« Christianisme contre sionisme évangélique ». Une entrevue exclusive avec Steve et Jana Ben-Nun pour le réseau TruNews, avec Rick Wiles

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

Je vous présente ci-dessous une entrevue exclusive que Steve Ben-Nun et son épouse Jana ont donné le 12 février 2020 pour le réseau TruNews. Fondateur de Israeli News Live, Steven Ben-Nun s’exprime à l’échelle internationale en tant qu’auteur, spécialiste de la Bible et de l’hébreu, ancien agent de renseignement et défenseur du peuple israélien et des droits humains des voisins d’Israël. Il enseigne avec sa femme Jana sur le sujet très mal compris de l’égalité biblique. Il est auteur et journaliste sur le climat politique et biblique affectant le Moyen-Orient. Steven croit que Yeshua (Jésus-Christ) est le Messie que Dieu a promis à Israël, le Rédempteur du monde. Passionné par la connaissance de son peuple de l’identité du Messie, Steven a consacré sa vie à l’étude de la langue hébraïque en privé pendant plus de 30 ans et sur le plan académique. Il a fréquenté le Pensacola Christian College et a terminé les études bibliques hébraïques avancées. Alors qu’il vivait en Israël, Steven a échappé de peu à un kamikaze le 22 septembre 2004 près de French Hill à Jérusalem. Les événements miraculeux qui ont entouré la vie de Steven façonnent le message dont il parle publiquement avec passion. Il est l’auteur de deux livres Israel, Are they still God’s People? (Israël, est-il toujours le peuple de Dieu ?) et Yam Suph, The Sea of Reeds (Yam Suph, La mer des roseaux).

Pour sa part, Jana S. Ben-Nun est journaliste et conférencière internationale. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts de la Florida State University et a obtenu des crédits pour sa maîtrise à l’Université de Floride occidentale. Ancienne professeure adjointe à l’Université de Floride occidentale, elle est également titulaire d’un diplôme de sage-femme en soins infirmiers de la République tchèque. Jana continue d’étudier la prophétie biblique, avec une attention particulière sur la langue grecque Koine, dans le but de comprendre le point de vue de Dieu sur les femmes. Elle a étudié de manière approfondie en médecine naturelle et en biologie. Jana parle couramment cinq langues, dont le russe, l’anglais et diverses autres langues d’Europe de l’Est, ce qui constitue un atout majeur pour Israeli News Live. Grandir sous le communisme a donné à Jana une perspective unique des relations entre l’Europe et la Russie. Celle-ci écrit actuellement son premier livre “God Loves Pink” (Dieu aime le rose).

Récemment, Steve Ben-Nun s’est mis en relation avec moi sur le réseau social ✘ (anciennement Twitter), ce qui m’a donné l’idée de traduire et de transcrire en français cette entrevue que je connaissais depuis longtemps. L’entrevue est menée par Rick Wiles, le fondateur du réseau TruNews, l’une des principales sources d’information au monde qui rapporte, analyse et commente les événements et tendances mondiaux avec une vision du monde chrétienne orthodoxe et conservatrice. La vision est de construire un réseau d’information mondial qui fournit une source crédible d’actualités, d’événements et de tendances mondiales tout en accordant respect et honneur aux chrétiens de toutes les principales confessions – évangéliques, orthodoxes, anglicanes, catholiques et protestantes.


VEUILLEZ NOTER : La transcription ci-dessous n’est pas parfaite, mais j’ai fait de mon mieux pour que la traduction respecte toute l’essence de la conversation. Il faut savoir qu’il est très difficile de traduire une conversation orale car, souvent, les propos sont plus ou moins décousus. Merci.

➽ Christianisme contre sionisme évangélique

RICK WILES : Eh bien, mes invités d’aujourd’hui sont connus de beaucoup d’entre vous. Ils animent une émission très populaire sur YouTube appelée Israeli News Live. Les co-animateurs sont une équipe mari et femme de croyants juifs en notre Seigneur Jésus-Christ. Oui, ce sont des chrétiens juifs, mais ils rejettent fermement le sionisme. Je parle de Steve et Jana Ben-Nun. C’est la première fois que je les rencontre. Ils sont nos invités ici aujourd’hui depuis le milieu de la matinée, et nous avons eu l’occasion de nous asseoir ensemble dans mon bureau avec Susan, Doc et Matt, puis nous sommes allés déjeuner et avons continué notre conversation. Je leur ai demandé, « voudriez-vous rester un peu plus longtemps ? J’aimerais vous avoir sur True News aujourd’hui ». Et donc si vous ne les avez jamais vus, vous allez devenir l’un de leurs fans et vous visiterez leur chaîne YouTube, Israeli News Live. Steve, Jana, bienvenue. Heureux de vous avoir ici.

STEVE BEN-NUN : Merci. Rick, nous sommes très heureux d’être ici avec vous aujourd’hui.

RICK WILES : Très bien. Nous avons eu une bonne conversation aujourd’hui. Nous avons couvert plusieurs sujets.

STEVE BEN-NUN : Oui, nous avons fait beaucoup de choses. Et c’est vraiment un plaisir de pouvoir vous rencontrer, vous et le personnel ici. Tout le monde est tout simplement merveilleux. Mais oui, tout le monde est vraiment incroyable ici, Rick. Et vous savez, ce qui est vraiment sympa pour nous, c’est de venir rencontrer des gens avec lesquels on se sent vraiment chez soi, avec le sentiment de savoir, de rencontrer de vrais croyants en Jésus-Christ. Et c’est ce que nous apprécions. Et nous… j’ai même dit cela à ma femme alors que nous parlions en privé. Nous ressentons cela avec vous-même, votre femme, le personnel, tout le monde ici, des gens vraiment extraordinaires.

RICK WILES : C’est bien.

JANA BEN-NUN : C’était merveilleux d’entendre un évangile réel, vrai et pur prononcé aujourd’hui et d’attendre avec impatience Jérusalem d’en haut.

RICK WILES : Eh bien, merci. Nous sommes heureux de vous avoir ici. Euh, pour ceux qui ne connaissent pas Israeli News Live, prenez juste une minute et présentez-vous à notre public qui n’a jamais vu votre programme.

STEVE BEN-NUN : Eh bien, nous avons commencé Israeli News Live il y a sept ou huit ans, je suppose, quelque chose comme ça. J’oublie la date exacte du début réel. Nous avons commencé avant la diffusion d’Israeli News Live. Nous avons commencé comme un ministère d’enseignement, euh, mais très prosioniste. Moi, vous savez, je viens d’un milieu juif. Mes deux parents étaient juifs. C’étaient des juifs non pratiquants. Mais je viens toujours de ce milieu. J’ai donné ma vie au Christ quand j’avais huit ans, et j’ai vécu un événement où lorsque ma mère visitait une église avec un ami, elle n’y retournait plus jamais. Donc. Mais néanmoins…

RICK WILES : Une seule visite, vous aviez huit ans et vous avez été sauvé lors d’une seule visite dans une église ?

STEVE BEN-NUN : Lors d’une seule visite. Exactement.

RICK WILES : Quelqu’un prêchait l’Évangile ce jour-là ?

STEVE BEN-NUN : C’était le cas. Et tu sais, Rick, ce qui est drôle, c’est que quand j’avais 40 ans, je suis allé m’installer en Israël à ce moment-là, et quand je l’ai fait, avant de partir, je suis retourné dans cette petite église. Il s’agissait de l’église baptiste de Londres à Casselberry, en Alabama. Nous vivions à Casselberry à l’époque, et la meilleure amie de ma mère y est allée juste pour lui rendre visite. Mais j’ai laissé un mot et ils ont dit que le ministre qui administrait là-bas, je pense qu’il était décédé à ce moment-là, mais j’ai juste laissé un mot à l’église là-bas disant : « Je veux vous remercier pour un ministre qui prêcherait encore l’Évangile. et le salut de Jésus-Christ. » J’ai dit, parce que maintenant, toutes ces années plus tard, 32 ans plus tard, j’apporte maintenant l’Évangile de Jésus-Christ à mon propre peuple en Israël. Et c’est un peu là que les choses ont commencé pour moi. Mais, même si je crois au Seigneur Jésus-Christ comme Sauveur, j’étais toujours un croyant de type pro-sioniste qui regardait davantage les Écritures avec des lunettes de type Schofield. Et donc, même si nous sommes passés du ministère à l’aspect informationnel des choses pour couvrir plus de choses, nous avons lancé Israeli News Live à ce moment-là, et Israeli News Live examinait principalement le spectre géopolitique sous un aspect plus biblique. Et nous avons vraiment gagné très rapidement en popularité avec ce programme, et toujours avec mon propre cœur, très sincère dans ce que je croyais et très passionné par celui-ci. J’ai survécu à un attentat suicide en Israël en 2004 par la grâce de Dieu. Mais à mesure que nous construisions le ministère là-bas, les choses commencaient à changer. Et ma femme a commencé à remarquer beaucoup de choses, et elle m’a fait lire un livre intitulé The Holocaust Victims Accuse (Les victimes de l’Holocauste accusent), qui était en réalité des rabbins juifs parlant de ce qu’ils ont vécu pendant l’Holocauste et comment ce sont les dirigeants sionistes qui leur tournaient le dos et permettaient à d’autres Juifs d’aller dans les camps de l’Holocauste et des choses comme ça, cela a vraiment commencé à me réveiller.

RICK WILES : Avez-vous lu “The Transfer Agreement” (L’accord de transfert) d’Edwin Black ?

STEVE BEN-NUN : Oui, oui. J’ai lu ça aussi.

RICK WILES : Est-ce que cela vous a ouvert les yeux ?

JANA BEN-NUN : Oui, en effet, car cela nous prouve qu’Hitler était en réalité sioniste, ce qui était une surprise totale qu’il ait coopéré avec les dirigeants sionistes.

RICK WILES : Oui, Adolf Hitler a travaillé avec les sionistes, c’est vrai. Diriez-vous qu’il était sioniste ?

JANA BEN-NUN : Eh bien, il a travaillé avec eux.

RICK WILES : Il a coopéré avec eux. Il les a aidés.

JANA BEN-NUN : C’est vrai, et ils ont une pièce de commémoration, c’est vrai. C’est exact.

