Victime d’une mort suspecte en 1989, l’auteur Randall N. Baer révélait la réalité dramatique cachée à l’intérieur du cauchemar du New Age

Récemment, j’ai fait l’acquisition du livre de l’auteur américain Randall N. Baer, intitulé “For the First Time Ever… a Former Top New Age Leader Takes You on a Dramatic Journey Inside the New Age Nightmare” (Pour la toute première fois… un ancien leader du New Age vous emmène dans un voyage dramatique à l’intérieur du cauchemar du New Age). Publié en 1989, ce livre est désormais assez difficile à dénicher dans les boutiques en ligne et les librairies. Pour la toute première fois, un leader New Age de renommée mondiale racontait l’histoire du mouvement New Age alors en plein essor ! Dans ce récit convaincant, Randall Baer révèle l’histoire de la séduction, de l’attirance des adolescent dans les religions orientales à une ascension fulgurante du leadership New Age. Il détaille la séquence d’événements étranges et d’expériences bizarres qui l’ont conduit à être un expert internationalement reconnu du « pouvoir de cristal » et de la philosophie New Age. On découvre dans ce livre le point de vue d’un ancien initié, un aperçu pénétrant des raisons sous-jacentes du succès rapide du mouvement New Age. Baer expose le mouvement New Age et présente de nombreuses idées surprenantes qui n’avaient jamais été révélées auparavant.

Randall Baer, ​​un ancien docteur en naturopathie, était une autorité de renommée internationale dans le domaine des cristaux, des sciences sacrées et des enseignements spirituels. Anciennement codirecteur de la “Starcrest Academy of Interdimensional Law and Science”, dans le nord du Nouveau-Mexique. Il était le co-auteur des deux livres New Age les plus vendus, “Windows of Light: Quartz Crystals and Sell Transformation” et “The Crystal Connection: A Guidebook for Personal and Planetary Ascension”. Un des principaux magazines New Age de l’époque, “East-West Journal”, a qualifié son travail de « radicalement original et avancé… stimulant et profondément innovant… de portée encyclopédique… à des années-lumière d’avance sur les autres entrées ». Mais au milieu d’une carrière d’auteur florissante, Baer a eu une rencontre dramatique et horrible avec les forces du mal derrière le mouvement New Age. Il se mit alors à voyager beaucoup pour exposer les tromperies du mouvement New Age.

Quelques jours avant que son livre révélateur ne soit prêt à être distribué, Randall N. Baer est décédé dans des « circonstances très suspectes » dans un « accident » d’automobile au Colorado. En effet, sa voiture a franchi un précipice de 350 pieds près de Del Norte, dans le centre-sud du Colorado. La partie suspecte est qu’il n’y avait pas de traces de dérapage et qu’il n’avait aucune blessure à laquelle on pourrait s’attendre dans un tel accident. Il n’y avait presque pas de sang mais il avait traversé le pare-brise lors de sa chute. Il était allongé à côté de sa voiture et sa mallette avait été brisée et fouillée. Il y a eu des pressions pour clore l’affaire rapidement, la police de Santa Fe n’était pas contente de la fermer. Compte tenu des circonstances de sa mort, un acte criminel est très probable.

Christine Erikson écrit : « Mis à part les intérêts “religieux” et l’influence des démons sur les gens pour le faire taire, le New Age a toujours été une source de revenus importants, et ses nombreuses conférences et son statut d’ancien leader du New Age et fondateur du système de cristal utilisant de nombreuses pierres précieuses dans des arrangements signifiait qu’il avait de la crédibilité auprès des New Agers. » En tant que membre de la hiérarchie New Age, il aurait donc été particulièrement détesté en tant que traître. C’est une chose pour un laïc de suivre les idéaux du New Age, puis de devenir chrétien plus tard, mais c’en est une autre d’être considéré comme un enseignant et un leader du mouvement New Age, puis de le dénoncer ouvertement et de l’exposer. « Au cours d’une méditation, l’horrible réalité lui a été montrée comme un voile écarté et il a vu le vrai mal derrière tout cela. Quelqu’un avait prié pour lui. Au début, il a essayé d’extraire pour un usage chrétien ce qui semblait neutre dans les pratiques du New Age, y compris les cristaux, mais a constaté que cela ne fonctionnait pas. »

