L’Observateur Q2 écrit avec raison : le Traité sur les pandémies sera une bifurcation historique de nos sociétés, ainsi qu’un coup d’état mondial

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

Je vous avais fait part des dangers du fameux Traité sur les pandémies dès le 7 octobre 2021, alors que je partageais l’article du Dr Urmie Ray, qui fut publié à l’origine sur le site internet de Principia Scientific International. J’ai poursuivi ces avertissements à quelques reprises, soit à ces dates : 30 mai 2022, 26 mai 2023, 9 juillet 2023, 19 janvier 2024 et 8 février 2024. N’oublions pas que plusieurs projets de loi dont j’ai déjà parlé coïncident parfaitement avec ce Traité sur les pandémies qui est proposé par l’OMS et que le Canada signera fort probablement, ainsi que plusieurs autres pays. Par ce traité, les chefs d’État s’apprêtent à remettre la souveraineté de leurs nations entre les mains d’un gouvernement mondial et à signer un traité international qui soumettra tous les peuples à une dictature sans précédent, incluant les fermetures de frontières, les restrictions de voyage, le confinement (quarantaine), les examens médicaux et la médication des individus (englobant les exigences relatives à l’injection de vaccins ou d’autres produits pharmaceutiques).

Comme je l’ai écrit précédemment dans mon article du 19 janvier 2024, il semble bien que l’agenda des globalistes s’accélère maintenant. En effet, lors de la discussion au Forum économique mondial de Davos sur « la préparation à la maladie X » qui eut lieu le 17 janvier, Tedros Adhanom a affirmé que la meilleure façon de se préparer à la maladie X est que chaque pays signe le « Traité sur les pandémies », actuellement désigné CA+. Or, exactement le même jour, les médias à l’échelle internationale nous apprenaient que des scientifiques liés à l’armée chinoise ont développé en laboratoire une nouvelle variante du coronavirus qui attaque le cerveau et ont démontré un taux de mortalité de 100 % lors d’expériences avec des souris « humanisées ». Le virus, qui aurait été cloné dans un laboratoire de Pékin et conservé en plusieurs copies, risquerait d’être transmis à l’homme.

Je partage maintenant un texte rédigé par le chroniqueur L’Observateur Q2 (@LobservateurLi2). Publié le 25 mars 2024 sur son compte ✘, ce texte ne s’adresse pas uniquement à ses 32 367 abonnés++, mais à toutes les personnes qui se soucient de leur avenir. Ce texte sert en quelque sorte d’avertissement ultime et lucide avant la signature du Traité sur les pandémies qui aura lieu dans moins de deux mois.

Une vidéo de Marcus Cottus (@cottusmarcus) publiée sur Twitter/X : « Pendant que les médias alimentent une controverse insignifiante avec Guillaume Lemay-Thivierge… détourner l’attention de la population des vrais enjeux. »

➽ Le Traité sur les pandémies sera une bifurcation historique de nos sociétés, ainsi qu’un coup d’état mondial

Par L’Observateur Q2 (@LobservateurLi2)

Aussi surprenant que cela puisse sembler, il y a une réalité encore plus grande et plus menaçante que la conflit fratricide Ukraine/Russie avec ses échos de guerre mondiale en devenir, et pourtant elle est peu visible, peu discutée, une présence quasi spectrale.

En effet, toute l’actualité mondiale n’est qu’agitation au regard d’un évènement qui aura lieu dans 60 jours et auquel toutes sortes de diversions fumeuses servent d’écran protecteur. Ce sera une bifurcation historique de nos sociétés. Cela aura lieu entre le 27 mai et le 1er juin prochain à Genève. C’est un coup d’état mondial, je pèse mes mots, préparé de longue date qui affectera les 194 états signataires de l’OMS qui seront appelés à voter sur le Traité pandémique mondial et qui devront ensuite appliquer les Règlements sanitaires internationaux RSI (IHR) dans les 12 mois subséquents.

Ces accords seront juridiquement contraignants. L’OMS aura le pouvoir de déclarer des Pandémies à sa seule discrétion. Elle aura tout pouvoir pour dicter aux états les mesures à prendre, les confinements à faire, les vaccins à injecter, les discours à tenir et les propos à censurer, à judiciariser, les populations à interner ou à déplacer. Je le répète ses diktats seront contraignants, ce ne seront pas des suggestions.

L’OMS s’érige en détentrice unique de la science et toute critique sera de la désinformation, sujette à censure et passible de sanctions. Comme l’OMS est une émanation de l’ONU et qu’elle opère sous les principes de l’idéologie du One Health, la santé a été élargie pour inclure la santé animale (sauvage et domestique), la santé de l’environnement (air, eau, terre, forestier, agricole) et la santé humaine (incluant transport, travail, industrie, hygiène de vie), le tout ne faisant qu’un.

Aucun mécanisme de consultation n’est prévu, aucun contre pouvoir n’est au programme, aucune durée n’est inscrite, le respect des droits humains et de la dignité des personnes a été biffé du document actuel. Gardons aussi à l’esprit que personne à l’ONU ni à l’OMS n’est élu. Ils sont tous nommés sans transparence et sans consultation citoyenne. Nous n’y avons aucune représentation ni droit de parole ni de procédure d’appel des décisions. Il n’y a pas de bouton d’arrêt. Ils utilisent le droit pour suspendre l’État de droit. Une astucieuse perversion.

Il est remarquable que ce sujet est totalement absent des médias traditionnels, que nos politiciens n’en discutent même pas, ne nous en parlent pas, que nous n’avons pas été consultés en tant que peuple souverain et qu’il n’y a aucun plan pour nous impliquer dans le processus.

La 77ème Assemblée annuelle de l’OMS signera le début d’une ère où ne subsistera que l’exuvie de nos républiques constitutionnelles vidées de leur substance, simples courroies de transmission des ordres venus de haut, tenants d’un pouvoir légitimé par des élections arrangées, bras armé contre les manants en cas de protestations. L’OMS est le cheval de Troie sur lequel repose leur stratégie d’attaque mondiale.

D’une seule pierre, 194 coups.

Pour paraphraser un président bien connu, « la Bête de l’événement est là et elle arrive ».

Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez newsletter@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Refuge du Guitariste
5

« Juste un petit mot pour te dire que tes publications sont vraiment excellentes et toujours bien documentées !!! Merci pour ton travail. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.