“Got Questions Ministries” répond à la question concernant la vache rouge devant être sacrifiée: La génisse est-elle un signe de la fin des temps ?

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

Récemment, j’ai publié un article concernant la génisse rousse qui devrait bientôt être sacrifiée par des rabbins fanatiques ce qui, selon les prophéties, devrait faire apparaître le mashiach juif, ou plutôt al-Masīḥ ad-Dajjāl (Messie trompeur) selon l’eschatologie islamique et qui correspond à l’Antéchrist dans le christianisme. Après ce sacrifice le Troisième Temple sera construit à Jérusalem dans lequel le fils de la perdition s’assoira, « se proclamant lui-même Dieu ». Sommes-nous arrivés aux temps de l’apocalypse ? Ce sacrifice de la génisse rousse correspond à l’assèchement record de l’Euphrate. Il est écrit dans Apocalypse 16:12 : « Le sixième [ange] versa sa coupe sur le grand fleuve, l’Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l’Orient fût préparé. » Nous lisons aussi dans l’Apocalypse de Jean : « Le sixième ange sonna de la trompette. Et j’entendis une voix venant des quatre cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu, et disant au sixième ange qui avait la trompette: Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d’Euphrate. » (Apocalypse 9:13-15) Ensuite, les quatre anges qui avaient été préparés pour cette heure, ce jour, ce mois et cette année furent déliés pour tuer un tiers de tous les habitants de la terre.

La Mishnah, qui est une incarnation écrite de la tradition orale juive faisant autorité, enseigne que seules neuf génisses rouges ont été sacrifiées depuis l’époque du culte du Tabernacle jusqu’à la destruction du second Temple en 70 après J.-C.. Le rabbin séfarade Maïmonide (1138–1204) pensait que le dixième animal ne serait trouvé et sacrifié que lorsque le roi Messie serait prêt à apparaître. C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux juifs et chrétiens attendaient avec impatience la découverte de cette génisse rouge parfaite et sans tache, capable d’inaugurer le service du troisième temple, dont la Bible semble indiquer qu’il jouera un rôle central dans la vie spirituelle de toute l’humanité.

Je partage maintenant avec vous un article de la plateforme Got Questions Ministries, intitulé : « La génisse est-elle un signe de la fin des temps ? » Cet article confirme en quelque sorte ce que j’ai déjà publié et apporte quelques éléments supplémentaires et quelques éclaircissements.


➽ La vache rouge est-elle un signe de la fin des temps ?

Il semble que des génisses rouges (vaches rouges) naissent régulièrement en Israël, ce qui amène certaines personnes à penser que le retour de Jésus est proche. Pourquoi en est-il ainsi ? Quel est le rapport entre une génisse rouge et la fin des temps ? Avant d’aborder directement cette question, il est important de comprendre la signification de la génisse rouge dans la Bible.

Pour répondre aux exigences de la loi de l’Ancien Testament, une génisse rouge (plus précisément, ses cendres) était nécessaire pour aider à la purification des Israélites (voir Nombres 19). Ceci étant, beaucoup ont considéré que l’apparition d’une génisse rouge aujourd’hui annoncerait la construction du troisième temple et le retour du Christ.

Selon la tradition rabbinique, neuf génisses rouges ont été sacrifiées depuis l’époque de Moïse alors qu’aucune ne l’a été depuis la destruction du second temple. Le rabbin Maïmonide (1135-1204) a enseigné que la dixième génisse rouge serait sacrifiée par le Messie lui-même (Parah Adumah, ch. 3, § 4). Le Temple Institute, un groupe qui prône la construction d’un troisième temple, rapporte que cinq génisses rouges sans défaut sont arrivées en Israël le 15 septembre 2022 en provenance du Texas (veuillez consulter l’article précédent). De nombreuses personnes considèrent cet événement comme un accomplissement de la prophétie, puisque l’acquisition d’une génisse rouge constitue une avancée majeure dans les plans d’un nouveau temple.

