Le Dystoshow est diffusé sur Radio Impact, une radio en ligne créée par Guy Boulianne… D’un autre côté, Dystoman quitte Twitter: Pourquoi ?

Comme je vous l’avais annoncé le 23 mai dernier, j’ai redonné vie à Radio Impact,— une radio en ligne que j’avais créée en 2020 mais qui était latente depuis ce temps —, une renaissance qui est propulsée grâce à une collaboration avec la chaîne de podcast Dystoman. En effet, Radio Impact s’est associée à Éric C. Busque, alias Dystoman, pour diffuser 24/24 les émissions et les actualités du Dystoshow®. Éric est le podcaster, l’animateur et le concepteur du Dystoshow® et du Dystonews®, ainsi qu’un auteur à temps partiel avec le projet WEFWORLD®. Le 6 juin 2023, celui-ci nous annonçait que Dystoman se retirait du réseau social Twitter jusqu’au 15 septembre prochain. Éric nous explique ci-dessous les raisons de ce retrait, qui est en fait lié de très près à l’« agenda caché » de Elon Musk. Veuillez noter que je suis d’accord en très grande partie avec les propos de Dystoman.

Au cours des derniers mois, j’ai moi-même publié plusieurs articles concernant Elon Musk, dont : “Elon Musk veut faire de Twitter une copie de WeChat, un système de crédit social chinois — Suivez Guy Boulianne sur le réseau social GAB” (18 novembre 2022), “Placé sur la “liste à tuer” ukrainienne, Elon Musk prend peur et tourne sa veste comme un lâche : « Au diable… nous continuerons à financer gratuitement le gouvernement ukrainien »” (23 novembre 2022), “Le réseau Twitter maintient le documentaire “Died Suddenly” hors de la liste des tendances malgré 1 million de vues en moins de 24 heures” (23 novembre 2022), “Elon Musk, faisant écho à l’ADL, déclare que la nouvelle politique de Twitter est « la liberté d’expression, mais pas la liberté d’accès »” (25 novembre 2022) et “Les hallucinations de l’intelligence non humaine commencent à conquérir le monde. « Avec l’IA, nous invoquons le démon », dixit Elon Musk” (26 mars 2023).

Ne perdez jamais de vue que l’objectif de Elon Musk est de transformer Twitter en une super application de type WeChat, qui appartient à la société chinoise Tencent. Lors d’une réunion avec les employés de Twitter, il a directement mentionné WeChat, indiquant que la construction de quelque chose comme ça favoriserait son objectif plus large de presque quintupler la base d’utilisateurs de Twitter à un milliard de personnes. Le problème avec cette idée est que WeChat combine les médias sociaux, l’identité numérique, la vaccination, l’état de santé, les antécédents criminels, le suivi et la surveillance, la monnaie numérique, l’empreinte carbone et le “Score de crédit social” !

Pour ma part, je demeure sur Twitter jusqu’à ce que la déviance de Elon Musk soit rendue limpide et inévitable. En attendant ce moment, je continue à profiter de son réseau. Je vous invite à lire ci-dessous le communiqué de Éric C. Busque, alias Dystoman.


Dystoman quitte Twitter: Pourquoi ?

Par Dystoman, mardi le 6 juin 2023

Ce fut une décision prise en accord avec mes valeurs de liberté. Lisez jusqu’à la fin, vous serez frappés de plein fouet ! — Les principales activités de Elon Musk chez Twitter dans un passé très proche semblaient être, dans un certain ordre, de tweeter sur le fait de posséder Twitter, de faire des revues de code (s’ouvre dans un nouvel onglet), et de licencier publiquement des employés. Bien sûr, il tweetait un beau grand jeu sur des choses comme l’amélioration de la sécurité des enfants… puis il étripe l’équipe (s’ouvre dans un nouvel onglet) qui s’en occupe réellement. Il se plaignait à tort, de la vitesse de Twitter sur Android… puis il a licencié l’employé (encore un nouvel onglet) qui l’a corrigé sur les causes du problème et qui proposait des solutions. Musk se disputait avec des membres du Congrès, revenait sur les politiques de désinformation du COVID-19 et se moquait des questions importantes pour les employés noirs chez Twitter.