RICK WILES : Ainsi, les premiers sionistes ont trouvé un moyen de travailler avec Adolf Hitler et le Troisième Reich. Le Troisième Reich a en fait contribué des millions de dollars au mouvement sioniste pour subventionner l’infiltration sioniste en Palestine.

JANA BEN-NUN : C’est vrai. Nous pouvons dire qu’Hitler a construit l’État d’Israël, il a contribué à construire l’État d’Israël.

RICK WILES : Oui, il l’a fait.

STEVE BEN-NUN : Nous avons d’abord commencé à diffuser cette information dans notre émission parce que plus j’étais choqué, plus j’en faisais ressortir. Et bien sûr, le conflit syrien a également été un facteur contributif, car à mesure que nous enquêtions sur les faits, nous avons commencé à reconnaître toutes les incohérences avec les médias grand public. Donc cela nous tournait aussi. Mais quand j’ai publié pour la première fois sur ce qui se passait pendant l’Holocauste, le peuple juif avait en fait autorisé la mort d’autres Juifs juste pour avoir des chiffres. J’avais un bon ami à moi dont toute la famille est issue du Mossad en Israël, et il m’a écrit et il m’a dit : « Steve, tu dois laisser tomber ça. C’est de l’eau sous les ponts. Il a dit, je sais que c’est vrai. Les documents sont là. Nous savons que c’est vrai. C’est écrit par des rabbins. Nous savons tout cela. Ce sont des informations factuelles. » Mais il a dit que ma propre famille avait en fait aidé à financer le Stern gang.

Menahem Begin

RICK WILES : Le Stern gang ?

STEVE BEN-NUN : Oui.

RICK WILES : Et le Stern gang était une organisation terroriste juive sioniste apparentée à Menahem Begin qui était responsable de l’explosion de l’hôtel King David et du meurtre de nombreux Arabes innocents.

STEVE BEN-NUN : Exactement, exactement.

RICK WILES : Et il a fini par devenir Premier ministre.

STEVE BEN-NUN : Oui, c’est le cas, et curieusement, vous savez, il y avait différentes choses le concernant et mes propres idées qui me venaient à l’esprit et que j’avais entendues, comme lorsque je vivais en Israël en 2004, mon colocataire là-bas. était un soldat israélien. Il était originaire de Beer-Sheva. Il avait été blessé dans un accident, mais il me disait comment ils ciblaient les entraînements sur les Palestiniens et…

RICK WILES : Entraînement sur cible ?

STEVE BEN-NUN : Entraînement sur cible. Et je lui ai spécifiquement demandé, vous savez, « Iran » (c’est comme ça qu’on l’appelle Iran). « Iran », ai-je dit, « est-ce que vous voulez littéralement dire que vous ciblez l’entraînement et que vous en avez réellement tué ? » Il a dit : « J’en ai tué trois ». Et il était… Je ne sais pas s’il en avait vraiment honte ou ce que c’était, mais il m’avouait ces choses. Et en tant que croyant en Jésus-Christ, cela me dérangeait. Mais pourtant, je supprime toujours ces types de choses.

RICK WILES : Ben Gourion aurait déclaré : « nous considérions les Palestiniens comme des ânes ».

STEVE BEN-NUN : Oh, c’est pire que ça, Rick. Je veux dire, moi aussi, en raison de mon origine juive, je suis allé plus profondément juste en cherchant mes racines, même en tant que croyant. J’y suis entré, je me suis davantage impliqué dans l’organisation Chabad. Je rendais visite à des rabbins, puis j’ai noué des amitiés avec eux et je suis devenu membre de l’organisation Habad pendant plus de 20 ans.

RICK WILES : Vous vous souvenez ?

STEVE BEN-NUN : Eh bien, c’est un peu comme rejoindre une église. Vous savez, vous êtes juste la prochaine chose que vous savez, vous signez simplement ce que vous avez rejoint. Ce n’est pas comme une partie de l’élite, la secte de l’organisation Chabad. Mais nous avions des liens très forts avec eux. Et nous n’allions pas tout le temps à la synagogue et tout ça, mais j’avais des relations d’affaires avec eux à cause de l’entreprise de déménagement que nous possédons. Nous avions de nombreuses relations avec les rabbins du sud et du nord-ouest de la Floride également. Et plus vous entrez dans des cercles comme celui-ci, plus vous commencez à apprendre la façon de penser réellement du peuple juif. Bien sûr, en vivant en Israël, vous apprenez cela aussi. Et en ce qui concerne les goyim, les Gentils, ils sont très méprisés quand vous parlez d’un âne. Je ne peux pas vous dire combien de fois j’ai été assis là avec des médecins et des avocats simplement en tant qu’amis, et ensuite ils ont oublié que je suis en réalité un croyant. Dans certains cas, ils ne savaient même pas que j’étais croyant. Peut-être que je ne leur ai rien dit à ce moment-là. Et ils disaient : « Steve, ce ne sont que des Gentils. Pourquoi vous inquiétez-vous pour les Gentils ? Vous savez, ils seront nos esclaves un jour ». Et des choses comme celle-ci sont toujours restées au fond de mon esprit.

RICK WILES : Alors ils parlent des Gentils comme étant des esclaves ?

STEVE BEN-NUN : Absolument, absolument. J’ai des lettres, Rick. Je peux vous montrer des lettres d’un…

RICK WILES : Le sionisme est-il raciste ?

STEVE BEN-NUN : Oui, le sionisme est définitivement raciste, mais il ne rend pas tout le peuple juif ainsi.

RICK WILES : Oui, je suis tout à fait d’accord. Le sionisme est basé sur la supériorité raciale.

STEVE BEN-NUN : Absolument.

RICK WILES : Alors, vous considèrent-ils, vous, vos critiques, comme un ennemi parmi les sionistes ? Êtes-vous un juif antisémite ou un juif qui se déteste ? Comment vous étiquetent-ils ?

STEVE BEN-NUN : On ne me traite pas d’antisémite parce que je suis juif, mais certaines personnes disent, « vous savez, vous êtes un juif qui se déteste ». Cela dépend vraiment de celui qui s’attaque à moi. Je sais que l’une de mes sources pour le Moyen-Orient là-bas, qui est bien sûr israélien. En fait, il m’a dit récemment, il a dit : « Tu sais, Stephen », il a dit, « à un moment donné, nous avions espéré que tu puisses venir en Israël », a-t-il dit, « parce que j’apprécie le fait que tu défends Jésus. J’ai du respect pour cela. Mais vous avez vraiment irrité tout le monde au sein du gouvernement israélien maintenant. » Donc, c’est probablement complètement écarté maintenant, et c’est à cause de la position audacieuse que nous adoptons en ce qui concerne…

RICK WILES : Donc, si une personne est un Gentil, un non-juif et qu’elle critique le sionisme, pas le peuple juif, si elle critique le sionisme, alors elle est qualifiée d’antisémite. Mais si un Juif critique le sionisme, il est qualifié de Juif qui se déteste.

STEVE BEN-NUN : Oui.

RICK WILES : C’est comme ça que ce jeu fonctionne ?

STEVE BEN-NUN : C’est exactement comment cela fonctionne. Et l’antisémitisme est une propagande. C’est tout ce que c’est vraiment.

RICK WILES : Eh bien, il n’y a pas de race sémitique.

STEVE BEN-NUN : Eh bien, exactement.

RICK WILES : Il n’existe que des langues sémitiques. Il existe environ 300 langues sémitiques. L’hébreu en fait partie. Mais il n’y a pas de race sémitique. En fait, il n’y a qu’une seule course. Et si vous voulez être théologiquement correct, il y a deux races : sauvée et non sauvée. Soit la race humaine est sauvée par Jésus-Christ, soit elle n’est pas sauvée. Et ce sont les deux groupes. Le reste de la couleur de la peau, tout ce genre de choses n’a pas d’importance… Jana, et vous ? Quelles sont vos origines? … Steve, vous êtes né en Floride, dans le Panhandle…

STEVE BEN-NUN : J’avais l’habitude de dire que ma mère avait eu la gentillesse de m’emmener dans un hôpital ordinaire au lieu de naître dans les bois, alors je suis né dans le nord-ouest de la Floride. J’ai donc grandi dans les Appalaches.

RICK WILES : Très bien. Nous avons donc un parcours similaire. D’accord. Et vous

JANA BEN-NUN : Eh bien, je suis originaire d’Europe de l’Est, de l’ancienne Tchécoslovaquie, et je suis venue au Christ en 2010. Mon origine est que je viens d’une sorte de foyer mixte. Ma mère n’était pas juive. Elle était Gentille. Ainsi, en Israël, ils me considèrent comme une Gentille. Ils ne considèrent pas les personnes dont le père est juif. Ils ne les considèrent pas comme juifs. C’est pourquoi je suis souvent qualifiée d’antisémite lorsque je m’exprime.

RICK WILES : Il est donc un Juif qui se déteste et vous êtes antisémite.

JANA BEN-NUN : C’est vrai.

RICK WILES : Est-ce que c’est ce que pensent vos ennemis ?

JANA BEN-NUN : Selon nos ennemis. C’est exact. Tout cela parce que, euh… nous mettons simplement en lumière les enseignements du judaïsme qui, en Israël bien sûr, quand vous y êtes, vous commencez à remarquer des choses. Mais à cause de notre approche sioniste de la prophétie et de la Bible en général, et que nous étions dans un cercle de chrétiens sionistes, j’ai commencé à faire beaucoup de recherches sur les racines juives et la judéité, et je voulais savoir ce qu’est le judaïsme, qu’est-ce que cela signifie ? Le judaïsme croit-il ? J’ai donc commencé à étudier les écrits, et les écrits incluent le Talmud, le Zohar, la Kabbale, qui est la loi juive ou qu’on appelle Halacha. Et j’ai commencé à expliquer, à écouter beaucoup d’enseignements du rabbin. Je créais beaucoup de vidéos dans lesquelles j’enseignerais spécifiquement sur la Halacha et le Talmud et j’expliquais certaines choses. Et j’ai commencé à voir qu’il y avait une énorme différence entre le christianisme et le judaïsme, que le christianisme n’avait absolument rien à voir avec le judaïsme. Le judéo-chrétien est aussi souvent évoqué qu’une déclaration oxymore. C’est diamétralement opposé, et j’ai commencé à voir qu’au fond, ils sont en réalité les ennemis du christianisme, donc je ne pouvais pas comprendre logiquement.

