Avec votre soutien financier, nous remettrons des centaines de livres aux enfants malades du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.
La librairie Raffin, à Montréal.

Le 21 janvier 2013,— il y a donc plus de 10 ans —, j’avais publié au sein de ma petite maison d’édition le premier livre pour enfants de ma conjointe et poétesse Francine Minville, intitulé Platon le Suricate, merveilleusement illustré par l’artiste belge de très grand talent Jean-François Debaty. Ce livre pour enfants avait obtenu de très bonnes critiques dans les médias, dont le magazine littéraire Lurelu et le Journal de Montréal. Il s’agit d’un livre de qualité exceptionnelle, imprimé sur du papier verni avec une couverture cartonnée. À l’époque, au lieu d’utiliser l’impression à la demande comme on le fait habituellement, nous avions fait imprimer 1000 exemplaires afin d’économiser sur le prix du livre à l’unité. Mais comme chacun le sait, le milieu de l’édition n’est pas un domaine facile. Malgré une bonne promotion dans certaines revues et une présence au Salon du livre de Montréal, très peu d’exemplaires ont été vendus à ce jour !

Nous avons donc décidé, Francine Minville et moi-même, de remettre tous les exemplaires restants du livre Platon le Suricate à la Fondation du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine pour en faire profiter tous les enfants malades qui y sont hospitalisés. La mission du CHU Sainte-Justine est d’améliorer la santé — considérée comme un équilibre physique, psychique, social et moral — des enfants, des adolescents et des mères du Québec, en collaboration avec ses partenaires du système de santé et ceux des milieux de l’enseignement et de la recherche. Le CHU Sainte-Justine entend assumer pleinement chacun des six mandats découlant de sa mission universitaire :

  • soins spécialisés et ultraspécialisés;
  • recherche fondamentale et clinique en santé de la mère et de l’enfant;
  • enseignement auprès des futurs professionnels de la santé et des intervenants du réseau;
  • promotion de la santé;
  • évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé;
  • réadaptation, adaptation et intégration sociale pour les enfants et les adolescents présentant une déficience motrice ou de langage.

Peu importe où vous habitez, vous êtes tous invités à participer à cette campagne de donation pour seulement $ 10,00 CAD par exemplaire du livre (± 7,00 EUR). N’hésitez pas à contribuer à rendre heureux les enfants malades du Québec en parrainant le don d’un ou plusieurs exemplaires. En effet, si vous le souhaitez, vous pouvez « donner » plusieurs exemplaires de Platon le Suricate qui seront remis à la Fondation CHU Sainte-Justine, tout simplement en multipliant la quantité désirée dans le panier d’achat. Nous remettrons les livres à la fondation dès que la campagne de parrainage sera complétée.

En échange de votre contribution, votre nom sera inscrit sur cette page, incluant le nombre de copies du livre que vous aurez parrainé. De plus, vous pourrez télécharger le livre de l’auteure Francine Minville — Platon le Suricate — au format PDF, que vous pourrez partager librement avec tous les enfants de votre entourage. Pour cela, suite à votre paiement, il vous suffira de cliquer sur le lien «Continuer» ou «Retourner sur le site internet». Vous serez automatiquement redirigé vers la page de téléchargement.

Votre don couvrira les frais d’impression, le transport,
les droits d’auteur et la part des Éditions Dédicaces. Merci.
Voici la toute première aventure de Platon le Suricate.

Platon est le plus futé parmi tous les animaux du désert. Il affronte souvent le danger et doit trouver une solution à tous les problèmes.

Platon et le scorpion Tifon, sont les meilleurs amis du monde, mais nul ne doit connaître leur secret...

Samson, le grand aigle, met tout en oeuvre pour attraper son prochain suricate, mais Platon a plus d'un tour dans son sac ! Réussira-t-il le plan qu'il s'apprête à exécuter avec Tifon, pour échapper aux griffes du redoutable Samson ?

Découvre Platon et sa bande d'amis, pour des aventures pleines de rebondissements !

« Platon le Suricate »

Seulement $ 10,00 CAD par exemplaire
*** Les livres seront remis au CHU Sainte-Justine ***

Gilles Côté (2 copies)

Carole Lavoie (1 copie)

Anonyme (10 copies)

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Gary Jomphe (1 copie)

Brigitte Willigens (2 copies)

Céline St-Hilaire (2 copies)

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Jy Perrousset (2 copies)

Gaétan Daudelin (1 copie)

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici

Votre nom ici


À propos du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine

Le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine (CHU Sainte-Justine) est le plus grand centre mère-enfant au Canada et l’un des quatre centres pédiatriques les plus importants en Amérique du Nord. Il est affilié à l’Université de Montréal, située à Montréal, Québec, Canada.

Fondé en 1907 par Justine Lacoste-Beaubien et Dre Irma Levasseur, le CHU Sainte-Justine est actuellement le plus grand centre de santé pédiatrique au Canada. Avec ses 550 lits, dont 30 en soins intensifs, il accueille chaque année 19 000 patients hospitalisés. Le centre emploie 520 médecins et 4 500 étudiants et résidents en médecine.