Où est la valeur ajoutée ? Où les choses vont-elles bien ? Nous n’avons vu aucune preuve de quelque chose d’utile ou de bon pour l’utilisateur moyen. La vision de Musk semble être celle d’un shitposter qui se fraie un chemin de débâcle en débâcle. Parlez-en à ses voisins Texans qui se sont fait exploser la gueule avec les débris de Starship…

Je me suis léché le doigt, je l’ai mis dans le vent et j’ai prédit que la seule direction que prendra Twitter en 2023 sera la baisse. Nous sommes tous assis à bord d’une montagne russe métaphorique, qu’est Twitter et ce truc se dirige vers le sol. Pour ma part, l’oiseau bleu s’est cassé le bec quand Musk s’est prosterné devant le Parti communiste Chinois, la même organisation qui a tout simplement banni Twitter, lors de son dernier voyage en Chine. Puis, il offre Twitter en pâture à Linda Yaccarino, une membre en règle du Forum économique mondial !

Le 12 mai 2023, Elon Musk a annoncé que Linda Yaccarino, l’ancienne présidente de la publicité et des partenariats mondiaux de NBCUniversal, deviendrait la nouvelle PDG de Twitter. La nomination de Yaccarino par Musk fait suite à un exode des annonceurs qui a entraîné une chute de plus de 60 % des recettes publicitaires de Twitter entre octobre 2022 et le 25 janvier 2022, passant d’environ 127 millions de dollars à un peu plus de 48 millions de dollars.

Selon Pathmatics, par Sensor Tower, plus de la moitié des milliers d’annonceurs de Twitter ont retiré leurs publicités de Twitter après la prise de contrôle de la société de médias sociaux par Musk. Cette fuite des annonceurs s’explique par les inquiétudes suscitées par la modération des contenus de Twitter et par la soi-disant liberté d’expression défendue par Musk. En bref, l’absolutisme supposé de Musk en matière de liberté d’expression et sa renonciation ultérieure au Parti démocrate en tant que « parti de la division et de la haine » ont placé Musk et Twitter dans la ligne de mire de l’establishment et de son cartel de la parole. La nomination de Yaccarino représente la tentative de Musk d’apaiser ce contingent apparemment tout-puissant. Mais l’embauche de Yaccarino a sans aucun doute nui à la réputation de Musk en tant que défenseur de la liberté d’expression et a anéanti de nombreux espoirs de voir Twitter devenir un forum ouvert.

Peu après l’annonce de Musk, une tempête de feu a éclaté sur Twitter. De nombreuses personnes ont affirmé que Yaccarino était le présidente exécutive du Forum économique mondial (WEF), une organisation mondialiste qui préconise fortement la censure des médias sociaux afin d’exclure les “fausses informations“, la “désinformation” et les “théories du complot“.

Grâce à ses partenariats avec les Nations Unies et plus d’un millier de banques et d’entreprises de premier plan, le WEF a promu son projet de Grande Réinitialisation visant à promouvoir le “capitalisme des parties prenantes” et la “gouvernance mondiale”. Bien entendu, Mme Yaccarino n’est pas la présidente exécutive du FEM lui-même – c’est Klaus Schwab qui en est le fondateur et le président – même si son profil LinkedIn semble le suggérer et est à l’origine de la confusion qui règne sur Twitter et dans les médias alternatifs. Mais comme l’indique Reuters, Mme Yaccarino est présidente de la task-force du SEF sur l’avenir du travail et siège au comité directeur des gouverneurs de l’industrie des médias, du divertissement et de la culture du FEM. Elle déclare être une « Global Leader » sur son profil LinkedIn ; cependant, on ne sait pas si elle est une ancienne élève du Young Global Leaders Forum du WEF, un programme de formation qui, selon Schwab, exerce une énorme influence sur des personnalités politiques de premier plan dans le monde entier.

Quoi qu’il en soit, l’affiliation de Mme Yaccarino au WEF devrait inquiéter les utilisateurs de Twitter qui prônent la liberté d’expression sur la plateforme, tout comme ses déclarations lors d’une interview avec Musk, selon lesquelles les annonceurs de Twitter devraient avoir leur mot à dire sur la modération du contenu de Twitter. En réponse à la question de Mme Yaccarino, Musk a déclaré que Twitter avait mis en place des « contrôles d’adjacente » qui permettent aux annonceurs de bloquer l’apparition de publicités à côté de « tout ce qui est vaguement négatif ». En d’autres termes, les messages qui contiennent « quoi que ce soit de vaguement négatif » sont déjà soumis à des filtres de visibilité qui limitent leur portée afin de réduire leur adjacente aux publicités.

Cela signifie que Twitter limite la portée des messages qui critiquent les gouvernements, les hommes politiques de premier plan, la Réserve fédérale ou les organisations mondialistes auxquelles Yaccarino est associée, par exemple. Mme Yaccarino est une personnalité approuvée par l’Establishment et très respectée dans les milieux de la publicité, ce qui explique en grande partie pourquoi Musk l’a engagée. Pendant son mandat chez NBCUniversal, elle a également été présidente du conseil d’administration de l’Ad Council de 2021 à 2022, et elle fait toujours partie du conseil d’administration à ce jour.