RICK WILES : Le judaïsme n’est pas biblique, même selon les normes de l’Ancien Testament.

JANA BEN-NUN : C’est exact.

RICK WILES : Dieu n’a pas créé le judaïsme.

JANA BEN-NUN : Exactement. Le judaïsme tel que nous le connaissons aujourd’hui est essentiellement pharisien. Le judaïsme n’est pas la vraie foi. Ce n’est rien de ce que Dieu a donné.

RICK WILES : C’est ce que Jésus a condamné.

JANA BEN-NUN : Exactement. J’ai donc commencé à remarquer que nous menons aujourd’hui les mêmes batailles que les chrétiens du premier siècle en tant qu’apôtres, et que nos ennemis sont les mêmes ennemis que les ennemis de Jésus. Et c’étaient les Pharisiens avec leur loi orale. On voit beaucoup de chrétiens aujourd’hui, surtout dans les cercles sionistes. Ils pensent que le judaïsme concerne l’Ancien Testament, que le judaïsme n’est que l’Ancien Testament. Ils croyaient tous les Juifs, ils croyaient simplement à la loi de Moïse et ils pratiquaient la loi de Moïse. Ils ont 613 commandements. La plupart de ces chrétiens ne connaissent pas le Talmud, le Zohar et la Kabbale. Et d’où viennent ces 613 mitsvot et à quoi elles servent. J’ai donc commencé à étudier de quoi il s’agit et ce qu’enseigne le Talmud. Et j’ai remarqué qu’il y avait effectivement un plan. Il y a un complot, et c’est un complot contre le christianisme. Et je ne comprenais pas logiquement pourquoi les dirigeants chrétiens noueraient des amitiés avec des rabbins juifs ?

RICK WILES : Prenez les prochaines minutes et résumez quel est ce plan que vous avez discerné ?

JANA BEN-NUN : Eh bien, tout d’abord, permettez-moi de vous apporter l’un des livres ici, “La doctrine secrète en Israël’ (The Secret Doctrine in Israel) de Waite.

RICK WILES : Ok, nous pouvons mettre ça à l’écran. Voilà, c’est juste là. C’est le livre “La doctrine secrète en Israël”, A.E. Waite. Et je pense que cela a été écrit en 1909, 1905, quelque chose comme ça.

JANA BEN-NUN : Oui. Et ce que cela explique, c’est la doctrine fondamentalement secrète du Zohar, ce qui se cache derrière le Zohar. Et vous devez comprendre que l’âme du Talmud est le Zohar, et que l’âme du Zohar est la Kabbale, l’occultisme ou la sorcellerie comme je l’appelle. Or, ce livre en particulier ne s’y oppose pas. Cela explique seulement ce que c’est, ce qu’est la Doctrine Secrète. Et ici, dans la préface, il parle en fait de la tradition secrète en Israël, ainsi que d’un récit de la manière dont elle a influencé l’érudition chrétienne en Europe au cours de 1617 et du XVIIIe siècle. Il semble que ce soit une intrigue qui n’est pas nouvelle. Cela a été planifié il y a très très longtemps.

RICK WILES : Ils ont infiltré les églises, les universités et les organisations chrétiennes pendant des siècles pour changer l’Évangile.

JANA BEN-NUN : Changer l’Évangile et mettre complètement un virus dans le christianisme. J’appelle ça un virus. Vous savez, 11 des pharisiens et dans le christianisme d’aujourd’hui, surtout ici en Amérique, ont un virus. Et nous devons identifier quel est le virus. Mais c’est fondamentalement le même problème que celui de l’apôtre Paul. C’est un judaïsme du christianisme, mais ils ont aussi introduit des pratiques occultes. Quoi qu’il en soit, en étudiant cela, je suis arrivé à une information vraiment choquante. Et ici, sur cette page… je l’ai souligné. Alors laissez-moi y retourner.

RICK WILES : Je tiens à dire que lorsque Jana et Steve m’ont parlé du livre que nous venons de voir, écrit par M. Waite, alors pendant qu’ils m’en parlaient, je suis allé en ligne et j’ai trouvé une première édition originale de, je pense, vers 1905, et j’en ai trouvé une à vendre. Parce qu’on peut acheter des réimpressions, mais je préfère… chaque fois que je peux acheter une édition originale. Je préfère faire cela parce que je peux désormais prouver aux gens qu’il ne s’agit pas d’une altération. Il s’agit de la première édition réelle de ce livre. C’est comme la Bible de Scofield. J’ai plusieurs éditions, mais j’ai la première édition originale, qui était, je pense, 1909, 1907, quelque chose comme ça, lorsque la toute première est sortie, parce que je veux pouvoir prouver aux gens les mensonges publiés par Cyrus Schofield. dans la Sainte Bible. Et si vous avez la première édition, c’est une preuve. C’est une preuve. Personne ne peut dire que la copie que vous avez a 100 ans. Cela a été modifié. Elle a été modifiée. Non, je veux pouvoir tenir le premier. J’ai donc pu commander aujourd’hui une édition originale de première année, vous savez, de ce livre. Et j’ai très hâte d’étudier ce livre. Alors, qu’y a-t-il dans ce livre. Que vais-je y trouver ?

JANA BEN-NUN : Eh bien, vous allez découvrir quelle est la véritable doctrine secrète du Zohar. Ce n’est pas joli. Je ne recommande pas vraiment aux gens qui ne sont pas forts dans la foi, ou c’est un livre pour la recherche, dans le but de rechercher ce qu’est la doctrine de la Kabbale, du Zohar et du Talmud, ce qu’est le judaïsme. Parce qu’une fois que vous comprenez ce qu’est le judaïsme, vous commencez à comprendre que ces ponts que les ministres chrétiens établissent aujourd’hui avec les pharisiens ou les rabbins sont des ponts très dangereux. Et d’un côté, vous savez, ce sont toujours les chrétiens qui se soumettent aux juifs. Ce sont toujours les chrétiens qui doivent accepter de ne pas prêcher Jésus aux juifs. Vous voyez, les Juifs, ils ne font pas de compromis. Ils ne feront jamais de compromis sur ce qu’ils croient. Mais les chrétiens sont prêts à faire des compromis. Et pourquoi ? Parce qu’ils ont pour professeurs des loups qui ont effectivement établi des ponts avec les pharisiens, les ennemis du Christ. Mais dans ce livre en particulier, je veux juste vous lire un peu ce qui m’a fait comprendre quel est le complot contre le christianisme. Il est dit ici : « Selon le “Dieu Midrash”, le Messie apportera la paix éternelle », ce qui bien sûr était compris par les Israélites comme la paix pour Israël, plus celle qui pourrait suivre l’extermination pour tous ceux qui ne sont pas entrés par conversion dans la maison. de Jacob.

RICK WILES : Extermination !

JANA BEN-NUN : Oui. Donc, fondamentalement, ce qu’ils enseignent, c’est que si les Gentils ou les Chrétiens ne s’attachent pas aux Juifs, ils seront exterminés. Et bien sûr, nous sommes bien connus pour nos Lois noahides, qui nous ont permis de mettre cela en lumière. Alors vous allez au Talmud et vous commencez à lire quel est le plan pour les Gentils. Vous voyez, le judaïsme est un système à deux vitesses. Le judaïsme remet en place le mur de séparation. Ce sont les juifs et les non-juifs. Et selon le judaïsme, les non-juifs appartiennent à des espèces différentes. Ce sont des humains, mais ils ne sont pas au niveau des Juifs. Les Juifs sont censés être divins. Ils sont la lumière du monde. Ce sont eux les élus. Ils ont la vie d’Hachem en eux. C’est ainsi qu’ils expliquent la vie de Dieu à l’intérieur. Et les Gentils, ils ne pourront jamais y parvenir, ce sont des espèces différentes, ils sont au niveau animal, et la seule façon pour les Gentils d’arriver au monde à venir est de s’attacher aux Juifs. Et comment font-ils ça ? Eh bien, grâce aux Lois noahides. Sept lois noachides.

RICK WILES : Quel pourcentage de Juifs dans le monde croient à ces conneries ?

JANA BEN-NUN : Eh bien, c’est une question intéressante. Steve, tu as fait des recherches.

STEVE BEN-NUN : J’ai fait quelques recherches parce que je sais que lorsque nous avons été attaqués pour avoir promulgué les Lois noahides, il a été suggéré que seul un petit pourcentage, environ 2 % des Juifs radicaux en Israël le croyaient réellement. Mais c’est là la chose la plus éloignée de la vérité. Mais même s’il s’agissait d’un petit pourcentage, il faut garder à l’esprit que c’est ce pourcentage qui sert à contrôler les gouvernements du monde. Mais juste pour un exemple, 5% des Juifs partout dans le monde sont hassidiques, en fait hassidiques, qui sont tous talmudistes. Mais le nombre continue d’augmenter parce que chez les hassidiques, une fois que vous sortez des hassidiques, nous avons ce que nous appelons “orthodoxes” ou “ultra orthodoxes” qui représentent environ 30 % de tous les juifs dans le monde. Ainsi, environ 30 % des Juifs dans le monde sont des “purs” et peut-être 15 % dans le monde entier, dirions-nous, sont des talmudistes purs et durs, du Zohar, de la Kabbale, tandis que les 15 % restants sur ce total de 30 % dans le monde y adhèrent également. Mais ils ne sont pas un noyau dur. Néanmoins, au moins 30 % de tous les Juifs considèrent le Talmud comme un écrit sacré, comme la loi orale de Dieu, et il est tenu en plus haute estime que la Bible elle-même. Je sais que certains essaieront de minimiser cela et diront que ce n’est pas vrai, que c’est totalement faux. Tout juif orthodoxe sait que le livre du Talmud a plus de prééminence que celui de Moïse ou des prophètes eux-mêmes.

RICK WILES : Quelles sont les déclarations les plus choquantes du Talmud ?

STEVE BEN-NUN : Les déclarations choquantes…

JANA BEN-NUN : Il y en a beaucoup.

STEVE BEN-NUN : Il y en a beaucoup.

JANA BEN-NUN : Il y en a beaucoup.