Randall N. Baer a-t-il été assassiné pour avoir fait sauter la couverture du mouvement New Age à travers son livre et l’audio ci-dessous ? Il a enregistré cet audio pour avertir les gens des nombreux visages du mouvement New Age et comment il influence tout, les églises, les Bibles, les affaires, les écoles, le gouvernement, l’économie, la médecine et bien plus encore, ayant été dans le Mouvement New Age depuis l’âge de 15 ans. Baer a été tué cinq jours avant la sortie de son livre.

Randall N. Baer venait de parler à un grand rassemblement de personnes le 5 mai 1989 et rentrait chez lui au Colorado après cette tournée de conférences au Nouveau-Mexique sur le thème du mouvement New Age, lorsque sa voiture a dérapé d’un col de montagne. Il s’agit de la dernière bande audio que Randall Baer a faite avant d’être assassiné.

« À l’intérieur du cauchemar New Age », par Elliot Miller

Malheureusement, l’auteur de ce livre important — un ancien leader du New Age — n’est plus avec nous. Il a été tué le 5 mai dans un accident de voiture, quelques jours seulement avant que le livre ne soit prêt à être rendu public.

(Selon Huntington House, une enquête officielle était en cours [en 1989] concernant plusieurs détails suspects entourant l’incident)

La partie la plus puissante de “Inside the New Age Nightmare” (À l’intérieur du cauchemar New Age) est constituée de ses trois premiers chapitres. Ceux-ci racontent l’histoire émouvante de Randall Baer; comment il a d’abord été attiré par le Mouvement Nouvel Âge (NAM), puis a poursuivi avec avidité de nombreux chemins spirituels New Age, est devenu un conférencier et auteur de renommée internationale (écrivant deux livres à succès sur les cristaux pour Harper & Row), et s’est finalement retrouvé face à face avec le mal puissant qui se cache derrière le visage apparemment bénin du NAM : une obscurité dévorante dont il ne pouvait trouver la délivrance que par Jésus-Christ.

Les neuf chapitres restants jettent un regard large sur le NAM en termes de pratiques, de participants, d’incursions sociales et d’hostilité envers le christianisme orthodoxe. L’auteur, avec 15 ans au NAM, connaît son sujet à fond. Il offre de nouvelles perspectives sur la nature et le fonctionnement du NAM.

Randall N. Baer consacre une attention particulière à « prévenir » et à « prémunir » les personnes spirituellement vulnérables afin qu’elles reconnaissent comment Satan utilise l’attrait séducteur des “sommets” (highs) mystiques du Nouvel Âge pour produire une dépendance et une servitude toujours croissantes envers l’occulte. Il applique également le test « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits » au Mouvement Nouvel Âge avec une minutie convaincante.

Le livre n’est pas exempt de quelques défauts notables. Par exemple, il omet de documenter des affirmations discutables (voir, par exemple, p. 145). Il croit également et cite des autorités douteuses concernant la supposée forte dépendance d’Hitler à l’égard des plans occultes et présumés du Nouvel Âge pour “nettoyer” la terre en exterminant les chrétiens. De tels échecs, cependant, peuvent être largement excusés en raison de la nouveauté de Baer (deux ans ?) dans la foi chrétienne.

Pour ceux qui trouvent les autres livres trop savants, celui-ci sera une alternative rafraîchissante. Il présente des informations et des analyses de valeur comparable dans un style plus simple et plus personnel. Il offre également plusieurs moments de « soulagement comique » alors que Baer se souvient de certaines de ses rencontres sauvages et loufoques avec les New Agers.

