Suite à l’assèchement de l’Euphrate, la génisse rousse sera sacrifiée, faisant apparaître le faux Messie, et le Troisième Temple sera reconstruit

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

Le 15 novembre 2022, j’écrivais un article élaboré sur mon site internet, intitulé “L’assèchement de l’Euphrate en Asie occidentale annonce-t-il la fin des temps ? Les quatre anges seront déliés pour tuer le tiers de l’humanité”. Les responsables gouvernementaux et les experts sont catégoriques : le niveau du débit de l’Euphrate vers le territoire syrien a enregistré un record, le premier de l’histoire, ce qui laisse présager une catastrophe environnementale et agricole majeure dans l’est de la Syrie (Sputnik) et on estime que les débits des fleuves Tigre et Euphrate continueront de diminuer au fil du temps et se tariront complètement d’ici 2040 (Annabaa).

Or, il est écrit dans Apocalypse 16:12 : « Le sixième [ange] versa sa coupe sur le grand fleuve, l’Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l’Orient fût préparé. » Cette écriture pourrait éventuellement se réaliser car ces dernières années,— comme on l’a vu ci-haut —, l’Euphrate s’assèche à un rythme historique. Nous lisons dans Apocalypse 9:13-15 : « Le sixième ange sonna de la trompette. Et j’entendis une voix venant des quatre cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu, et disant au sixième ange qui avait la trompette: Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d’Euphrate. » Ensuite, les quatre anges qui avaient été préparés pour cette heure, ce jour, ce mois et cette année furent déliés pour tuer un tiers de tous les habitants de la terre.

Le jeudi 15 septembre 2022, cinq génisses rouges, parfaites et sans tache, sont arrivées en Israël en provenance du Texas, aux États-Unis.

En sommes-nous arrivés aux temps apocalyptiques ? Plusieurs indices et événements actuels nous laissent le croire. Entre autres événements, une génisse rousse (jeune vache) sera bientôt sacrifiée à Jérusalem et ses cendres seront dispersées dans tout le Haram al-Sharif (mont du Temple) avant que les Juifs puissent y monter et reconstruire le Troisième Temple. Ceci devrait provoquer la venue du mashiach selon les croyances rabbiniques, ou plutôt al-Masīḥ ad-Dajjāl (Messie trompeur), une figure maléfique de l’eschatologie islamique qui apparaîtra avant le Jour du Jugement, prétendant être le Messie promis et qui prétendra plus tard être Dieu. Il correspond à l’Antéchrist dans le christianisme.

« Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. » (2 Thessaloniciens 2:1-4)

Donc, cinq génisses parfaitement rousses, nécessaires à la purification rituelle de ceux qui ont touché un cadavre, sont arrivées le 15 septembre 2022 en Israël depuis un ranch du Texas, alors que le Temple Institute poursuit les préparatifs pour préparer le terrain pour la construction du Troisième Temple à Jérusalem. Les génisses avaient toutes moins d’un an et si elles restent 100% rouges et évitent toute imperfection qui les disqualifierait, elles pourront chacune servir à créer les cendres exigées par la loi juive pour purifier ceux qui auront été en contact avec un cadavre. Ce niveau de purification serait nécessaire pour permettre aux kohanim (prêtres) d’effectuer leur travail dans un futur Temple.

Les bovins précieux ont été immédiatement transportés à Haïfa où ils sont restés en quarantaine pendant au moins sept jours, conformément aux réglementations de l’Autorité vétérinaire israélienne. Après la quarantaine, ils ont été relâchés dans deux endroits distincts en Israël, dont l’un devrait être ouvert au public. Les génisses sont nourries et soignées sur ces sites jusqu’à ce qu’elles puissent être abattues et réduites en cendres à partir de leur troisième année.

Ces génisses rouges et le rituel archaïque pour lequel elles ont été amenées en Israël sont au cœur d’une tentative alambiquée d’une partie des juifs ultranationalistes de détruire l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa, le troisième site le plus sacré de l’Islam qui se dresse sur une colline dans la vieille ville de Jérusalem depuis plus de 1 000 ans, et de la remplacer par un « troisième temple ». Ce mouvement ultranationaliste minoritaire va à l’encontre de la doctrine juive, qui stipule qu’un « troisième temple » ne peut être construit qu’après la venue du Messie attendu pour inaugurer le « Royaume de Dieu », et non pour provoquer le retour du Messie sur Terre. Les membres de ces groupes du « Mouvement du Temple » font également pression pour que des rites juifs soient célébrés dans l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa, en violation de l’interdiction de longue date par le grand rabbinat de la présence de Juifs à Al-Aqsa en raison de la sainteté du site.