STEVE BEN-NUN : Eh bien, permettez-moi de clarifier certains de ces éléments parce qu’ils sont un peu mal cités, mais cela reste vrai. Comme, par exemple, quand il est question dans le Talmud d’un homme, certains essaient de dire qu’il cautionne une relation sexuelle ou une pédophilie entre un homme et un garçon, à condition qu’il ait moins de neuf ans. Il est dit que ce n’est pas considéré comme de l’homosexualité. Cela ne le tolère pas vraiment. Mais ce que ça fait, c’est que ça minimise l’offense. Ainsi, ils écrivent dans le Talmud qu’il ne faut pas oublier que s’il a 9 ou 12 ans, s’il a neuf ans, si le garçon a moins de neuf ans, alors ce n’est pas considéré comme un acte homosexuel. C’est en fait écrit dans le Talmud. Et j’ai tout le Talmud sur ma bibliothèque là-bas, dans mon bureau. Mais la raison pour laquelle ils font cela est parce qu’ils savent que la loi de Moïse ordonnerait que si vous êtes homosexuel, alors cette personne doit être lapidée. Ils ne veulent donc pas que les rabbins soient coupables s’ils finissent par se faire prendre, alors ils minimisent cela. Même chose avec… euh… ils minimisent si une petite fille a moins de trois ans et cela dépend du rabbin, cela dépend si elle a neuf ans ou trois ans dans le Talmud, cela ne serait pas différent que si la fille devait être souillée, comme si vous lui aviez donné un coup dans l’œil. En d’autres termes, cela va simplement guérir. Ce n’est pas grand chose. Bien sûr, Jésus lui-même y est décrit. Ils n’utilisent pas son nom. Ils utilisent normalement Balaam lorsqu’il est nommé dans le Talmud. Mais je peux littéralement vous montrer directement dans le Talmud, directement dans les notes, où il est dit que Balaam est un substitut en langage codé dans le Talmud pour Jésus. Et ils disent qu’il est en enfer et, en ébullition et, vous savez, dans ce genre de choses là-bas. Ce sont quelques-unes des choses les plus audacieuses dont beaucoup de gens sont le plus conscients. Mais il y a des tonnes de choses que les gens ne feraient jamais…

RICK WILES : Pourquoi y a-t-il tant de sionistes évangéliques américains, de pasteurs et de professeurs de la Bible, de professeurs de prophéties… Pourquoi y a-t-il tant d’entre eux qui étudient le Talmud ? Qu’en ont-ils retiré ?

STEVE BEN-NUN : Ce que je vois… Parfois je me demande, Rick, si c’est juste là, entrant… euh… peut-être avec de bonnes intentions. Peut-être qu’ils sont excités, qu’ils veulent essayer de se rapprocher du peuple juif. Mais il y en a d’autres qui sont clairement impliqués dans ce projet visant à susciter un mouvement œcuménique qui placerait le christianisme, le peuple chrétien, sous les rabbins talmudiques. C’est ma plus grande crainte et c’est d’ailleurs, encore aujourd’hui, ce qui tourne dans les chaires aujourd’hui. Bien souvent, à l’insu des adeptes d’ici, on leur enseigne les prophéties talmudiques et du Zohar, et les gens n’ont aucune idée que c’est ce qu’on leur enseigne.

RICK WILES : J’entends le mot gématrie apparaître sur la soi-disant télévision chrétienne, la télé religieuse. La plupart des chaînes de télévision chrétiennes sont désormais des chaînes juives. Vous n’entendez plus le christianisme. Mais j’entends apparaître le mot gématrie. J’entends une exaltation des nombres, pas du Livre des Nombres, mais qu’il y a une révélation spéciale dans la connaissance de la valeur, du nombre de valeurs des mots dans la Bible et des codes bibliques et ainsi de suite. Et vous savez, je ne regarde pas beaucoup la télé religieuse. Je ne l’ai pas regardé depuis des années parce qu’on peut attraper une MTS en regardant la télévision religieuse. C’est une doctrine transmise spirituellement. Et donc je ne veux pas que cela pénètre dans mon cerveau parce que le sionisme évangélique est une syphilis spirituelle qui causera des lésions cérébrales. Cela entraînerait des lésions cardiaques. Je fais donc très attention lorsque je regarde la télévision religieuse, tout comme lorsque nous parlions du livre que vous avez mentionné. Et vous avez raison. Vous savez, seuls les chrétiens mûrs devraient étudier… quand je lis quelque chose comme ça, je fais le signe de croix sur mon front, parce que c’est tellement dangereux de s’ouvrir pour étudier quelque chose comme ça. Mais je vois et j’entends ces chrétiens, ces soi-disant chrétiens, et je ne pense pas qu’ils soient chrétiens. Je pense que s’ils l’ont jamais été, ils ont abandonné la foi. Ils ont été judaïsés. Ils se sont éloignés de la foi chrétienne. Il y a un pasteur dans le nord du Texas, juste au sud de Dallas–Fort Worth, qui dirige une église de gématrie. Je ne plaisante pas. Il dirige une église de gématrie et il est présent sur ces réseaux de télévision. Il a une émission hebdomadaire. Il fait la promotion de la gématrie. D’accord. Il est ouvert à ce sujet. Il y avait un gars que j’avais l’habitude d’interviewer, Steve Cioccolanti, et un jour j’ai senti le Saint-Esprit me dire de ne plus le ramener. Ne le présentez pas à votre troupeau. Et je ne savais pas pourquoi. Je savais juste que le Seigneur avait dit de ne plus le ramener dans ce programme. Et puis plus tard, peut-être quelques années plus tard, j’ai découvert pourquoi. Je vais vous montrer une vidéo. Nous l’avons démontré par le passé. Il s’agit d’un Steve Cioccolanti qui se présente comme un expert en prophéties bibliques. Mais son ministère est Discover Ministries, et il a un livre intitulé “Le Code Divin“.

JANA BEN-NUN : Le Code Divin !

RICK WILES : Le Code Divin. Vous savez où cela dirige ? Nous avons donc trouvé cette vidéo de lui assis avec son mentor de la Kabbale, qui était Ariel Cohen Alloro, et Steve Cioccolanti dit à son public que ce rabbin lui apprend la gématrie. Alors regardons-le. C’est le numéro six sur notre liste. Il s’agit d’un Steve Cioccolanti et de son sorcier de la gématrie.

RICK WILES : Eh bien, nous serons le juge. La gématrie vient-elle de Dieu ?

STEVE BEN-NUN : Non.

JANA BEN-NUN : Ce n’est pas le Saint-Esprit, mais c’est une source de…

RICK WILES : … leur dieu. Lucifer.

JANA BEN-NUN : Exactement

STEVE BEN-NUN : C’est vrai. La gématrie pour commencer, c’est bien sûr la numérologie. On l’appelle toujours comme les cartes de tarot. C’est vraiment dommage que cela soit effectivement inscrit dans l’Église, mais la gématrie, la valeur numérique, a été empruntée aux Grecs. Les Grecs ont emprunté aux Égyptiens. L’hébreu n’a jamais eu cela à l’origine. Et c’est ce que beaucoup de gens oublient totalement. Et bien sûr, les pasteurs ressemblent davantage, comme les Écritures les décrivent, à des mercenaires. Ils ne se soucient pas du tout du troupeau. Et cette numérologie, que ce soit à travers les codes bibliques, que ce soit à travers la valeur numérique, finit par faire des ravages dans la Parole de Dieu. Et c’est la raison pour laquelle, dans le judaïsme, par exemple, ils attendent la venue du Messie, mais ils ne vous le disent pas… Eh bien, maintenant, ils deviennent plus ouverts. Ils l’appellent le Moshiach qui est le serpent Messie, c’est ce qu’ils recherchent. Et ils disent que les mots serpent nakash et Moshiach ont la même valeur géométrique symétrique. Cela devrait être le premier signe que cela est démoniaque, tout comme lorsqu’ils vous donnent le nom de famille de Trump ayant également le même équivalent. Eh bien, si vous voulez utiliser le terme gématrie, vous pouvez également dire que son nom de famille signifie également “toilettes”. Vous savez, je veux dire, alors…

RICK WILES : Et certaines personnes diraient que c’est biblique.

STEVE BEN-NUN : Ouais, exactement. Mais c’est tellement ridicule. Il n’y a plus de gens qui recherchent la façon dont Dieu a dit qu’il se révèle, vous savez. Et…

RICK WILES : Steve, quand je suis sorti de TBN, en 1998, quand Dieu m’a appelé pour commencer ce travail, vous savez, je veux dire, j’ai quitté TBN, j’avais été entouré par la télévision et la culture. Avant cela, j’avais travaillé pour CBN et Pat Robertson. Ainsi, les seules églises dans lesquelles j’ai jamais été étaient des églises pentecôtistes, charismatiques et baptistes du Sud, ainsi que des églises non confessionnelles. Mais quand j’en suis sorti et au cours de cette première année, j’ai été initié aux codes bibliques, et c’est feu Yacov Rambsel, qui était messianique, qui a dit qu’il était un croyant messianique, un chrétien messianique, un homme vraiment gentil. Il est décédé il y a des années. Vraiment, vraiment un homme sympa. J’ai eu de nombreuses conversations avec Yacov Rambsel. D’accord. Il a un esprit doux, un homme très gentil. Mais il était un grand promoteur des codes bibliques. Et donc j’avais un CD qui venait d’Israël, et il m’a dit que les rabbins avaient développé cela, et que vous pouvez rechercher les codes bibliques présentés par les rabbins. Et c’était tout nouveau pour moi, et je n’avais jamais entendu parler d’une telle chose. Ma femme Susan, quand je travaillais avec sur mon ordinateur, Susan me disait, « oh, je vois que tu as ta planche Ouija, tu la fais fonctionner là-haut ». Tu sais, ce n’est pas une planche Ouija. J’ai reçu ça d’Israël. Un rabbin a approuvé cela, et Susan dirait que c’est une planche Ouija juive. Très bien, eh bien, elle avait raison, j’avais tort. Mais il y a eu un jour où le Saint-Esprit m’a convaincu et m’a dit : « Mets ça de côté. N’y touche plus ». Et le Seigneur m’a dit que c’est de la divination. Et j’ai réalisé que les gens qui utilisaient ce CD en provenance d’Israël,— et je parle des sionistes évangéliques d’Amérique qui achetaient ces CD en Israël auprès des rabbins —, essayaient de prédire l’avenir. Et je faisais partie d’un petit réseau de sionistes évangéliques qui, vous savez, échangeaient des courriels. Il y a 20 ans, ils avaient des forums de discussion sur Internet, des forums de discussion sur, vous savez, des choses prophétiques qui allaient se produire dans le futur. Ils l’ont trouvé dans les codes bibliques, mais ce n’était que de la divination. Vous essayez de deviner l’avenir, et Dieu vous l’interdit.