En conclusion, nous au “Christian Research Journal” aimerions naturellement penser que les nouveaux livres de notre éditeur (celui de Walter Martin “The New Age Cult”, Bethany House Publishers, et mon propre livre “A Crash Course on the New Age Movement”, Baker Book House) aussi appartiennent à cette liste. Mais nous laisserons ce jugement aux autres.

« Livres chrétiens sur le New Age », par James E. Rosscup

Au cours de ses quinze années en tant que New Ager, Randall N. Baer est devenu un animateur de séminaire recherché et a écrit deux livres sur les cristaux, qui ont tous deux atteint le top trois des ventes avec Random House. Lors d’une expérience hors du corps il y a environ trois ou quatre ans [en 1989], il poussait pour atteindre la percée ultime dans le domaine des couleurs ravissantes, quand soudain une main a semblé se pencher devant lui, décoller une couche de la scène lui faisant signe d’avancer, et exposa un visage hideux prêt à le dévorer. Il était terrifié et a commencé à avoir des doutes.

Son analyse ultérieure après être devenu chrétien était que la première partie de l’expérience était la démonstration séduisante de la beauté par Satan et la seconde était son visage hideux réel révélant son désir de détruire. En tant que chrétien, il a commencé à témoigner aux New Agers même lors de leurs propres séminaires, mais pas pour longtemps. Après une conférence au Nouveau-Mexique, il se rend au Colorado où son véhicule dévie d’un col de montagne le 5 mai 1989. Les circonstances de sa mort sont mystérieuses, donnant lieu à des enquêtes distinctes par le FBI, une compagnie d’assurance et un département du shérif.

Le livre de Baer est le plus informatif sur la vie à l’intérieur de l’expérience Nouvel Âge. Les Space Brothers (c’est-à-dire les guides spirituels) lui ont enseigné spécifiquement comment écrire un livre qui a atteint le numéro un des ventes mondiales. Il raconte franchement la ruine fréquente des familles lors d’ateliers et de retraites par l’échange de conjoints pour trouver de nouvelles “âmes sœurs”.

Après avoir commencé son témoignage chrétien, il a été persécuté avec des tentatives d’assassinat par des démons, comme il l’a analysé. Plusieurs incidents étranges ont failli lui coûter la vie avant son naufrage final. Pourtant, il raconte aussi la bénédiction de Dieu qui l’a encouragé et les leçons qu’il a apprises en témoignant.

Ses descriptions de la philosophie de base du New Age et des types de personnes qui y sont attirées sont révélatrices. Les gens rationalisent la promiscuité sexuelle au point que « la stabilité du mariage dans le New Age est dans un état terrible » produisant un taux de divorce inhabituellement élevé. Les justifications de l’avortement prennent différentes formes, dont l’une consiste à noter que grâce à la réincarnation, une personne aura une autre chance, donc aucun mal n’est fait. Le souci du bien-être d’autrui était rarement observé, car dans le mouvement, « le moi aime se concentrer sur lui-même ».

Randall N. Baer expose les incursions du New Age dans l’art, les magazines, la musique, la télévision, les films, les livres de psychologie / d’auto-assistance, etc. Reconnaissant que les New Agers considèrent les chrétiens comme des reliques de la vieillesse déformées avec une réflexion limitée, il inclut des suggestions pratiques pour les aider à sortir du piège du New Age et une lettre ouverte aux New Agers. Ses annexes traitent des mots à la mode, des organisations annoncées ou répertoriées dans la littérature New Age, des noms de revues New Age, des titres d’ateliers, etc.

Sa faiblesse dans l’utilisation de sources douteuses a été notée [Lire Elliot Miller], mais l’intérêt du lecteur généré par ses détails et ses expériences personnelles au sein du Nouvel Âge est très élevé.

SOURCES ET RÉFÉRENCES :

Evelyne O'Mara
5

« Bonjour Guy. Merci pour votre engagement et votre intégrité - et votre si belle façon d'écrire le Français. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.