L’Ad Council a joué un rôle moteur dans la promotion du masquage, de la distanciation sociale et des vaccinations tout au long de la crise du virus de la grippe aviaire. Sous la direction de Mme Yaccarino, l’Ad Council s’est associé à la JED Foundation pour produire sa campagne de messages d’intérêt public “Seuls ensemble“, qui proposait aux téléspectateurs de rester chez eux “seuls” pour sauver des vies “ensemble“. Le message d’intérêt public a été repris par de nombreux médias et d’autres organisations.

Les affiliations de Mme Yaccarino au WEF et à l’Ad Council, ainsi que son plaidoyer en faveur de la régulation de la parole des annonceurs, ont conduit certains utilisateurs de Twitter et certains médias à déclarer qu’elle était une mondialiste, une partisane des vaccins et une autre promotrice de premier plan de la censure. En effet, il semble que Musk ait cédé au cartel de la publicité et à ses exécutants au niveau de l’État, des entreprises et de la gouvernance internationale.

ELON MUSK À BESOIN DE VENDRE DE LA PUB !

Musk, Grand Champion de la liberté, bla-bla-bla… réveillez-vous !!!!! Je vous dirais bien de profiter de votre voyage sur les ailes de l’oiseau bleu, mais nous savons tous que ce ne sera pas amusant à la fin…

Bonne chance là-bas !

Téléchargez l’application Android de Radio Impact

Si vous souhaitez écouter les chroniques de Dystoman, entrecoupées de musique et de poésie, je vous invite à télécharger tout à fait gratuitement l’application Android de Radio Impact en numérisant simplement le QR code ci-contre. Vous pourrez ainsi suivre nos actualités non biaisées sur votre téléphone, votre tablette ou tout autre appareil mobile, ceci où que vous soyez lors de vos déplacements. Il vous sera aussi possible de lire les actualités de Dystoman en temps réel et de réécouter les émissions que vous auriez pu rater, grâce à notre liste de lecture (playlist).

Radio Impact est une radio protégée à 99.9% contre toute censure. Elle est diffusée non seulement sur le site internet (www.radioimpact.ca), mais aussi sur plusieurs plateformes à travers le monde comme Zeno RadioApple StoreGoogle PlayRadio PromoWebradio MediaOnline Radio Box, Radio.fr, Radio GardenRadioline et plusieurs autres. Si vous avez un appareil Android, vous pouvez télécharger en toute sécurité l’application de Radio Impact (aucun virus, ni malware). Vous pourrez ainsi écouter la radio où que vous soyez. Vous pouvez aussi écouter notre radio sur votre iPhone, votre iPad et sur votre appareil Android à partir de l’application de Zeno Radio. N’hésitez pas à télécharger l’application de Zeno Radio sur le site de Apple Store et de Google Play (recherchez Radio Impact).

VEUILLEZ NOTER : Une alerte de sécurité apparaitra sur la plupart des appareils lorsque vous installerez notre application. N’ayez aucune inquiétude. Vous pouvez la télécharger en toute sécurité. Nous garantissons qu’elle ne contient aucun virus ni aucun programme suspicieux. Cette alerte de sécurité est automatique lors d’une installation en dehors de Google Play.
Listen on Online Radio Box! Radio Impact

Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Françoise Manceau
5

« Merci Mr BOULIANNE de nous faire part de votre érudition, même si parfois c'est ardu, il est indispensable d'éveiller son esprit sur l'histoire de l'humanité et son devenir. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
903250cookie-checkLe Dystoshow est diffusé sur Radio Impact, une radio en ligne créée par Guy Boulianne… D’un autre côté, Dystoman quitte Twitter: Pourquoi ?
Website | + posts

Guy Boulianne, auteur, éditeur et journaliste indépendant, membre de la General News Service Network Association (GNS Press) et de l'International Association of Press Photographers (IAPP) Il est aussi membre de la Society of Professional Journalists (SPJ). Il est le fondateur et l'éditeur en chef des Éditions Dédicaces LLC : http://www.dedicaces.ca.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lorraine

ben moi aussi je pense comme cet homme, dystoman… Je ne suis pas techno mais Musk, disons qu’il me semblait trop bon..là… j’ai aussi eu un peu d’espoir de vérité dans ce monde virtuel qui nous tue peu à peu qui veut faire de nous des esclaves. En fait je n’aime pas ce mensonge , ces mensonges dans ce que nous vivons. On ne peut plus faire confiance pi pas facile d’échanger avec nos proches.. Courage Guy…

Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.
2
0
J'aimerais bien avoir votre avis concernant cet article. Veuillez laisser un commentaire.x