STEVE BEN-NUN : Oui.

RICK WILES : Comment y ai-je été initié ? Par un juif qui se disait croyant. Et c’est ce que j’essaie de vous dire. Qui sont ceux d’entre vous qui me regardent et qui jouent avec les racines juives et hébraïques et tout ça ? Vous êtes endoctrinés. Ils vous éloignent de la foi chrétienne historique. Ils vous éloignent de Jésus-Christ vers un autre Messie. Et c’est progressif. C’est lent. C’est étape par étape. Mais vous devez savoir que vous faites une promenade dangereuse. Fuyez le sionisme évangélique. Fuyez le mouvement des racines hébraïques. Courez, courez aussi loin. Fuyez le Zohar. Fuyez tout ça aussi vite que possible. C’est dangereux.

STEVE BEN-NUN : Oui, c’est très dangereux, Rick. Et le fait est que, comme vous l’avez dit, cela semble innocent au début. En moi, j’avais la même chose. Quand c’était populaire, j’avais le petit programme. Mais la seule chose qui a vraiment attiré mon attention au début, c’est le fait que la prochaine chose que j’ai su, c’est que je passais tellement d’heures par jour à simplement consommer mon temps. Et je pensais…

RICK WILES : Au lieu de lire et d’étudier la Parole.

STEVE BEN-NUN : Eh bien, ma pensée était la suivante : si je passe autant de temps à prier et à étudier la Parole de Dieu, combien de plus ? Parce que Dieu n’a jamais promis de se révéler à travers la gématrie. Mais comme il l’a dit à Pierre, « ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » (Matthieu 16:17-18) Donc révélation de lui, de Sa Parole. Et bien sûr, nous savons qu’il s’occupe de rêves et de visions. Je n’aime pas non plus aller trop loin dans ce domaine. Mais le fait est que ce sont les principes bibliques qui nous ont été établis. Ce n’était pas la gématrie, ce n’était pas la Kabbale. Ce n’était pas toutes ces choses comme c’est le cas actuellement en Israël, nous avons des enseignants juifs qui enseignent aux chrétiens. Et les chrétiens engloutissent tout cela comme si on mangeait dans une poubelle. Engloutissant cela, voulant en savoir plus parce qu’ils leur disent qu’ils leur enseignent les significations plus profondes à cause de la Kabbale, qui est essentiellement la gématrie, en mettant toute cette valeur numérique à ce que signifie cette révélation sur la base de la numérologie. Et c’est horrible ce que je vois arriver.

RICK WILES : Au cours de notre précédente conversation dans mon bureau, lorsque nous parlions du livre. Je pense que c’était la “Doctrine Secrète en Israël“. Est-ce dans ce livre que vous avez dit qu’il y avait une prophétie vieille de 200 ans, ou est-ce un autre livre ?

JANA BEN-NUN : Non, c’est un livre différent. Il y a un auteur juif, le rabbin Joel Bakst, et il est l’auteur d’un livre en deux volumes. Il s’appelle Josephic Messiah, Sacred Serpent (Messie Josephique, Serpent Sacré). Et je pense qu’il a trois noms. Mais ils l’empruntent à un livre vieux de 200 ans intitulé “Kol HaTor: La voix de la tourterelle” (Kol HaTor: The Voice of the Turtledove). Et dans ce livre en particulier, il y a le rabbin Gowan. Les Vilna ont découvert le code ou l’ont exprimé ou ils ont pu obtenir la révélation du mystère de la Kabbale. Et ils ont prédit dans le livre qu’à la fin des temps, c’est-à-dire une époque messianique, un personnage comme Cyrus réapparaîtrait. Donc toutes ces prophéties de Cyrus…

RICK WILES : C’était il y a plus de 200 ans ?

JANA BEN-NUN : Oui, c’était il y a plus de 200 ans.

RICK WILES : Et il y aurait une figure de Cyrus qui apparaîtrait ?

JANA BEN-NUN : C’est vrai.

RICK WILES : Et que ferait ce Cyrus ?

JANA BEN-NUN : Eh bien. dans l’esprit juif, ils n’ont pas qu’un seul messie comme nous le connaissons, nous les chrétiens. Nous avons Jésus-Christ comme un et unique Messie. Ils ont deux messies. L’un est le Messie Ben Joseph et l’autre le Messie Ben David.

RICK WILES : Ils en ont deux ?!

JANA BEN-NUN : Ils ont deux messies.

RICK WILES : Un seul n’est pas suffisant ?

JANA BEN-NUN : Eh bien, c’est ainsi qu’ils l’expliquent. Le Messie Ben Joseph peut être n’importe qui, que ce soit vous ou un Gentil. Il peut s’agir d’un Edomite, selon eux, d’un Gentil. Mais ce Gentil doit faire du bien à Israël et amener Israël vers sa rédemption finale : tikkoun olam.

RICK WILES : Il y a quelques semaines, avant le procès en impeachment et la sortie de l’enregistrement de Lev Parnas enregistré sur le téléphone de son partenaire, Donald Trump était là et ils lui disaient : « ton nom est dans la gématrie. Tu es comme le Messie ».

JANA BEN-NUN : C’est vrai, c’est exact.

RICK WILES : Alors c’est le Messie des Gentils ?

JANA BEN-NUN : Oui. Selon la doctrine juive, le Messie Ben Joseph peut être soit un Juif, soit un Gentil qui aide Israël dans le processus de rédemption. Qui fait quoi que ce soit, toutes les bonnes choses pour Israël, afin qu’Israël puisse arriver au point où il gouvernera le monde.

STEVE BEN-NUN : Eh bien, vous avez deux points différents à dire. Vous avez le Machia’h Ben Yossef et le Machia’h Ben David. Et l’un fait naître Israël par la rédemption, mais l’autre le réalise par la guerre. Et certains croient que Trump pourrait être le Messie David et que rien d’autre ne pourrait être le Yosef qui provoque la guerre, ou vice versa. J’oublie maintenant lequel est lequel, mais il existe toutes sortes de croyances comme celle-ci.

RICK WILES : Eh bien, il pourrait être difficile pour Trump d’être le messie de la guerre depuis le jour où le Sénat américain a voté pour limiter ses pouvoirs afin de déclencher une guerre avec l’Iran. J’ai été surpris que ce projet de loi ait été adopté par le Sénat. Alors, vous savez où ce qu’ils vont devoir faire maintenant ? Ils ont besoin d’un incident dans le Golfe du Tonkin. Ils ont besoin d’un incident sur l’USS Liberty. Ils doivent faire quelque chose, contourner ce vote du Sénat.

JANA BEN-NUN : Eh bien, ils le considèrent comme le Messie Ben Joseph pour une raison. Il a transféré son ambassade à Jérusalem. Bien sûr, il existe un projet selon lequel toutes les nations déplaceraient leurs ambassades à Jérusalem. Et puis il leur a également donné le Golan, et il soutient leur occupation des terres là-bas. Donc…

RICK WILES : Les sorciers de la Kabbale injectent-ils ce genre de choses dans la tête de Donald Trump ? Est-ce qu’ils inventent juste et lui disent : « Hé, nous avons des prophéties sur Cyrus et le Messie et c’est toi. Nous sommes arrivés à cette conclusion. C’est toi » ? Est-ce qu’ils inventent ce truc ?

JANA BEN-NUN : Vous savez, je ne vois pas le cœur. Je ne sais pas s’il participe volontairement à cela ou s’ils lui mettent vraiment cela en tête. Donc je ne sais pas quelle est la vérité.

RICK WILES : Nous savons qu’ils le lui disent. Nous avons des enregistrements d’eux disant : « Vous êtes le Messie. Vous êtes dans la gématrie ».

JANA BEN-NUN : Or, dans le judaïsme, Ben Yosef peut être plusieurs personnes. Chaque génération a eu le Messie Ben Yosef selon les Juifs. Alors quand ils parlent du Messie, il faut faire très attention à comprendre ce qu’ils veulent dire, car bien sûr, ils ont alors le Messie, le Messie final, le Messie de Ben-David. Et celui-là sera un Serpent sacré.

RICK WILES : Il sera quoi ?

JANA BEN-NUN : Un Serpent sacré.

RICK WILES : Un Serpent sacré !

JANA BEN-NUN : Oui, les ouroboros.

RICK WILES : Un serpent !

JANA BEN-NUN : Un serpent.

RICK WILES : Ils attendent un Messie serpent ?!

STEVE BEN-NUN : Eh bien, le rabbin Laitman, qui est un éminent philosophe juif, en est un, bien sûr, qui l’enseigne. Je vais continuer sur ce dont Jana parlait déjà. Mais le rabbin Laitman promeut très ouvertement l’idée que dans le jardin d’Eden se trouvait en réalité l’aide de l’humanité, et cela, bien sûr, il écrit à propos du Serpent sacré, ce qui, selon eux, sera le dernier Messie qui apportera la rédemption. Et donc, je veux dire, pensez toujours à ce que Jésus dit dans Jean et Matthieu, vous savez : « Vous avez pour père le diable » (Jean 8:44), ou il dit, vous êtes « race de vipères » (Matthieu 23:33). Vous savez, il vous le dit déjà, mais pourtant, quand nous voyons cela, alors nous voyons qu’ils recherchent un messie serpent. Je veux dire, c’est juste étrange leur façon de penser.

JANA BEN-NUN : D’après le livre de Joel Bakst, “Le Messie Josephique, Léviathan, Métatron et le Serpent Sacré” (The Josephic Messiah, Leviathan, Metatron and the Sacred Serpent), c’est le titre du livre. Dans le deuxième volume, il décrit le serpent qui était dans un jardin d’Eden comme une intelligence artificielle androgyne et c’est essentiellement leur messie final. Ils font tomber leur Serpent sacré.

RICK WILES : C’est un travesti ?

