Il est assez clair que Karen Kingston a perdu le respect de plusieurs internautes et intervenants dont l’alerteur George Webb et le LTC Roy Potter

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

Au cours des dernières semaines, j’ai mis beaucoup d’énergie à rédiger une série d’articles concernant la lanceuse d’alerte Karen Kingston qui publia une vidéo sur son compte GETTR le 6 août 2023, dans laquelle elle disait s’être sauvé au Mexique et que le Dr Robert Malone avait ordonné son assassinat par la CIA. Elle disait très clairement : « Je connais Robert F. Kennedy Jr. Vous savez qu’il a évidemment un problème avec la CIA. Il est bon ami avec Malone. Bobby, je t’en supplie. Je suis désolé, M. Kennedy. Je vous supplie de parler au docteur Robert Malone et de ne pas me faire tuer, de ne pas me faire tuer. » Le 17 août, le Dr Margaret Aranda Ferrante nous apprenait que Karen a été officiellement portée disparue auprès des autorités mexicaines. Elle aurait été vue pour la dernière fois le 9 août 2023 à Playa del Carmen, Quintana Roo. Trois jours plus tard, nous apprenions à nouveau que Karen avait contacté sa famille depuis l’étranger. Elle apparaissait alors dans une vidéo de trois minutes, nerveuse, anxieuse, comme sous l’effet de la menace.

Kingston a créé une véritable onde de choc sur les réseaux sociaux en s’envolant mystérieusement vers le Mexique et en publiant des vidéos et des messages pour le moins inquiétants. Or, quelle ne fut ma surprise il y a trois jours, de l’apercevoir assise confortablement chez elle, répondant aux questions insignifiantes de Jeff Dornik et Mike Adams. Que s’est-il donc passé en si peu de temps ?! Elle qui croyait que l’on voulait l’assassiner et qui provoqua un tollé à ce sujet sur Internet, accusant le Dr Robert Malone de fomenter un complot contre elle, la voilà maintenant assise chez elle, affichant un sourire béat sur son visage. Le rédacteur de Proton Magic News pose justement cette question : « Pourquoi est-il acceptable pour vous de revenir aux États-Unis maintenant, mais pas il y a quelques semaines ? »

Pour ma part, Karen Kingston a perdu tout mon respect puisqu’elle-même manque terriblement de respect envers celles et ceux qui se sont inquiétés pour elle, dont moi-même. Les deux animateurs Jeff Dornik et Mike Adams ne lui posent aucune question difficile, tandis qu’elle nous offre de plates excuses sans donner d’explication concrète sur ce qui s’est réellement déroulé lors de son périple au Mexique. Karen Kingston a dit des choses très graves durant sa « disparition ». Elle a prétendu que le Dr Robert Malone aurait travaillé avec la CIA pour la mettre sur une liste noire de personnes à assassiner. Le 6 août dernier, elle écrivait sur ses comptes GETTR et Substack : « Je suis inquiète pour mon fils et ma mère. La dernière fois que j’ai communiqué avec lui, c’était le 27 juillet 2023. Une étrange vidéo CGI de mon fils m’a été envoyée aujourd’hui par SMS. » Elle ajoutait : « Ce n’est pas mon fils. C’est une vidéo CGI bizarre qui l’imite. Merci de prier pour leur sécurité. Nos téléphones peuvent être détournés par IA pour imiter des voix et des images. Ce n’est pas mon fils. PRIEZ. » Je crois que tout ceci exige des explications claires !

Karen Kingston, dimanche le 3 septembre 2023.

