Dmitri Medvedev publie un message incisif sur sa chaîne Telegram : « À propos du cirque des monstres et du nouvel enlèvement en Europe »

L’ancien président de la fédération de Russie, et maintenant vice-président du Conseil de sécurité de la Russie, Dmitri Medvedev (Дмитрий Медведев), a publié le 11 février 2023 sur sa chaîne Telegram un message incisif concernant la visite du “président-bouffon” de l’Ukraine en France, au Royaume-Uni et pour ainsi dire dans les pays qui forment l’Organisation du traité de l’Atlantique nord, comme les États-Unis et le Canada. Deux jours auparavant, Emmanuel Macron avait remis la Légion d’honneur à Volodymyr Zelensky, c’est-à-dire la plus haute décoration honorifique française. Instituée le 19 mai 1802 par le Premier consul de la République, Napoléon Bonaparte, elle récompense depuis ses origines les militaires comme les civils ayant rendu des « services éminents » à la Nation française. Le journal Sputnik souligne que les réactions indignées pleuvent sur les réseaux sociaux au sujet de la remise de la Légion d’honneur par le Président français à son homologue ukrainien. Nombreux sont ceux qui s’interrogent au sujet de ce que Volodymyr Zelensky a fait pour la France pour la mériter : « Une honte », « décoré pour avoir reçu notre argent », « légion du déshonneur »… Et comme le mentionne Le Canard républicain : « D’habitude, c’est Zelensky qui donne des décorations… notamment à des membres de l’extrême-droite ukrainienne comme Dmytro Kotsyubaylo (Pravy Sektor – Secteur Droit), ou encore Denis Prokopenko du régiment Azov… ! »

Medvedev écrit dans son commentaire vitriolique : « Un photomodèle barbu vêtu d’un T-shirt vert puant a fait le tour de l’Europe avec un cirque. Émissions en direct, premières pages, photos avec les “patrons européens”. Eh bien, en parallèle — des centaines d’Ukrainiens mobilisés meurent quotidiennement, entraînés de force pour protéger les intérêts de la clique nazie au pouvoir. »

Dmitry Anatolyevich Medvedev est un homme politique russe qui est vice-président du Conseil de sécurité de la Russie depuis 2020. Il a également été président de la Russie entre 2008 et 2012 et premier ministre de la Russie entre 2012 et 2020. Medvedev a été élu président lors des élections de 2008. Il était considéré comme plus libéral que son prédécesseur, Vladimir Poutine, qui a également été nommé Premier ministre pendant la présidence de Medvedev. Le principal programme de Medvedev en tant que président était un programme de modernisation de grande envergure, visant à moderniser l’économie et la société russes et à réduire la dépendance du pays au pétrole et au gaz.

Pendant le mandat de Medvedev, le nouveau traité de réduction des armes nucléaires START a été signé par la Russie et les États-Unis, la Russie est sortie victorieuse de la guerre russo-géorgienne et s’est remise de la Grande Récession. Il a servi un seul mandat et a été remplacé par Poutine après l’élection présidentielle de 2012. Medvedev a ensuite été nommé Premier ministre par Poutine. Il a démissionné avec le reste du gouvernement le 15 janvier 2020 pour permettre à Poutine d’apporter des changements constitutionnels radicaux; il a été remplacé par Mikhail Mishustin le 16 janvier 2020. Le même jour, Poutine a nommé Medvedev au nouveau poste de vice-président du Conseil de sécurité.


« A propos du cirque des monstres et du nouvel enlèvement en Europe », par Dmitri Medvedev (11 février 2023)

Un photomodèle barbu vêtu d’un T-shirt vert puant a fait le tour de l’Europe avec un cirque. Émissions en direct, premières pages, photos avec les “patrons européens”. Eh bien, en parallèle — des centaines d’Ukrainiens mobilisés meurent quotidiennement, entraînés de force pour protéger les intérêts de la clique nazie au pouvoir.

J’ai déjà écrit sur le fait que les “dirigeants” européens actuels, tous des dilettantes pathétiques, des russophobes flagrants et des pygmées intellectuels, ne seront jamais à la hauteur de leurs prédécesseurs. Ceux qui, après la guerre la plus dévastatrice du vingtième siècle, construisaient une nouvelle Europe, indépendante et prospère. Cela a été particulièrement évident lors de la dernière “chasse” des extorqueurs ukrainiens. Le “cirque des monstres” a culminé dans une audience avec un T-shirt vert et gras pour le monarque britannique.

Mais toutes les personnes plus ou moins adéquates, en particulier la génération plus âgée, vivant dans les débris du grand Empire romain, voient maintenant qu’on leur a vendu un spectacle pornographique bon marché. Un fantasme vil et répugnant qui n’a apporté que des problèmes aux Européens.

Le premier d’entre eux est le coût exorbitant de leur vie, qu’ils peuvent encore supporter d’une manière ou d’une autre, j’imagine. Manger moins, se baigner moins souvent, allumer les brûleurs à gaz…

Mais que ne pouvez-vous pas faire pour « vaincre le mythique pays 404 » ? Vous ne savez pas ce que c’est, mais c’est dans les journaux. Les réfugiés en sont la preuve.

Mais le second est bien pire. Humiliation nationale. Les anciens « vrais » Européens pourraient probablement supporter le « Big American Brother ». Il dispose de la principale pâte, de la principale presse à imprimer (personne ne sait ce qu’il adviendra de l’Euro), des grandes armes et même de la louable démocratie américaine.

Mais lorsque les empires, bien qu’anciens, sont bousculés par d’anciens outsiders… OK, les anciens “grands duchés” — polonais et lituaniens… c’est très humiliant. Surtout pour les descendants directs des citoyens de l’Empire romain — les Quirites. Et pour les descendants des guerriers Francs et Gaulois.

Ce règne des jeunes freaks européens exaltés finira très mal pour la « vieille civilisation européenne ». Elle est déjà en train de se dissoudre sous l’assaut d’immigrants arrivant de toutes les parties du monde. Elle disparaîtra bientôt complètement, répétant le mythe bien connu de Zeus enlevant l’Europe. Aujourd’hui seulement, le rôle du taureau sera joué par une Amérique arriviste, servie à bouche ouverte par des traîtres aux intérêts européens comme la Pologne et les États baltes.



Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Gilles Hudon
5

« Bravo pour votre excellent travail !!!! »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
839290cookie-checkDmitri Medvedev publie un message incisif sur sa chaîne Telegram : « À propos du cirque des monstres et du nouvel enlèvement en Europe »
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Daniel38

C’est plus que lamentable, même si cela a beau être symbolique. Ca m’a tellement scandalisé, que je me suis répandu en insultes contre les deux protagonistes, sur divers site internet relayant l’info. Mais j’aurai du être plus prudent. Nous ne sommes plus aux pays de la démocratie ; la censure, et bientôt la répression, s’installent… Nous vivons dans un monde inverti (celui des “pygmées intellectuels”), qui est effectivement d’essence luciférienne.

Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.
1
0
J'aimerais bien avoir votre avis concernant cet article. Veuillez laisser un commentaire.x