JANA BEN-NUN : Androgyne, mâle femelle dans un seul corps. Et l’intelligence artificielle, car la Kabbale est étroitement liée à la technologie. Et dans leurs livres et écrits, ils admettent en fait qu’ils vont apporter leur dernier messie grâce à la technologie.

RICK WILES : Ils disent ce genre de choses ?

JANA BEN-NUN : Ils le disent.

RICK WILES : Je l’ai dit, mais je n’avais aucune preuve de leurs écrits. Je crois simplement dans mon esprit que c’est là qu’ils veulent en venir. Mais vous dites dans les écrits : Ils disent que ce messie serpent va venir grâce à la technologie ?

JANA BEN-NUN : Oui. La technologie est si étroitement liée à la Kabbale que la Kabbale est fondamentalement de la technologie. C’est occulte. Et ils parlent spécifiquement du Serpent sacré qui se trouvait dans le jardin d’Eden. Ils le décrivent dans ce livre particulier et il était une intelligence artificielle androgyne, et celui-ci est leur Messie.

RICK WILES : Son nom est Lucifer.

STEVE BEN-NUN : Oui. Et vous savez, Rick, l’une des choses dont nous avons parlé à l’heure du déjeuner aujourd’hui, c’est que l’une des sources dont je dispose en Israël indique qu’il travaille fortement ou est fortement impliqué dans les renseignements israéliens. Il m’a raconté en profondeur comment cette entreprise particulière, qu’il ne pouvait pas me nommer pour que vous ne la trouviez jamais en bourse, etc., qu’ils travaillent, comme il l’appelait, avec des entités avec des milliers de personnes. Et ils essaient de traverser…

RICK WILES : Travailler avec des entités ?

STEVE BEN-NUN : Des entités.

RICK WILES : Des entités ou des extraterrestres ?

STEVE BEN-NUN : Il fait référence à un extraterrestre. En fait, lorsqu’il a parlé à l’homme qui possède l’entreprise parce qu’ils socialisent ensemble, il lui a répondu que lorsqu’il lui a demandé, il a demandé : « font-ils partie d’un gouvernement ? » Il a dit qu’ils sont plus puissants que n’importe quel gouvernement de la planète. Mais ils travaillaient, recherchant certains individus avec un certain bagage ADN avec lesquels ils pourraient croiser la technologie de l’IA avec cet ADN, l’ADN de ces individus.

RICK WILES : Les Nephilim sont-ils ici ?

STEVE BEN-NUN : Il m’a en fait dit qu’ils utilisaient des personnes dont l’ADN correspondrait à celui des Nephilim pour pouvoir faire cela. Je crois qu’ils le sont.

RICK WILES : Ils sont donc les descendants d’anges déchus et d’humains.

STEVE BEN-NUN : Eh bien, nous savons qu’Esdras nous dit clairement que le sacerdoce lévitique avait mélangé leur semence, selon le Livre d’Esdras, chapitre neuf. Et il est clairement écrit dans le Livre des Nombres qu’Enoch, son père n’était pas un Nephilim, mais que son père était dans la chute. Ils ne mettent pas les points-voyelles au bon endroit. En fait, aucun yod supplémentaire n’est réellement utilisé dans l’orthographe. Et dans le même paragraphe, quand il parle des fils d’Enoch, ce sont les fils de ses fils, mais ils sont appelés Nephilim. Donc, d’une manière ou d’une autre, ils étaient impliqués dans des activités de type sorcellerie, comme Josué avait prévenu dans Moïse, avertissant les enfants d’Israël de ne pas s’impliquer dans ce type d’activités, et cela vous amène donc à vous poser des questions.

RICK WILES : Je crois qu’il y avait une civilisation avancée sur la planète avant le grand déluge de Noé et que nous avions un gouvernement mondial unique. Il n’y avait pas de nations. Les nations n’ont existé qu’après le déluge. Il n’y avait donc aucune nation sur la planète avant le déluge. Et je crois que Satan a gouverné le monde après la chute d’Adam et Ève. Satan était le Dieu de ce monde. Il dirigeait ce monde. Je crois qu’il y avait ici une civilisation humaine avancée. Et Dieu a atteint un point où il a dit : « Je regrette d’avoir créé ces gens. Je vais juste les effacer de la surface de la terre. Tout va mourir ». Il a sauvé Noé et sa famille. Et puis un des descendants de Noé, Nimrod, qui était un grand chasseur… Et certains croient qu’il était un chasseur d’hommes. Nimrod entreprit la construction de Babylone. Babel devint plus tard Babylone, construisant une tour pour atteindre le ciel. Son motif, son plan était de renverser Dieu. Et je crois que ce qu’il faisait, c’est qu’il disait, je pense qu’il a entendu Noé, son arrière-grand-père, je suppose. Je crois qu’il a entendu de ses propres oreilles Noé raconter les histoires de ce qui existait de l’autre côté du déluge. Et je crois que Nimrod a dit : « Je veux récupérer ça, je veux ça. Je veux ce monde, je veux cette civilisation, et ce Dieu, ce Dieu est celui qui nous l’a enlevé et qui a détruit le monde tel que nous le connaissions. Et je vais construire une tour. Je vais aller au paradis. Je vais renverser ce Dieu. Et puis l’homme reconstruira la civilisation, et nous servirons à nouveau Lucifer ». Je crois que c’est de cela qu’il s’agissait. C’est pourquoi Dieu a brisé les langues données aux gens. Vous savez, diverses langues les ont dispersées sur la terre, ont créé les nations pour briser la capacité de l’humanité à s’unir et à accomplir quoi que ce soit parce que Dieu a dit, écoutez, vous savez, parce que leur langue est une, ils peuvent tout faire. Eh bien, grâce au langage informatique, non ? Grâce au langage binaire, l’humanité revient à une seule langue et acquiert la capacité de faire presque tout. Et je crois que ce qui se passe en ce moment, c’est que les nouveaux Nimrod disent : « Nous allons reconstruire la civilisation d’avant le déluge, et nous allons prouver à ce Dieu que nous n’avons pas besoin de lui. Nous ne le craignons pas. Nous ne sommes pas obligés de lui obéir. En fin de compte, nous gagnerons. Nous allons le vaincre ». Et c’est le choc qui s’annonce en ce moment. Soit vous étiez de ce côté-là, soit vous étiez du côté du Royaume des Cieux. Il n’y a pas de juste milieu et vous devez choisir de quel côté vous vous situez. Voyez-vous quelque chose de semblable dans les écrits du Zohar, du Talmud, quelque chose de semblable ?

JANA BEN-NUN : Eh bien, dans le Zohar, le Talmud et la Kabbale, tout est question de séparation des gens entre la technologie israélienne et la technologie non israélienne, selon le livre intitulé “L’utopie juive” (The Jewish Utopia). Maintenant, ils construisent leur propre royaume. C’est le royaume terrestre juif dont le siège est à Jérusalem, où sera leur Messie IA, et ils vont gouverner le monde par la Loi. Vous savez, ce sera international. Une loi, une religion, fondamentalement la religion luciférienne. Alors oui, dans le Talmud, il s’agit du royaume terrestre juif. Et c’est pourquoi le christianisme sioniste a embrassé “Quéliasim” [inaudible pour moi]…

RICK WILES : Ce qui signifie un règne millénaire.

JANA BEN-NUN : Exactement. Ce qui met l’accent sur le royaume terrestre millénaire. Et c’est ainsi que juifs et chrétiens se retrouvent. Et les chrétiens sont tellement trompés, pensant qu’ils travaillent pour le bien des Juifs, comme s’ils aidaient les Juifs. Les Juifs sont censés obtenir ce royaume. Pourtant, c’est une doctrine zoharique et elle n’a pas de bonnes intentions. Comme je l’ai dit, ils veulent gouverner le monde, ils veulent atteindre les Gentils, et ils veulent gouverner les Gentils. Ils ne considèrent pas les Gentils comme des êtres humains à part entière. Et en fait, comme finalité, ils ont cette étrange doctrine, la doctrine d’Adam Kadmon, qui affirme qu’Adam Kadmon était à l’origine, selon le Zohar et le Talmud, un androgyne. Qu’il était un homme et une femme dans un seul corps, et c’est pourquoi vous voyez cet agenda transgenre aujourd’hui. Et il y a des lois très sérieuses qui sont adoptées au Canada…

RICK WILES : Le sionisme est-il derrière le mouvement transgenre ?

JANA BEN-NUN : Vous savez, personnellement, je ne pense pas que les chrétiens sionistes en soient conscients. Ils ne connaissent pas beaucoup de détails sur ce qui se passe. Mais je pense que oui.

RICK WILES : Existe-t-il un mouvement transgenre qui trouve son origine dans le sionisme ?

JANA BEN-NUN : Oui, cela tire son origine du sionisme, et cela tire son origine du Talmud, du Zohar et de la Kabbale. C’est une doctrine kabbalistique d’Adam Kadmon. Finalement, ils ont cette doctrine appelée tikkoun olam, la réparation du monde. Alors, comment veulent-ils réparer le monde ? Ils veulent le ramener à l’original. Quel était original ? Adam. Il était androgyne. Alors maintenant, ils mettent des choses spécifiques dans la nourriture et les boissons, et leur objectif ultime est de faire en sorte que les humains sur Terre qui survivront, quoi qu’ils apportent, soient androgynes, le programme transgenre.

RICK WILES : Ce qu’ils essaient réellement de faire, c’est de défaire la création de Dieu. Ils sont en désaccord avec le créateur. Jésus dit aux Pharisiens : « Votre père est le diable ». Était-ce littéral ? Est-ce qu’il disait, « hé, vous êtes vraiment mauvais les gars. Votre vieux est le diable ? » Ou était-il en train de dire que leur père est vraiment Satan ? Vous êtes un démon.

STEVE BEN-NUN : Quand je regarde cela, je le considère dans un double objectif. Parce qu’à un moment donné, il dit en fait, je sais que vous êtes la postérité d’Abraham, mais vous ne croyez pas ce que je vous dis. À mon avis, c’est comme si c’était une hybridation. La moitié, peut-être 50 % d’entre eux. Vous savez, Satan est leur père. L’autre moitié ne l’est pas. Mais quand je dis cela, je regarde cela d’un point de vue scripturaire. Tout comme lorsqu’ils mélangeaient les graines. Et d’ailleurs, la graine n’a pas été mêlée aux Babyloniens. Il est mêlé aux Hittites, aux Jébusites, dont nous savons qu’ils avaient une lignée de Nephilim, selon les Écritures. Mais quand ils y avaient mélangé la graine, à mon avis, c’est pourquoi Jésus leur a mis cette étiquette. En fait, il continue en disant, vous savez, qu’il met le sang versé depuis Abel sur les pharisiens. Mais nous savons pourtant que les Pharisiens n’existaient pas à l’époque d’Adam et Ève. Il doit donc y avoir un certain type de connexion, qu’elle soit spirituelle ou physique, c’est très difficile à dire. Absolument.