Or, il n’en est rien. Le 3 septembre dernier, Karen Kingston publiait un article sur son Substack relatant son entrevue avec Jeff Dornik et dans lequel elle écrit : « Sur la base des informations qui m’étaient données, ainsi que des réactions physiologiques (et probablement neurologiques) que je ressentais, je pensais que j’étais ciblée et que ma sécurité et celle de ma famille étaient en danger. J’ai pris la décision de me séparer de ma famille et de me déconnecter de toute communication avec elle ainsi que de « sortir du réseau » parce que je pensais que ces actions nous protégeraient, moi et ma famille, des situations menaçantes. » Le même jour elle publiait un autre article insipide, accompagné d’une vidéo affichant un sourire niais, dans lequel elle écrit tout simplement : « Je suis allé dans une nouvelle église aujourd’hui et j’ai rencontré quelques vieux amis. C’est formidable de renouer avec une communauté ecclésiale. Et… demain j’aurai 50 ans ! J’ai hâte de passer mon anniversaire avec mes amis et ma famille, ainsi que de prendre une période prolongée pour me reposer et guérir. » Je crois sincèrement que les gens méritent d’en savoir beaucoup plus que cela. Ils méritent d’obtenir des explications beaucoup plus claires et non pas ces quelques banalités.


REMARQUE : Karen Kingston a terminé son article en vantant les suppléments nutritionnels Touchstone Essentials qui peuvent soi-disant aider à éliminer les métaux toxiques du corps. Elle écrit : « J'utilise personnellement ces produits pour détoxifier... que vous pouvez commander ici ». Le fait qu'elle termine son article en faisant la promotion d'un produit commercial, dans le but évident de gagner de l'argent, est un manque flagrant de subtilité de la part de Karen Kingston. N'oublions pas qu'elle mentionne déjà qu'elle devrait sans doute écrire un livre au sujet de son aventure et de sa « disparition » au Mexique. Ceci dénote une volonté étrange de monétiser ses prétendus déboires.

Cela étant dit, veuillez noter que la Comisión de Búsqueda Quintana Roo n’a pas du tout été informée que Karen Kingston est retournée vivre paisiblement aux États-Unis. En effet, l’organisation n’a toujours pas publié de notice de disparition qui inclurait la mention “localisée” (localizada), comme elle le fait lorsqu’un dossier est résolu (voir ici). Ceci est un manque flagrant de respect de la part de Karen Kingston et de sa famille. La CBPEQROO est une véritable organisation liée au gouvernement mexicain, travaillant directement avec la police et l’armée. Il s’agit d’un organisme décentralisé du SEGOB qui systématise la recherche de personnes disparues dans l’État libre et souverain de Quintana Roo, au Mexique. De la même manière, il semble qu’aucun média n’ait été informé de la réapparition de Kingston, ce qui est particulièrement étrange et qui,— à mon point de vue —, entre aussi dans la catégorie du « manque de respect envers autrui » et du « foutage de gueule ». [Actualités Google]

Les propos du youtubeur Yannh Quoi, alias Srpsko, concernant la jeune Lil Tay s’adaptent parfaitement à ce qui est advenu avec la saga de Karen Kingston. Celui-ci dit : « On voit là des récurrences dans leurs comportements. C’est toujours “disparaître” et mettre un message pour intriguer les gens. Parce que, en réalité, c’est ridicule. Si tu veux disparaître, eh bien disparaît! Pourquoi tu te connectes pour dire “Help Me” (Aide-moi) ? Si tu te connectes, eh bien profites-en pour dire en réalité : «Oui je souffre, aidez-moi. J’ai besoin de ceci, de cela, de ceci, de cela». Ça n’a juste aucun sens. Pour moi, ils ont réellement fait un coup marketing, sauf que cette fois-ci, pas de chance pour eux, ils se sont fait coincés. »

