contrôlé par les Globalistes prétendant restaurer la liberté d’expression; 2) Les MSM diabolisent Musk et le rendent populaire auprès des Patriotes; 3) Klaus laisse libre cours à Musk; 4) Musk remplace Twitter par “X” et introduit les “identités numériques”; 5) Les utilisateurs de Twitter acceptent et s’inscrivent. » Admettons que cette stratégie est vraisemblable !

Le 10 décembre 2021, la Dre Grace Li, de l’Université de technologie de Sydney, a publié une étude dans le “Journal of Telecommunications and the Digital Economy”. Cet article commence par une brève étude sur le développement de l’application chinoise tout-en-un, WeChat, expliquant comment WeChat a assuré sa popularité en tant qu’application mobile multifonctionnelle omniprésente en Chine. En utilisant WeChat comme exemple, cet article étudie plus en détail comment le système de crédit social (SCS) en Chine a été établi grâce à une collaboration entre le gouvernement chinois et huit entreprises privées mandatées. Cet article analyse et évalue ensuite le SCS d’un point de vue socio-juridique, en se concentrant sur deux implications clés : les algorithmes opaques et l’abus de pouvoir potentiel.

Le géant chinois de la technologie Tencent Holdings Ltd. avait lancé un système de notation de crédit basé sur ce que les utilisateurs achètent sur son application de messagerie WeChat, une décision qui lui permet d’offrir des services de crédit liés aux consommateurs sur sa plate-forme même après avoir échoué à obtenir un crédit personnel officiel. licence de déclaration de la banque centrale. Les scores sont basés sur les antécédents de crédit des utilisateurs lors de l’utilisation des services de paiement WeChat et de leurs caractéristiques d’identité. Ceux qui ont de solides antécédents de crédit peuvent bénéficier de privilèges, notamment « utiliser d’abord et payer plus tard » ou des services sans dépôt sur plus de 1 000 articles sur la plateforme, selon un communiqué de la plateforme WeChat. Il convient de noter, au moins brièvement, les compromis que WeChat accepte. C’est un triomphe commercial, mais il doit exister main dans la main avec les censeurs chinois. L’application suit les règles strictes du gouvernement, qui font partie de ce que l’on appelle communément « le grand pare-feu », une barrière entre les internautes chinois et les sites Web étrangers.

Le système de notation est similaire au système de notation de Zhima Credit, également connu en anglais sous le nom de Sesame Credit, un service d’Alibaba Group Holding Ltd, affilié à Ant Financial Services Group, lancé en 2015. Selon le WeChat Pay Score des utilisateurs, ils peuvent avoir accès à un maximum de 1038 services liés au crédit personnel. Avec un pointage de crédit suffisamment élevé, les utilisateurs peuvent louer gratuitement des articles tels que des purificateurs d’eau à domicile, des banques d’alimentation et des tablettes auprès de fournisseurs de services désignés. Plusieurs plateformes de covoiturage et de services hôteliers ont également été connectées au système de crédit.

« Les vieilles habitudes sont difficiles à briser, et les gens aux États-Unis sont habitués à utiliser différentes applications pour différentes activités », a déclaré Jasmine Enberg. Celle-ci note également que les super applications aspireraient probablement plus de données personnelles à un moment où la confiance dans les plateformes sociales s’est considérablement détériorée. Mais il n’est pas clair que le succès de WeChat en Chine signifie que la même idée se traduirait pour un public américain ou mondial. L’utilisation de WeChat est presque universelle en Chine, où la plupart des gens n’ont jamais eu d’ordinateur à la maison et sont passés directement à Internet par téléphone portable.

La base d’utilisateurs de Twitter est également minuscule par rapport à celle de ses concurrents sur les plateformes sociales. Alors que Facebook, Instagram et TikTok ont ​​tous dépassé la barre du milliard il y a longtemps, Twitter compte environ 240 millions d’utilisateurs quotidiens. « Musk devrait non seulement surmonter l’obstacle consistant à convaincre les consommateurs de changer leur comportement en ligne, mais aussi que Twitter est l’endroit pour le faire », a déclaré Enberg. “Catherine le greatest” écrit ce commentaire sur Youtube : « Les États-Unis n’ont pas quelque chose comme WeChat parce que WeChat est anti-concurrence et les États-Unis n’aiment pas cela pour des raisons évidentes. Et c’est une bonne chose. WeChat a pu devenir si important grâce au financement gouvernemental et aux mesures protectionnistes parce que la Chine voulait sa plate-forme unique pour pouvoir : 1) Développer son entreprise nationale pour la rendre compétitive avec les plus grandes multinationales de l’ouest (comme ce que la Corée a fait pour aider Samsung à se développer) et 2) Aider à surveiller les activités des citoyens »


Suivez Guy Boulianne sur le réseau Gab >>

Je suivrai donc de très près ce que Elon Musk fera de sa nouvelle entreprise Twitter. Dès que ce réseau social tendra à devenir un de ces systèmes de crédit social (SCS), il est certain que je fermerai mon compte sans aucune hésitation. Cela ne sera pas sans regret car j’approche maintenant les 20 000 abonnés. Mais cela ne vaudra pas — autant que je le peux — de sacrifier ma liberté individuelle et la protection de mes données personnelles. C’est pourquoi, en prévision du pire, je vous invite à me suivre sur mon compte Gab qui, pour l’heure, est l’un des seuls réseaux réellement indépendants. Il y a déjà une forte communauté francophone sur Gab. On ne s’y perd donc pas.