Le CHU est officiellement devenu un centre universitaire de santé en 1995 et accueille depuis environ 2 500 étudiants en médecine par an. Il abrite également un centre de recherche depuis 1973. En 2000, le Centre de réadaptation Marie-Enfant, seul centre de réadaptation pédiatrique au Québec, s’est affilié au CHU Sainte-Justine. L’établissement a connu un important agrandissement en 2018, dans le cadre du projet « Grandir en Santé ». Cette extension a augmenté la superficie totale du centre de 65 %.

Le CHU est un centre de traumatologie pédiatrique de niveau 1, recevant des enfants de partout au Québec pour une transplantation hépatique pédiatrique, une chirurgie cranio-faciale pédiatrique et une chirurgie des brûlés pédiatriques. Les soins tertiaires et quaternaires en pédiatrie et obstétrique regroupent toutes les spécialités de chirurgie pédiatrique, notamment cardiaque, vasculaire et neurochirurgie, ainsi que toutes les spécialités pédiatriques, notamment la transplantation d’organes, l’oncologie, l’hématologie et la pédopsychiatrie. Il est également le centre provincial de référence pour le dépistage de la surdité, la prise en charge de la douleur chronique et des troubles du développement chez l’enfant.

Bien qu’il s’agisse d’une institution mère-enfant, elle n’a pas la capacité médicale de prendre en charge les mères qui nécessitent une prise en charge en soins intensifs. À ce titre, ces mères doivent être transférées vers d’autres établissements de l’île de Montréal, tels que : le Centre universitaire de santé McGill (CUSM), l’Hôpital Maisonneuve Rosemont, l’Hôpital général juif ou le Centre hospitalier de l’Université de Montréal. Actuellement, le seul centre sur l’île de Montréal offrant une gamme complète de soins intensifs (incluant les interventions fœtales, l’ECMO, la dialyse, la neurochirurgie, les soins au nouveau-né grand prématuré et la chirurgie cardiaque) tant pour la mère que pour le nouveau-né, est l’Université McGill. Centre universitaire de santé (qui abrite l’Hôpital Royal Victoria et l’Hôpital de Montréal pour enfants).


Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Stéphane Bilodeau
5

« Merci pour tout votre travail. Il y a tellement à faire (pour chacun de nous !!) »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
1045110cookie-checkAvec votre soutien financier, nous remettrons des centaines de livres aux enfants malades du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine
Website | + posts

Guy Boulianne, auteur, éditeur et journaliste indépendant, membre de la General News Service Network Association (GNS Press) et de l'International Association of Press Photographers (IAPP) Il est aussi membre de la Society of Professional Journalists (SPJ). Il est le fondateur et l'éditeur en chef des Éditions Dédicaces LLC : http://www.dedicaces.ca.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anonime

Merci à vous. C’est bien ce que vous faites dans ces temps de découragement des peuples. J’espère que le Seigneur vienne faire un bon ménage là-dedans et que le monde se réveille et arrête leur stupidité de vouloir tout contrôler et de provoquer de guerres.

J Perrousset

Bon Dimanche,
Monsieur Guy Boulianne
ainsi qu’à
Madame Francine Minville,

Pour cette magnifique et généreuse initiative, je déroge à ma règle de non-achat le Jour du Seigneur, car c’est un don pour les plus petits et les plus faibles.

Pour un enfant, et pour en avoir fait l’expérience, les longues ou courtes périodes d’hospitalisation provoquent un besoin d’évasion,de lumière, de dégourdissements des jambes dans les grands espaces et d’amitié.

Ce livre est magnifiquement illustré et son sujet, si bien conté par
Madame Francine Minville,
une amitié improbable,
une lutte contre les prédateurs, la solidarité et l’obéissance familiale face à l’ennemi, le contrôle des peurs et de grands coeurs ouverts, des courses à perdre haleine, tout cela dans le cadre de magnifiques paysages exotiques où règnent soleil et lumière en fait un véritable objet de rêve.

En plus, il est beau et bien réel fabriqué avec soin et de beaux matériaux. Une réussite.

Je suis heureuse de contribuer à distribuer un peu de joie à ces enfants, grâce à vous deux et je vous remercie de m’en donner l’occasion.
Soyez tous deux bénis avec ces enfants et tous ceux oeuvrant CHU Sainte Justine.

Marc 9:36-37 : « Et il prit un petit enfant, le plaça au milieu d’eux, et l’ayant pris dans ses bras, il leur dit: Quiconque reçoit en mon nom un de ces petits enfants me reçoit moi-même; et quiconque me reçoit, reçoit non pas moi, mais celui qui m’a envoyé. »

Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.
2
0
J'aimerais bien avoir votre avis concernant cet article. Veuillez laisser un commentaire.x