Il est assez évident que Karen Kingston a perdu le respect et la confiance de plusieurs internautes et de certains intervenants. Nicholas Hill écrit sur la plateforme Brighteon : « Je déteste vraiment dire cela, mais je suis maintenant plus sceptique qu’avant. Quelque chose ne va tout simplement pas dans son explication décousue et répétitive et dans son élocution trouble. Quelque chose s’est définitivement produit et a peut-être provoqué une rupture psychologique. J’espère que j’ai tort. » Tant qu’à lui, l’utilisateur nationindistress2020 fait part de ses doutes concernant Kingston : « Quelque chose ne va pas dans tout cela. Juste mon avis », tandis que californiawoman écrit : « Je ne sais pas pourquoi je ne la crois pas. » Certains internautes vont jusqu’à dire que ce n’est pas la même personne qui se trouve devant nous, comme Cognitive Dissonance qui écrit dans un commentaire : « Ce n’est pas à 100% la même femme, elle leur a donné l’opportunité parfaite de la remplacer… et ils l’ont saisie. »

Le journaliste d’enquête George Webb écrit sur Twitter : « Le prix de la meilleure actrice en convalescence après une opération chirurgicale est décerné à Karen Kingston pour les Burning Man Dengue Fever Awards (Prix de la fièvre de la dengue) de cette année. » Mon ami, le lieutenant-colonel à la retraite Roy Potter, écrit : « Ouah! Je n’ai pas encore terminé l’interview de Mike Adams. J’essaierai de le faire sous peu. Mais je dois admettre qu’il semble que presque tout le monde, des deux côtés de la barrière et au milieu, ait un programme et des rancunes. Parlez de l’ère de la tromperie ! Je ne suis pas un expert dans la lecture des anomalies du langage corporel et de la parole, mais j’ai une certaine expérience. Dans l’interview d’Adams, elle semble incongrue et nerveuse. Compte tenu du soutien d’Adams à Malone, qui sait ce qui se passe réellement ici ? » Il ajoute : « J’ai du mal à supporter de l’écouter. Elle semble totalement fallacieuse. Encore une fois, POURQUOI ? En la comparant dans ces vidéos avec ses anciennes interviews et vidéos du début de l’année, la différence est surprenante. Je ne sais pas trop quoi en penser, mais quelque chose ne va pas. » (…) « Au fait, aucun périphérique de communication n’est sécurisé. Aucun ! De plus, le fait qu’elle déclare qu’elle pense qu’elle ne peut pas être retrouvée au Mexique est hilarant !! »

La rédactrice Connie Bevan, qui travaille avec l’alerteur George Webb, écrivait sur Twitter :

« Elle mentionne les “attaques de caractère” contre elle et renforce le fait que Gavyn Davies, le maître des PsyOps, n’a aucun lien de parenté avec elle malgré le fait que son fils porte son nom, a déclaré que le père de son fils voulait qu’elle dise cela, sans mentionner que Bob Malone a tweeté sa vidéo.

« La pauvre petite fille riche “Je sais que j’ai l’air horrible” a déclaré qu’elle avait perdu 25 livres. Euh hein. Je n’ai jamais vu une démonstration aussi incrédule de convivialité désinvolte chez une femme qui a perdu toute crédibilité à mon avis. Et tout ce que Jeff Gornik pouvait faire, c’était hocher la tête, hocher la tête, hocher la tête – pas de questions difficiles !

« Achetez, hé, tout sera pardonné. La pauvre petite fille riche “Je sais que j’ai l’air horrible” le sait, et elle continuera à escroquer encore davantage. J’en ai tellement marre de ces acteurs. Cela dit, George, je suis étonné que vous ayez constitué une équipe pour aller sauver “Olive Oyl”. Les choses ne changent jamais !

« Pauvre petite fille riche “Je sais que j’ai l’air horrible” Karen Kingston alias Nekedra Kingston alias, alias, est là avec Jeff Gornik dans une vidéo pour s’excuser. Finie la casquette de baseball obligatoire et place au magnifique tableau derrière elle avec la chaise assortie. Aucune trace des yeux de hibou ?

« George, tu étais la source de ses “attaques de caractère”, tu ne sais pas ? C’est entièrement de ta faute si elle a fait cette vidéo “Je sais que j’ai l’air horrible” avec la casquette de baseball obligatoire et les yeux de hibou. Ne sais-tu pas qu’elle est la victime ici ? et elle joue bien son rôle de victime. »

Ce message de Connie Bevan a depuis été retiré de Twitter par George Webb.