La loi mosaïque précisait que la génisse rouge devait être « sans tache ni défaut corporel » et n’avoir jamais porté le joug (Nombres 19:2). Le sacrifice de la génisse rouge était un événement particulier dans la loi, car il s’agissait d’un animal femelle, sacrifié loin de l’entrée du tabernacle et le seul sacrifice dans lequel la couleur de l’animal était spécifiée.

L’abattage d’une génisse rouge est décrit dans Nombres 19:1-10. Le prêtre Eléazar devait superviser le rituel à l’extérieur du camp des Israélites. Après l’abattage de l’animal, Eléazar devait répandre sept fois un peu de son sang sur le devant du tabernacle (verset 4). Puis il quittait à nouveau le camp et supervisait l’incinération de la carcasse de la génisse rouge (verset 5). Pendant que la génisse rousse brûlait, le prêtre devait ajouter au feu « du bois de cèdre, de l’hysope et du cramoisi » (verset 6).

Les cendres de la génisse rouge étaient ensuite recueillies et conservées « dans un lieu cérémoniel pur, hors du camp ». Les cendres étaient utilisées « dans l’eau de purification » (Nombres 19:9). La loi précise ensuite quand et comment les cendres de la génisse rouge étaient utilisées pour purifier ceux qui entraient en contact avec un cadavre : « Celui qui touchera un mort, un corps humain quelconque, sera impur pendant sept jours. Il se purifiera avec cette eau le troisième jour et le septième jour, et il sera pur; mais, s’il ne se purifie pas le troisième jour et le septième jour, il ne sera pas pur » (versets 11-12). Le processus de purification impliquait les cendres de la génisse rouge de la manière suivante : « On prendra, pour celui qui est impur, de la cendre de la victime expiatoire qui a été brûlée, et on mettra dessus de l’eau vive dans un vase. Un homme pur prendra de l’hysope, et la trempera dans l’eau; puis il en fera l’aspersion sur la tente, sur tous les ustensiles, sur les personnes qui sont là, sur celui qui a touché des ossements, ou un homme tué, ou un mort, ou un sépulcre » (versets 17-18).

Les commandements concernant la génisse rouge étaient une autre préfiguration du sacrifice du Christ pour le péché des croyants. Le Seigneur Jésus était « sans défaut », tout comme devait l’être la génisse rouge. De même que la génisse était sacrifiée « hors du camp» (Nombres 19:3), Jésus a été crucifié hors de Jérusalem : « Les corps des animaux, dont le sang est porté dans le sanctuaire par le souverain sacrificateur pour le péché, sont brûlés hors du camp. C’est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte » (Hébreux 13:11-12). Et, tout comme les cendres de la génisse rouge purifiaient les gens de la contamination de la mort, le sacrifice du Christ nous sauve de la condamnation et de la corruption de la mort.

Le rituel de la génisse rouge, tel qu’il est établi dans la loi mosaïque, était relativement simple ; depuis lors, le judaïsme a ajouté de nombreuses normes et critères supplémentaires. La tradition talmudique parle du type de corde avec laquelle la génisse rouge devait être attachée, de la direction vers laquelle elle devait être tournée au moment de l’abattage, des paroles prononcées par le prêtre, du port de sandales pendant le rituel, etc. Les règles rabbiniques énumèrent de nombreux éléments qui empêchent la génisse rouge d’être sacrifiée : si elle a été montée ou si on s’est appuyé sur elle, si un vêtement a été placé sur elle, si un oiseau s’est posé sur elle, et si elle a deux poils noirs ou blancs, parmi beaucoup d’autres conditions qui ne se trouvent pas dans le texte biblique.

Selon la chronologie eschatologique, il y aura effectivement un troisième temple à Jérusalem. Jésus a prophétisé la profanation du temple pendant la tribulation (Matthieu 24:15 ; cf. 2 Thessaloniciens 2:4) ; pour que cela se produise, il faut évidemment qu’il y ait un temple. En supposant que ceux qui consacreront le temple de la fin des temps suivent la loi juive, ils auront besoin des cendres d’une génisse rouge, mélangées à de l’eau, pour la purification cérémonielle. Si une génisse rouge sans défaut a vraiment été trouvée et qu’elle se trouve en Israël, cela pourrait être une pièce supplémentaire qui se mettrait en place pour l’accomplissement de la prophétie biblique.