La Mishnah, qui est une incarnation écrite de la tradition orale juive faisant autorité, enseigne que seules neuf génisses rouges ont été sacrifiées depuis l’époque du culte du Tabernacle jusqu’à la destruction du second Temple en 70 après J.-C.. Le rabbin séfarade Maïmonide (1138–1204) pensait que le dixième animal ne serait trouvé et sacrifié que lorsque le roi Messie serait prêt à apparaître. C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux juifs et chrétiens attendaient avec impatience la découverte de cette génisse rouge parfaite et sans tache, capable d’inaugurer le service du troisième temple, dont la Bible semble indiquer qu’il jouera un rôle central dans la vie spirituelle de toute l’humanité.

Ce que ces juifs fanatiques ne comprennent pas est que le sacrifice du Christ a aboli la nécessité des sacrifices d’animaux, ainsi que les autres devoirs et exigences physiques des sacrificateurs. Nous lisons : « Car, le sacerdoce étant changé, nécessairement aussi il y a un changement de loi. » (Hébreux 7:12) Le site Got Questions Ministries explique que les sacrifices d’animaux ont cessé parce que Jésus-Christ est le sacrifice parfait offert une fois pour toutes : « Les sacrifices d’animaux ont pris fin avec Jésus-Christ, qui a été le substitut sacrificiel ultime et final, et est à présent le seul médiateur entre Dieu et l’humanité. Les sacrifices d’animaux préfiguraient le sacrifice de Christ en notre faveur. Les sacrifices d’animaux ne pouvaient procurer le pardon des péchés que grâce au sacrifice à venir de Christ pour nos péchés, qu’ils ne faisaient qu’annoncer et préfigurer. » Jean-Baptiste en a témoigné quand il a vu Jésus venir à lui pour être baptisé, en s’exclamant : « Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » (Jean 1:29)

« Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création; et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d’une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant! » (Hébreux 9:11-14)

Parlons peu Parlons bien : « Cet évènement pourrait déclencher l’Armageddon ». Vidéo intégrale (5 avril 2024).

➽ La génisse rousse et le Troisième Temple

Le 14 janvier 2024, Abu Obaida, porte-parole des Brigades Al-Qassam, a déclaré dans son discours que l’arrivée des génisses rousses dans les terres occupées était l’un des événements qui ont déclenché les attaques du 7 octobre 2023 : « Nous regardons 100 jours en arrière pour nous souvenir des instruits, des complices et des incapables parmi les puissances mondiales régies par la loi de la jungle, en leur rappelant une agression qui a atteint son apogée contre notre chemin (Al-Quds) et Al-Aqsa, avec le début de sa véritable division temporelle et spatiale, et “l’introduction des vaches rouges” comme application d’un mythe religieux détestable conçu pour agresser les sentiments d’une nation entière au cœur de son identité arabe, et le chemin de son prophète (le voyage nocturne) et l’ascension vers le ciel. »

Cette déclaration a semblé étrange à beaucoup, car la plupart des gens n’étaient pas conscients de l’importance de la génisse rousse pour Israël. La question n’est pas aussi simple qu’il y paraît, car elle reflète la dynamique complexe de l’engagement politique.

Bien qu’au fil des décennies, nombreux sont ceux dans le monde à considérer que l’Église et l’État sont deux entités distinctes, le génocide israélien en cours à Gaza montre le contraire. La déclaration de George W. Bush décrivant la « guerre mondiale contre le terrorisme » comme une croisade et l’occupation sioniste incessante de la terre palestinienne laisse présager que la religion est toujours la cause sous-jacente des événements majeurs qui façonnent les contours de la politique mondiale.

Le temple de Jérusalem

Bien que la question palestinienne soit aussi ancienne que l’histoire elle-même en raison de l’importance géographique de la région, elle a pris davantage d’importance après la création du Premier Temple, construit par le roi Salomon et achevé en 957 avant notre ère. Selon le Livre du Deutéronome, le Temple a remplacé le Tabernacle construit dans le Sinaï sous les auspices de Moïse, ainsi que les sanctuaires locaux et les autels dans les collines. Le Premier Temple a été totalement détruit lors du siège de Jérusalem par l’Empire néo-babylonien en 586 avant notre ère.

Selon le Livre d’Esdras, la construction du Second Temple a été demandée par Cyrus le Grand et a commencé en 538 avant notre ère, après la chute de l’Empire néo-babylonien l’année précédente. Il a été détruit par les Romains en 70 lors du siège de Jérusalem. Omar ibn al-Khattâb (arabe : عُمَر إِبْن ٱلْخَطّاب) a conquis Jérusalem à l’invitation de la population chrétienne de la ville et a réparé la mosquée Al-Aqsa. La ville fut ensuite envahie par les croisés. Les musulmans conquirent à nouveau la ville sous le commandement du sultan Saladin (en arabe: صلاح الدين يوسف,). Depuis lors, les musulmans sont les gardiens de la ville et de la mosquée Al-Aqsa.