S’adressant à Mike Adams le 2 septembre dernier, Karen Kingston a expliqué qu’elle manquait de sommeil et se trouvait dans un état de peur accru et qu’elle n’avait donc pas réussi à faire passer son message demandant de l’aide dans sa vidéo du 6 août. Elle s’est excusée si cela donnait l’impression d’accuser quelqu’un en particulier d’avoir tenté de la tuer. Elle avait conçu la vidéo comme un appel à l’aide plutôt que comme une accusation. « Si j’étais exposée à une toxine, il y avait parfois des effets neurotoxiques », a-t-elle déclaré. « Peut-être que cela explique pourquoi j’agissais de cette façon… Ce n’est pas normal pour moi d’être comme ça. » Elle prétend que quelqu’un avait jeté une poudre blanche dans le sac de son ordinateur alors qu’elle se trouvait dans la station balnéaire mexicaine « La façon dont mon corps a réagi avec une inflammation massive, mes yeux brûlants, des étourdissements – il semble que j’aie été exposée à une sorte de toxine. J’étais privée de sommeil et j’étais dans un état de peur ou de fuite pendant une période prolongée. Et… j’ai réalisé cette vidéo dans un état de peur très accru », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’« avec le recul, c’était une erreur. Je me suis excusé à maintes reprises auprès de ma famille pour ce que je leur ai fait subir. » Il est clair que Kingston tente de rejeter la faute sur une soi-disant exposition à une toxine, mais sans en faire la démonstration, ni apporter aucune preuve.

Je suis curieux de savoir si le Dr Robert Malone intentera des poursuites judiciaires contre Karen Kingston, comme il a l’habitude de le faire contre plusieurs lanceurs d’alerte. Le Dr Peter Breggin écrivait dans un article : « Malone a créé un environnement de peur et de conflit dans le mouvement, le transformant d’un groupe hautement coopératif (jusqu’à la mi-2021 environ) en un groupe craintif et en désarroi. Malone admet que son objectif n’est pas d’empêcher une personne en particulier de le diffamer ; il s’agit de provoquer un “effet paralysant” général, qu’il a déjà atteint en jetant la peur d’être poursuivi en justice dans le mouvement pour la liberté de la santé. » Kingston avait tout de même porté des accusations très graves en insinuant que Malone avait ordonné son assassinat par la CIA. Y a-t-il eu des négociations entre eux afin de laisser tomber toute poursuite en échange d’un silence imposé ? Peut-être que ceci explique que Kingston fait tout pour taire le nom de Malone dans ses entrevues,


VEUILLEZ PRENDRE EN NOTE : Le 24 août dernier, j’ai partagé le fait que lors d’un briefing à Moscou au mois de mars 2023, le lieutenant-général Igor Kirillov a présenté Karen Kingston comme étant une experte en terme de guerre biologique. J’écrivais : « Lorsque tu montes si haut dans les sphères d’influence politique de l’«ennemi», et lorsque ton nom est cité par le chef des troupes de radioprotection, de protection chimique et biologique des Forces armées de la Fédération de Russie, et ceci devant les plus hauts gradés militaires russes, tu deviens presque assurément une personne à éliminer et à faire disparaître. » J’ai alors affirmé que cela était suffisant pour mettre la vie de Karen Kingston en danger, et je maintiens ce point de vue. Je n’exclue donc pas qu’elle puisse être sous la menace des autorités américaines et qu’elle soit obligée de modifier son discours en conséquence. [LIRE CET ARTICLE]


À ma demande, le LTC Royston Potter a rédigé un commentaire qu’il m’a autorisé à publier ici :