RICK WILES : Jésus a dit, vous avez tué les prophètes.

STEVE BEN-NUN : Exactement. Tout le sang versé sur eux.

RICK WILES : Il y a tout le chemin qui mène à Abel.

STEVE BEN-NUN : Exactement. Mais cela ne veut pas dire que tous les pharisiens sont mauvais parce que nous avons vu Paul sortir. C’était un pharisien. Nous voyons Nicodème venir vers Jésus la nuit. Mais il y a une écriture, cependant, qui me vient vraiment à l’esprit et que j’avais complètement ratée, et c’était Malachie chapitre quatre, quand il est dit là-dedans et nous ne parlons pas du jugement final, quand il dit : « Le jour qui vient les embrasera, dit l’Eternel des armées, Il ne leur laissera ni racine ni rameau ». Et je pensais, wow, quel feu va brûler leurs jambes et brûler leurs bras, et ensuite ils vont tomber morts. Mais il ne s’agit pas de cela. C’est exactement comme le Christ dit : « Je suis le cep, vous êtes les sarments ». Il est la racine. Il est la racine de Jessé. Il est donc notre racine. Nous sommes les sarments et les Gentils sont greffés en lui. Et dans le cas de ce dont parle Malachie, je crois qu’il parle ici de la lignée des Nephilim. Cela ne leur laisse aucune racine, qui serait Satan et ceux qui ont été greffés sur Satan à travers ces perversions dans lesquelles les Juifs se sont retrouvés dans leur idolâtrie à l’époque, même avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda, que ceux-là sont les branches de cet arbre. Et c’est là que nous voyons cela entrer en jeu. Mais je sais qu’il y a un grand débat sur la question de savoir s’il s’agit ou non d’une lignée littérale de graines. Est-ce une lignée de graines spirituelles. Mais je sais qu’à la fin, nous le saurons. Mais Jésus a dit que vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Et bien sûr, un arbre, une branche, même greffée, ne peut porter que le fruit de sa racine, quelle qu’elle soit.

RICK WILES : Jésus-Christ a-t-il aboli le judaïsme ? Dieu l’a-t-il détruit en 70 après J.-C. ?

STEVE BEN-NUN : Cela ne fait aucun doute. Il était… Je veux dire, même si nous regardons dans les Écritures, ce que Paul écrit, il est venu en tant que Prêtrise de Melchisédek. Et curieusement, c’est ce qui est vraiment étrange. Si vous regardez les écrits de Qumrân, ils croyaient littéralement à la venue d’un sacerdoce de Melchisédek. Ils croyaient que le Messie viendrait. Je ne suis pas d’accord avec la doctrine de la communauté, mais j’ai trouvé intéressant qu’ils croient que lorsque le Messie viendrait, il serait Melchisédek venant sur terre et que ce serait la soukka, qui est le terme hébreu pour la tente, ou le tabernacle pour la Fête des Tabernacles, et que vous devrez entrer en lui dans cette soukka, ou comme nous le ferions en tant que chrétiens aujourd’hui, vous devrez entrer en Christ. Et j’ai pensé à quel point ces gens seraient proches de reconnaître qui serait le Messie s’ils croyaient vraiment que Jésus était le Messie. Donc, en répondant à cette question, oui, l’Ancien Testament, l’Ancienne Loi, comme je l’ai toujours dit, cette loi était, comme nous lisons l’Ancien Testament, la loi Lévitique, c’était ce qui était l’inimitié entre Dieu et l’homme. C’était l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Et cela devait être aboli afin de pouvoir participer à l’arbre de vie, qui est Christ. Sa vie, pas la loi.

RICK WILES : Dieu Tout-Puissant a détruit le temple en 70 après J.-C. Il a détruit les rituels, les sacrifices, tout ce qui est associé au judaïsme. Il l’a détruit. Ce n’était pas seulement un jugement mineur à ce sujet. C’était la destruction divine de Jérusalem et du temple. Exactement ce que Jésus a dit : « Il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée ». Dieu l’a jugé. Jésus-Christ est le temple. Il est notre temple. Et tout le système a été anéanti. Le jugement de Dieu est tombé sur le peuple juif pour avoir assassiné et crucifié le Fils de Dieu. Ils étaient dispersés à travers le monde. Ils ont dit : « Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants! ». Et la seule façon de sortir de cette malédiction est de se repentir et de croire au nom de Jésus-Christ. C’est ça. C’est le seul moyen de sortir de cette malédiction. Le peuple juif était sous la malédiction de Deutéronome 28. Toutes les malédictions sont là. Si vous violez cette alliance, voilà ce qui arrive. Ils l’ont violé encore et encore. Toutes ces malédictions sont sur eux. D’accord. Maintenant, pour toute la race humaine, nous sommes tous sous la malédiction du péché et de la mort qui sont tombées sur Adam et Ève. Nous sommes tous sous ça. La seule façon de sortir de ces malédictions est de se repentir et de croire au nom de Jésus-Christ comme Messie. Mais, Steve, ce à quoi nous sommes témoins au cours de notre vie et cela a pris 2000 ans. Mettons, vous savez, 1900 et quelques années pour que cela ait lieu. En 1948, un groupe de sionistes déclarait : « Nous défierons Dieu Tout-Puissant. Nous reconstruirons ce qu’Il a détruit ». Nous reconstruirons le temple qu’il a détruit. Nous reconstruirons Babylone. Nous ferons de Jérusalem la nouvelle Babylone. Nous allons construire une tour technologique. Nous défierons ce Dieu. Et ce qui se passe actuellement avec le soi-disant État d’Israël, cela ne vient pas de Dieu. Cela vient du gouffre de l’enfer et est en rébellion directe contre Dieu. Si les Juifs veulent s’aligner sur Dieu, ils croiront au nom de Jésus-Christ. Ils seront baptisés dans Son église. A part ça, ils sont en rébellion. Mais les gens qui construisent l’empire sioniste défient directement Dieu Tout-Puissant. La plupart des Juifs dans le monde se trouvent désormais tout juste en dehors du royaume de Dieu. Mais ceux qui construisent l’empire sioniste sont en rébellion active et consciente contre Dieu. Ils cherchent à reconstruire ce que Dieu lui-même a détruit. Et ils le font avec Lucifer et les sionistes évangéliques qui se laissent entraîner dans cette histoire. Ils travaillent avec Lucifer et ils ne le savent même pas. Je pense que beaucoup d’entre eux le savent. Je pense que beaucoup de ces sionistes évangéliques sont juste des francs-maçons. Ce sont des francs-maçons secrets, parce que vous avez cette alliance maçonnique de la Kabbale, qui est entièrement enracinée dans la connaissance secrète babylonienne.

JANA BEN-NUN : Oui. Vous l’avez magnifiquement dit, Rick. Vous l’avez parfaitement dit. Et je voudrais dire ici plusieurs choses aux gens. Nous ne sommes pas antisémites. Je suis là avec vous. Vous aimez le peuple juif. Mon mari est juif. Ce que nous appelons juif. Et vous l’aimez parce que c’est votre frère. Vous aimez suffisamment les Juifs pour leur donner l’Évangile. Parce que celui qui aime le Juif, cette personne parlera de l’Évangile au peuple juif afin qu’il puisse sortir et avoir la vie éternelle, et qu’il puisse parvenir au vrai Messie, loin des doctrines de ses pharisiens. Ils sont trompés et revêtent le costume de leur religion pharisienne. Et nous devons les aider à en sortir. Ainsi, les vrais gens qui aiment vraiment le peuple juif comprendront que nous devons apporter le véritable, réel et pur évangile aux Juifs. Et les chrétiens sionistes ne le font pas. C’était un problème que nous avions dans un christianisme sioniste. Mon problème était qu’il y avait une forte tendance à ne pas prêcher Jésus aux Juifs. En fait, ils acceptent de ne pas le faire. Et les seuls ponts qu’ils forment, ils acceptent que les chrétiens se soumettent aux juifs et ils acceptent de ne pas donner l’évangile aux juifs. Il est interdit de prononcer le nom de Jésus devant les juifs.

RICK WILES : Vous me disiez quelque chose aujourd’hui, dont je n’avais jamais entendu parler. Vous avez dit qu’il existe en Amérique un réseau de ce qu’on appelle les pasteurs casher (Kosher Pastors).

JANA BEN-NUN : Oui.

RICK WILES : Pour de vrai ?! Maintenant, nous avons le site Web en ce moment, c’est le véritable site Web d’un homme qui se dit pasteur casher. Et je ne sais pas s’il fait partie de ce réseau dont vous parlez, mais c’est comme ça qu’il s’appelle. C’est le pasteur casher. Il y a l’étoile satanique de David et Casher, la Croix Chrétienne et le pasteur. Vous ne pouvez pas combiner les deux. Non, ils sont opposés. L’étoile de David est démoniaque. C’est la Kabbale. Elle n’a jamais été associée au roi David. Mais prenez quelques minutes et parlez-nous de ce réseau d’églises casher. Qu’est-ce que cela signifie ?

JANA BEN-NUN : D’accord, je viens de passer samedi sur notre conférence. J’ai rencontré notre sœur en Christ, une sœur en Christ, qui était impliquée dans un groupe enseigné par Itzhak Shapira, qui est fortement impliqué dans la congrégation de Mark Biltz, c’est-à-dire les ministères El Shaddai. Et ils apportent une sorte de nouvel évangile dans toutes les églises, dans toute l’Amérique Latine. Ils s’envolent partout dans le monde, même en France, même en Europe et partout. Et ils ont ce nom de code pour les pasteurs Kosher. Et qui est le pasteur casher ? Maintenant, je ne sais pas si le site Web que vous venez de montrer est le leur. C’est juste quelque chose que nous venons de rechercher et de trouver. Je dois donc faire des recherches. Mais qui est le pasteur casher ? Eh bien, ils ont ces 13 commandements. Comment appelleriez-vous ces 13 déclarations…

STEVE BEN-NUN : 13 Déclarations exactement.