Gab est un service de réseautage social en ligne basé à Austin, au Texas, créé pour servir d’alternative aux réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Reddit. Il s’agit d’un fork du logiciel libre Mastodon. Lancé en 2016, Gab permet à ses utilisateurs de lire et d’écrire des messages comportant jusqu’à 300 caractères, appelé « gabs ». Le site propose également des fonctionnalités multimédia et s’est donné pour mission de servir ses « utilisateurs et la liberté de parole en premier ».

Selon le fondateur et chef de la direction Andrew Torba, une des motivations pour créer ce réseau était notamment son insatisfaction face à « l’ensemble des services de réseaux sociaux détenant le monopole qui sont de tendance politique de gauche ». Il décide notamment de créer son service internet « après la lecture d’articles de presse rapportant que Facebook censurait les articles de tendance politique conservatrice ». Torba déclare en novembre 2016 que le nombre d’utilisateurs du site a augmenté de manière significative à la suite des controverses concernant la position de monopole et l’usage de la censure impliquant les principaux médias sociaux et les principales entreprises internet, notamment à la suite de suspensions permanentes de comptes Twitter de plusieurs personnalités.

Après 9 mois de bêta test fermé, le site est ouvert en mai 2017 à toutes personnes s’inscrivant avec un e-mail. Le 24 juillet 2017, Torba annonce que le site avait enregistré 2 200 utilisateurs de la version Pro ce qui suffisait à financer le coût de fonctionnement du service. Le 1er août 2017, Gab TV est lancé. Il s’agit d’un service de streaming vidéo pour les membres, ouvert pour les membres Pro sur le modèle de Periscope. Selon Andrew Torba, le site est frappé par une attaque DDoS peu de temps après.

La page d’accueil du site mentionne son attachement au pluralisme et à la liberté d’expression : Welcome to Gab, a social network that champions free speech, individual liberty, and the free flow of information online. All are welcome. qui se traduit en français par « Bienvenue sur Gab, un réseau social qui encourage la liberté d’expression, les libertés individuelles et le flux libre de l’information en ligne. Vous êtes tous bienvenus. » SUIVEZ-MOI DÈS MAINTENANT SUR MON NOUVEAU COMPTE GAB >>>>

Chez Gab, nous croyons que l'avenir de l'édition en ligne est décentralisé et ouvert. Nous pensons que les utilisateurs de réseaux sociaux devraient pouvoir contrôler leur expérience sur les réseaux sociaux selon leurs propres conditions, plutôt que selon les conditions établies par Big Tech. Gab Social est une nouvelle version de l'une des applications les plus populaires d'Internet : le réseautage social. Originaire du projet Mastodon, la base de code de Gab est gratuite et open-source, sous licence GNU Affero General Public License version 3 (AGPL3).

Par conséquent, vous, l'utilisateur, avez le choix lorsque vous utilisez Gab Social : vous pouvez soit avoir un compte sur Gab.com, soit, si vous n'aimez pas ce que nous faisons sur Gab.com ou simplement vouloir gérer votre propre expérience, vous pouvez créer votre propre serveur Gab Social que vous contrôlez, qui vous permet de communiquer avec des millions d'utilisateurs sur leurs propres serveurs fédérés du monde entier, y compris les utilisateurs sur Gab.

Gab.com s'efforce d'être le foyer de la liberté d'expression en ligne. Nous travaillons sur Gab Social 100% du temps en tant que nos emplois à temps plein. Nous vous encourageons positivement à nous rejoindre sur Gab.com ou à créer votre propre serveur Gab Social que vous contrôlez pour aider à reprendre le contrôle du Web pour le peuple.


SOURCES ET RÉFÉRENCES :


« Ainsi parle l’Eternel: Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son coeur de l’Eternel! Il est comme un misérable dans le désert, Et il ne voit point arriver le bonheur; Il habite les lieux brûlés du désert, Une terre salée et sans habitants. » (Jérémie 17:5-6)


Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Pascal Chabot
5

« Respect pour votre excellent travail de vrai journaliste. Bravo et courage dans vos combats et encore merci de votre aide à éveiller les consciences. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.