« Guy, j’ai parcouru les entretiens d’Adams et de Dornik. Mon impression est qu’elle avait cette réponse presque scénarisée. Cela ne semble ni spontané ni improvisé de sa part, ni peut-être même de la part des enquêteurs. Elle rejette sa conduite en soulignant sa peur. J’ai déjà suggéré que toute idée de fuir au Mexique pour des raisons de sécurité est ridicule, et le fait qu’elle fasse référence au fait d’avoir des amis là-bas n’y change rien. Son insistance sur le fait qu’elle va maintenant se concentrer sur sa famille et sa guérison est une façon de dire qu’elle a fini. Je serais certainement d’accord qu’il est sage de fermer ses portes et de travailler avec une famille et des amis de confiance pour se préparer à ce qui s’en vient (mais son frère n’est pas quelqu’un en qui j’aurais confiance), mais je pense qu’il y a des indices ici qu’en échange pour son bien-être, on lui a donné cette réponse à réciter. Je ne suis pas convaincu de sa sincérité quant aux événements et aux excuses. Cela me fait mal d’être sceptique, mais ce qu’elle a fait, malgré la montagne de documentation qu’elle a fournie dans le passé, remet tout cela en question. Le public achète le vendeur, pas vraiment le produit. Les bons vendeurs et spécialistes du marketing apprennent cela dès le début de leur formation. Qu’est-ce que je dis ? Il semble que si elle n’avait pas de gestionnaires (handlers) auparavant, c’est le cas maintenant, et elle a accepté de reculer, peut-être même de changer totalement son message (maintenant le travail familial, Dieu, etc.). Honnêtement, vous savez que je l’ai fait dans une certaine mesure aussi, mais pour des raisons différentes. Ma réputation a toujours été un obstacle à mon message, ce qui n’est pas le cas d’elle, et j’ai jugé nécessaire d’inciter les gens à revenir à leur essence et à approfondir les mystères de Dieu. Je n’ai pas été contraint de le faire par des menaces ou des intimidations. »

« Je ne veux pas remettre en question son honnêteté, mais ça va être difficile de ne pas le faire. Encore une fois, comparer ces entretiens avec ses précédents entretiens ne correspond tout simplement pas. Le « pourquoi » est la question que je ne parviens pas à déterminer entièrement. »

➽ Quelques commentaires de la part des internautes :

Elina Kushil : « Ce n’est pas elle. Elle a l’air différente et elle ne fait que s’excuser continuellement. Karen parlerait maintenant de nouvelle plandémie. Pourquoi n’est-elle pas active sur son Substack comme elle l’était avant le Mexique ? Il manque une photo sur le mur à côté de la croix noire derrière elle. Lors de sa toute première apparition après son séjour au Mexique, sa peau (généralement grisâtre) était éclatante, comme celle des actrices qui prennent très bien soin de leur visage. Ses yeux sont généralement très sérieux et cette femme flirte constamment. Dans sa première vidéo après la vidéo “panique”, elle porte un stupide chapeau pour cacher ses yeux. Ses oreilles sont différentes. Très suspicieux…. »

GlHill : « Je ne comprends pas. Elle a accusé à plusieurs reprises nommément une certaine personne d’être impliquée dans le prétendu « coup » qui lui avait été lancé, mais elle ne s’est jamais excusée auprès de cette personne. Pourquoi pas ? »

Truth1969 : « les trente minutes de boucle et de répétition des mêmes informations sans analyse logique sont un peu inquiétantes. Je pense que Mike [Adams] essayait de l’aider à traverser cette épreuve, mais je ne pense pas qu’elle en soit encore là et qu’elle ait besoin d’une aide réelle et sûre, physiquement et mentalement. Le fait qu’elle dise qu’elle est naïve à ce sujet et qu’elle n’a pas pensé à être ciblée n’est pas une excuse valable, mais je pense qu’elle a naturellement peur. »