La mosquée Al-Aqsa revêt une immense importance pour les musulmans car elle a joué un rôle central dans le « voyage nocturne » du prophète Mahomet et a également été déclarée première qibla et troisième lieu saint de l’Islam. La ville dans laquelle elle est située revêt également une signification profonde pour les chrétiens.

Après la Seconde Guerre mondiale

Des gens des trois religions abrahamiques — l’islam, le christianisme et le judaïsme — vivaient paisiblement dans la ville depuis des siècles. Cependant, après la chute de l’Empire ottoman lors de la Seconde Guerre mondiale, la « Déclaration Balfour » a changé le scénario. Les Juifs ont commencé à établir leurs colonies en Palestine sous le patronage du Royaume-Uni, et la création d’un État illégitime d’Israël a conduit à une occupation prolongée du territoire palestinien.

De nombreux rapports ont été publiés par différents organismes de surveillance indépendants faisant état de violations des droits du peuple palestinien par les Forces de défense israéliennes (FDI). Ces dernières ont également été accusées de participer au nettoyage ethnique du peuple palestinien d’origine.

Depuis la création d’Israël, des milliers de Palestiniens ont été martyrisés par Tsahal, sombre reflet d’une activité politique sous le couvert d’une opération militaire. Le nombre de personnes tuées par les forces israéliennes depuis le 7 octobre 2023 a dépassé les 32 000.

De nombreux analystes et observateurs du monde entier ont traité le conflit israélo-palestinien comme s’il s’agissait simplement d’un affrontement politique. Cependant, la récente conférence de presse d’Abu Obaida ainsi que les déclarations faites par certains sionistes israéliens suggèrent que la religion est la principale cause sous-jacente de ce génocide à Gaza.

Mystère de la génisse rousse

Selon la Torah (Nombres 19) et surtout le raisonnement d’organisations juives ultranationalistes telles que l’Institut du Temple, un « troisième temple » ne peut être construit tant qu’Al-Aqsa n’est pas détruite et que l’enceinte n’est pas purifiée, de même que les vêtements, les ustensiles et les centaines d’hommes d’une lignée particulière qui ont été formés à la prêtrise et qui se tiennent tous prêts à servir dans ce temple. La purification se fait par un mélange de cendres — d’une génisse rouge sacrifiée, de fil rouge, de bois de cèdre et d’hysope — avec de l’eau de source fraîche recueillie par des enfants rituellement purs qui sont nés et ont grandi dans certaines conditions. Ce mélange de cendres est censé rester efficace jusqu’à 100 ans et peut être mélangé à l’eau de source selon les besoins.

Au fil des décennies — après la création de l’État illégitime d’Israël — les sionistes ont recherché une génisse rousse rare pour accomplir cette prophétie. Cependant, la vache doit répondre à certaines normes spécifiques pour accomplir la prophétie et déclencher la construction du temple de Jérusalem et l’arrivée du Messie du peuple juif, alias al-Dajjâl (« l’Imposteur ») ou al-Masîh al-Daajjâl (« le Messie trompeur »), c’est-à-dire l’Antéchrist (du grec ancien ἀντίχριστος) dans l’eschatologie chrétienne.

Selon les traditions juives suivies en Israël, la génisse rousse idéale doit être entièrement rouge et ne devrait jamais avoir été attelée ni gestante. De plus, la vache rousse, sans défaut ni imperfection, doit être âgée de 3 ans pour répondre à tous les critères définis dans la religion juive pour la génisse rousse idéale. Les sionistes en Israël et à l’étranger tentent de rechercher un tel veau depuis des décennies ; ils ont même essayé de produire eux-mêmes une génisse rousse sans défaut, mais ils ont échoué. Cependant, 5 vaches rouges ont été trouvées au Texas, aux États-Unis, en 2022. Les vaches rouges ont été transportées par Israël par avion pour près de 500 000 dollars. L’une d’elle a déjà été disqualifiée pour sacrifice, tandis que les autres sont sous stricte surveillance.

Ce qui est plus alarmant, c’est qu’elles atteindront 3 ans ce mois-ci. Si elles remplissent tous les autres critères définis dans la tradition juive, leur sacrifice pourrait déclencher la démolition de la mosquée Al-Aqsa, la construction du Troisième Temple et l’arrivée du Dajjal. Netanel Isaac, directeur général du ministère des affaires de Jérusalem et du patrimoine, a prononcé un discours en l’honneur de l’arrivée des génisses à l’aéroport international David-Ben-Gourion en septembre 2022 et a admis que le ministère avait financé le développement de la zone du mont des Oliviers où la cérémonie est prévue.