Faut-il trouver une génisse rouge avant l’enlèvement ? Non, Jésus peut revenir chercher les siens à tout moment. L’enlèvement ne dépend pas de la présence d’une vache particulière. Une génisse rouge doit-elle être trouvée avant que le temple ne soit reconstruit ? Pas nécessairement, bien que les défenseurs du temple en veuillent certainement une à des fins cérémonielles. Les sacrifices d’animaux, quels qu’ils soient, sont-ils nécessaires aujourd’hui ? Non, Jésus a satisfait à toutes les exigences de la loi et son sacrifice apporte le vrai pardon et la vie éternelle.

Les Écritures opposent explicitement la cérémonie de la génisse rouge au sacrifice plus important du Christ : « Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d’une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant! » (Hébreux 9:13-14).


➽ À propos de Got Questions Ministries

Le site internet “Got Questions Ministries” a pour objectif de glorifier le Seigneur Jésus-Christ en offrant des réponses bibliques, pratiques et pertinentes à des questions liées à la spiritualité, par l’intermédiaire d’une présence Internet. GotQuestions.org est un ministère de serviteurs de Dieu bénévoles, dévoués et formés dans ce domaine, et qui ont le désir d’aider les autres dans leur compréhension de Dieu, de l’Ecriture sainte (La Bible), du salut, et autres sujets spirituels.

La plateforme est dirigée par des Chrétiens attachés à l’enseignement de la Bible, et non affiliés à une église en particulier. Il s’agit d’un ministère rattaché à l’Eglise et qui intervient aux côtés de l’Eglise, pour aider les gens à trouver des réponses à leurs questions liées à la spiritualité.

“Got Questions Ministries” s’engage à étudier votre question à fond et dans la prière, afin d’y apporter une réponse entièrement biblique. Leur objectif n’est pas de vous faire adopter leur point de vue, mais plutôt de vous guider vers ce que la Bible dit concernant votre question. Vous pouvez être assuré que votre question sera traitée par un Chrétien dévoué et formé dans ce domaine, qui aime le Seigneur et qui désire vous aider dans votre marche avec Lui. Le personnel consacré à la rédaction des articles se compose de pasteurs, de responsables (pasteurs) auprès des jeunes, de missionnaires, de conseillers bibliques, d’étudiants dans des établissements chrétiens d’enseignement supérieur et instituts bibliques, et de personnes laïques qui étudient la Parole de Dieu.

Toutes les réponses de “Got Questions Ministries” font l’objet d’une révision par son personnel, pour s’assurer de leur exactitude biblique et théologique, et elles sont ensuite soumises à l’approbation finale du Président et fondateur, S. Michael Houdmann. Celui-ci est diplômé en 1998 de l’Université du Calvaire avec un baccalauréat ès arts en études bibliques, diplômé en 2001 du Calvary Theological Seminary avec une maîtrise ès arts en théologie chrétienne et diplômé en 2022 du Dallas Theological Seminary avec une maîtrise en théologie, accent sur l’apologétique chrétienne. Avant de fonder “Got Questions Ministries”, S. Michael Houdmann a travaillé en tant que superviseur de la distribution pour l’organisation chrétienne non confessionnelle Stonecroft Ministries, fondée aux États-Unis par Helen Duff Baugh en 1938. Une grande partie de l’histoire de Stonecroft est enregistrée dans le livre écrit par sa fondatrice, “The Story Goes On“, publié en 1984 par la même organisation à but non lucratif.


Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Carole Lavoie
5

« J'ignore quelles vitamines vous avalez ou s'il y a une énergie bienveillante qui vous alimente mais vous êtes à vous seul une salle de presse! »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.