petteek : « Je partage l’avis de plusieurs intervenants, ils sont pertinents et pleins de bon sens. En effet, son explication, ses troubles de la parole, ne tiennent pas du tout, c’est évident. Reste à savoir pourquoi ! Ment-elle pour protéger sa famille, pour se protéger elle-même, ou parce qu’elle participe à quelque chose que nous ne connaissons pas et qui pourrait faire partie du plan mondialiste en cours. Pour l’instant, nous ne pouvons pas la juger, nous manquons de preuves. Cela ne doit pas nous empêcher de nous poser les bonnes questions sur les raisons de cette bizarrerie. Personnellement, je ne crois pas du tout aux brevets qu’elle a étudiés et dénoncés. À mon avis, tout cela est une PsyOp. Impossible à mon avis de mettre en pratique son délire, chacun doit faire ses recherches et réfléchir. Cela dit, je me suis bien gardé de la juger sur ce fait, lui laissant le bénéfice du doute quant à son intégrité, on peut très bien croire à des documents dits officiels, beaucoup le font, sans se demander s’ils n’ont tout simplement pas été écrits dans l’intention de tromper. Nous voyons que la tromperie se manifeste dans tous les domaines, écrits, divulgations, communiqués de presse, etc. Et comme l’a écrit EhterealDataleak, elle ne dit rien d’intéressant, que ce soit par obligation (sécurité) ou non, ne change rien, et comme l’a dit aussi DeeJay, 15min auraient été largement suffisantes ! Cette histoire n’est donc pas claire du tout, et nous ferions bien d’y réfléchir objectivement. Tout en se focalisant sur l’urgence d’une action collective et massive, car ce qui se prépare en ce moment pourrait bien nous prendre au dépourvu. Il me semble nécessaire de prendre en compte d’autres avis, que cela nous plaise ou non. Prendre parti sur les sentiments ou les attachements émotionnels ne nous aidera pas à démêler le vrai du faux. Qu’ils soient tous les deux, Karen Kingston et Mike Adams, contrôlés par le parti de l’opposition ou non, n’est pas le plus important pour l’instant. Laissons la question ouverte (de leur intégrité ou non), et concentrons-nous sur notre libération. Ni Karen Kingston ni personne d’autre ne peut le faire pour nous, même si cette personne le veut vraiment. C’est un combat spirituel, c’est à chacun de travailler pour sa liberté. Nous pourrons toujours les juger (Karen Kingston, Mike Adams et tous les autres), le jour où nous aurons la preuve de leur culpabilité. »

FreeGirl : « Elle a définitivement l’air de se soigner elle-même, ce qui est inquiétant. Je suppose que quelqu’un lui a dit de se taire à propos de Malone et de changer son histoire… ce qui n’est toujours pas clair. Comment peut-elle vraiment être si « naïve » pour penser qu’elle ne serait pas ciblée après tout ce qu’elle a exposé, le film Final Days, et sur quoi elle travaille pour arrêter l’arme biologique en Floride ? Karen est toujours en danger. »

EhterealDataleak : « Je me demande si Mike Adams est une opposition contrôlée et si cette femme est une dénonciatrice générique et lui raconte des histoires de chasse à l’oie sauvage afin de détourner l’attention de questions plus pertinentes et plus urgentes, comme les confinements imminents et la manière dont une révolte de masse doit être coordonnée maintenant afin qu’ils ne puissent pas nous prendre au dépourvu. Le 15 septembre est la nouvelle date de déploiement. Soyez prêt à renverser le système lorsqu’il tente de mordre de la manière la plus flagrante possible. »

Normal Human : « Voici une théorie…. ring… ring… Bonjour ? OK, écoutez, voici comment ça va se passer. Vous allez dans les médias et vous excusez pour “un mauvais jugement, un manque de sommeil, une maladie et une paranoïa” et nous retournons tous à nos affaires. Du bavardage ? Oh, et encore une chose… plus de divulgations. – click- »


Ceci est mon dernier article concernant l’Affaire Karen Kingston. — Guy Boulianne


Lorraine Lefebvre
5

« Merci de continuer à chercher la vérité. Moi je n'ai pas ton énergie, ta force, puis je pleure bien souvent devant notre impuissance. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.