Dans une vidéo de janvier publiée sur le site Internet de Boneh Israel, Michael Samuel Smith, un prédicateur chrétien travaillant à la réalisation de la prophétie du temple, a déclaré que les génisses rousses qu’ils élevaient à Shiloh étaient arrivées à l’âge du sacrifice. « C’est la première fois depuis près de 2 000 ans qu’une génisse rousse prospère apparaît », a déclaré Smith dans la vidéo. « Nous pensons toujours que le premier sacrifice réussi de génisses rousses aura lieu au printemps 2024, entre la Pâque et la Pentecôte. Nous croyons que Dieu va se révéler à travers les efforts de cet événement futur. C’est vraiment un signe des temps, surtout pour les Juifs d’Israël. » Or, la Pâque aura lieu vers la fin avril tandis que la Pentecôte aura lieu à la mi-mai.

Il est intéressant de noter que les chrétiens évangéliques soutiennent également les sionistes dans tout cela. Ils croient que la création du Troisième Temple à Jérusalem entraînera le retour de Jésus. Cependant, les juifs et les chrétiens évangéliques ont tous deux des points de vue divergents sur ce qui se passera par la suite. Les Juifs soutiennent que tous les Gentils (non-Juifs) serviront leur Messie, tandis que les Chrétiens évangéliques soutiennent que les Juifs suivront Jésus ou qu’il les tuera. Selon l’Islam, alors que la majorité du peuple suivra le Dajjal (l’Antéchrist), Hazrat Esa (Jésus), avec ses quelques partisans, combattra et tuera le Dajjal et ses partisans.

Aviv Tatarsky, chercheur principal à Ir Amim, a déclaré à Al Jazeera que dans les textes religieux juifs, de nombreux détails concernant le sacrifice et l’incendie d’une génisse rousse sont ambigus. « Qu’est-ce que cette brûlure cérémonielle ? Qu’est-ce qu’une génisse rouge ? Ce n’est pas du tout clair ou connu parce que la dernière fois que cela a été fait, cela a été fait quand il y avait un temple juif il y a 2000 ans », a expliqué M. Tatarsky. « Ce n’est pas clair à 100 %. Jusqu’à récemment, certains extrémistes et marginaux travaillaient sur le sujet, mais très peu de gens le prenaient au sérieux », a-t-il ajouté.

Depuis de nombreuses décennies, une institution sioniste secrète, « l’Institut du Temple », opère en Israël. Il s’agit d’une organisation dédiée à la préparation de l’arrivée du Messie. Ils ont mentionné sur leur site officiel que faire du Troisième Temple une réalité était l’une de leurs ambitions. Ils ont également fourni des trompettes d’argent aux soldats israéliens à Gaza comme rituel religieux en préparation. Des rapports suggèrent qu’Israël a déjà commencé à creuser sous le complexe d’Al-Aqsa sur la base de fouilles archéologiques. Cela a entraîné l’érosion des fondations de la mosquée Al-Aqsa. Les rapports suggèrent également que la mosquée Al-Aqsa risque de s’effondrer à cause de ces fouilles. Une telle activité politique a non seulement eu un impact sur la définition de la liberté religieuse dans la région, mais a également entraîné plusieurs fissures dans les murs et le plafond de la mosquée Al-Aqsa.

SOURCES ET RÉFÉRENCES :


Les soldats israéliens montrent des écussons symbolisant le Mont du Temple. Pour construire le Troisième Temple (בית המקדש השלישי) ou Temple d’Ézéchiel, ils doivent détruire la mosquée Al-Aqsa et le dôme du Rocher. [Israel365News]

Guy Paradis
5

« Merci pour votre excellent travail, pour faire respecter nos droits et libertés. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
1100910cookie-checkSuite à l’assèchement de l’Euphrate, la génisse rousse sera sacrifiée, faisant apparaître le faux Messie, et le Troisième Temple sera reconstruit
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
LTC Royston E. Potter

Forcer la prophétie est un tour de magie qui a été répété à plusieurs reprises, tous se soldant par un échec. L’un des plus célèbres, et des plus désastreux, fut le début de la guerre juive romaine par les Zélotes juifs en 63 après JC, qui se termina par la destruction de Jérusalem en 70 après JC. On y va encore une fois.

Daniel38

Ils ont besoin de tuer un animal (et le réduire en cendres) pour bâtir un temple, ils ont besoin de détruire le lieu de culte d’autres personnes pour bâtir un temple, ils ont besoin d’exterminer tout un peuple pour faire quoi, j’ai pas encore compris, bref, une religion bâtie sur l’agression et la destruction d’autrui. Quiconque a les yeux en face des trous se rend bien compte qui est vraiment le dieu qu’on vénère ici. Je me demande s’ils s’en rendent compte eux-mêmes. J’en doute. La révélation finale dans l’au-delà inéluctable, risque d’être assez pénible.

Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.
7
0
J'aimerais bien avoir votre avis concernant cet article. Veuillez laisser un commentaire.x