JANA BEN-NUN : …qui circulent dans les églises et que les pasteurs signent ? Et quand ils signent leur Kosher Pastor… —Maintenant, je ne l’ai pas apporté avec moi ou aurions-nous dû le chercher avant de venir ici.— Mais, parmi les 13 déclarations, je peux vous dire de mémoire que une d’entre elles est de ne pas prêcher Jésus aux Juifs.

RICK WILES : Ces pasteurs signent cette déclaration ? Ils ne prêcheront pas Jésus-Christ aux Juifs ?

JANA BEN-NUN : Que les juifs n’ont pas besoin de devenir chrétiens. Ils sont déjà dans une alliance et il est interdit de prêcher Jésus aux Juifs.

RICK WILES : C’est ce qu’enseigne John Hagee.

JANA BEN-NUN : C’est vrai. Et le dernier, le chiffre 13, et c’est si drôle que ce soit le chiffre 13, parce que 13 a une grande signification dans les nombres occultes, mais la déclaration dit que tout Gentil, même si cela est nécessaire, devra donner sa vie pour tout Juif. Et vous entendez, eh bien, n’importe quel Juif, juste parce que quelqu’un est juif et qu’il signe, nous sommes prêts à donner notre propre vie pour cela.

RICK WILES : Le pasteur s’engage à donner sa vie pour un juif ?

JANA BEN-NUN : Pour tout juif, tout juif, uniquement parce que cette personne est juive par ADN.

RICK WILES : Avez-vous une idée du nombre de pasteurs qui ont signé cette déclaration ?

JANA BEN-NUN : La dernière fois que j’ai vérifié, il y en avait plus de 250. Mais maintenant, le nombre augmente.

RICK WILES : Ils rendent cela public.

STEVE BEN-NUN : Et vous savez, la raison de tout ce mouvement et ce qui fait vraiment tomber les chrétiens dans ce piège, ce sont les interprétations erronées de la prophétie biblique ou la prophétie qui s’est accomplie dans Zacharie 8, qui est l’une des plus importantes qu’ils utilisent, parce qu’ils disent que les Gentils vont s’emparer du pan de celui qui est Juif. Et, vous savez, il est dit, bien sûr, si vous regardez le verset commençant au verset 8:22 : « Et beaucoup de peuples et de nombreuses nations viendront chercher l’Eternel des armées à Jérusalem et implorer l’Eternel. Ainsi parle l’Eternel des armées : En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement et diront : Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous. » Maintenant, ce qu’ils font, Rick, c’est dire aux gens que cela te montre… Ils disent que c’est une prophétie future, et je croyais aussi que c’était une prophétie future. Et j’étais sioniste et j’essayais de comprendre : comment cela va-t-il se réaliser ? Et cela n’a jamais eu de sens pour moi parce que je me disais, « vous savez, pourquoi voudrions-nous prendre la totalité de la jupe d’un Juif ? » Quand les Juifs sont dans le judaïsme, ils sont dans le talmudiisme. D’accord. Alors j’ai pensé, d’accord, eh bien, peut-être que c’est à propos des deux témoins ou quelque chose comme ça. J’essayais simplement de trouver une explication logique à cela. Ce n’est que lorsque Dieu a commencé à nous ouvrir les yeux sur les faux enseignements du sionisme que nous sommes revenus en arrière et que, dans la prière, j’ai commencé à rechercher les Écritures. Et sur celui-ci en particulier, nous avons une de nos bonnes amies nommée Jennifer. Elle l’avait dit à ma femme, elle a dit, « tu devrais demander à Steve de regarder, il connaît l’hébreu. C’est un mot singulier. Ce n’est pas un mot au pluriel ». Mais pourtant, des gens comme Yitzhak Shapira, Mark Biltz, ces gars-là, enseignent que c’est un pluriel. Ainsi donc, les Gentils vont s’emparer de la nation juive, des rabbins juifs, et ils passeront sous les rabbins talmudiques jusqu’à ce que le Messie vienne et résolve tout. Mais permettez-moi de vous lire le côté hébraïque de cette focalisation ici au verset 23, quand il dit [*** mot en hébreu], ce qui signifie qu’ils saisiront l’aile. Ce n’est pas un siège, d’accord, mais une aile de [*** mot en hébreu]. Le mot [***] en hébreu signifie qu’ils saisiront l’aile, comme la manche ou même le pan de votre manteau d’un homme juif. Et c’est singulier. Ce n’est pas un groupe, mais un homme singulier. Et puis si vous continuez, cependant, et c’est là qu’ils se concentrent, ils ne se concentrent pas sur l’homme juif, mais plutôt là où il est dit [*** mot en hébreu …Elohim…]. Autrement dit, nous ici, nous irons avec vous parce que nous entendons que Dieu est avec vous et cela est au pluriel. Mais alors que j’ai commencé à étudier cela et j’ai réalisé, wow, le problème, c’est un homme juif, ça doit être Jésus-Christ, ça ne pourrait être personne d’autre. Alors j’y suis allé et j’ai commencé à y aller, j’ai sondé les Écritures et je regardais en arrière. Et puis je commençais à réaliser où était l’épanouissement. Même si vous regardez Matthieu en hébreu que nous avons, ils parlent du moment où Jésus prêchait en Galilée, que les gens qui venaient de Syrie voulaient s’emparer de sa tunique, qui est son aile. Il n’est pas dit son siège. Et pourtant, l’hébreu Matthieu utilise le mot siège spécifiquement, mais pas dans ce cas, juste l’aile. Et donc je me rends compte, bien sûr, que j’ai maintenant la preuve que Jésus-Christ est l’aile, l’homme, l’homme juif dont ils s’emparent. Mais quand ils disent, « nous entendons que Dieu est avec vous ». Cela s’est accompli dans le Livre des Actes. Quand nous découvrirons que, comme il est dit, ils diront,— et bien sûr ils croiront que les dix hommes des nations, parce que c’est de cela dont ils parlent —, « les dix hommes des nations » viendront en Israël et voudront s’emparer de l’aile de cet homme juif. Lorsque nous passons au Livre des Actes (ma Bible est présentée ici de manière un peu différente). Mais lorsque nous examinons le chapitre deux du Livre des Actes, nous découvrons qu’au verset 36, je crois que c’est exactement ce qui s’est passé. En fait, si vous lisez ceci, nous découvrons que ces Judéens, alors traduit par Juifs, mais ce sont en fait des Judéens qui reviennent en réalité sur la terre d’Israël. Ils viennent de toutes les nations dans lesquelles ils sont nés. Nous savons donc que ces Judéens le sont uniquement parce que leurs ancêtres sont originaires de Palestine, mais ils reviennent. Ensuite, ils sont là le jour de la Pentecôte. Et quand les cent vingt personnes qui sortent de la chambre haute sont stupéfaites et voient la puissance de Dieu qui se produit, leur cœur est touché. Mais ce qui est intéressant, c’est que le verset 36 dit : « Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié ». Ainsi, la maison d’Israël revenait en réalité, non pas dans le futur, mais il y a 2000 ans, selon les Écritures. Et cela correspond également à Romains 9, si c’est Isaïe, qu’est-ce que c’est ? Chapitre dix, verset 22 je crois, où il est question de « Israël [qui] est comme le sable de la mer, un reste seulement reviendra ». Et ce reste ici, je crois, sont les dix nations qui ont été prophétisées dans Zacharie et qui étaient ici dans ce cas, disant : « nous irons avec vous, car Dieu est avec vous », parce qu’ils ont le cœur touché. Ils veulent savoir « que pouvons-nous faire ? »

RICK WILES : Le reste dont les prophètes ont dit qu’il serait là, les prophètes, les prophètes juifs de l’Ancien Testament ont clairement prévenu qu’Israël entrerait dans l’apostasie, dans le péché, dans la rébellion, que Dieu jugerait le pays d’Israël, jugerait le peuple juif. Mais il en resterait un reste. Le reste était constitué des Juifs qui croyaient au nom de Jésus.

STEVE BEN-NUN : Exactement.

RICK WILES : Et la population d’Israël a diminué. Vous savez, il ne restait plus que quelques milliers de Juifs au début du Livre des Actes. Et puis les Gentils ont été greffés sur Israël, mais ils n’ont pas été greffés sur le judaïsme. Ils ont été greffés sur Israël, qui croyait au nom de Jésus. Les Juifs qui ont rejeté Jésus ont été chassés d’Israël, et ils sont toujours hors d’Israël. Et c’est la seule façon pour Dieu de les laisser retourner dans le véritable Israël, non pas dans l’État d’Israël, mais dans l’Israël de Dieu. La seule façon pour ces Juifs de retourner en Israël et d’être en bonne position auprès de Dieu est de se repentir de leurs péchés, de croire au nom de Jésus-Christ et d’être baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Telles sont les exigences, et elles étaient les mêmes pour tous les humains de la planète. Vous savez, le rabbin John Hagee, il enseigne… Et si vous allez en ligne, vous trouverez ces enseignements. Je les ai vus au cours des deux dernières années. Il enseigne que l’État d’Israël est la porte d’entrée vers les bénédictions célestes pour les Gentils. En tant que Gentil, vous ne pouvez pas recevoir les bénédictions de Dieu à moins de passer par l’État d’Israël. Maintenant, vous voulez parler de théologie de remplacement, ils ont remplacé Jésus par l’État d’Israël. Ils ont remplacé la croix par l’étoile de David. Et je pourrais dresser la liste de tout ce que les sionistes ont remplacé. Ils ont créé la véritable théologie de remplacement. Ils ont remplacé le vrai christianisme par un faux christianisme. Mais pour lui, se tenir là dans une église et dire aux gens l’État d’Israël est votre porte d’entrée vers les bénédictions du ciel. Et ce qu’il enseigne, c’est que moi, en tant que Gentil, je suis obligé de bénir financièrement les Juifs si je veux être béni par Dieu. C’est ce qu’il l’enseigne.

JANA BEN-NUN : C’est une doctrine talmudique.

RICK WILES : Oui. C’est talmudique.

STEVE BEN-NUN : Oui. Oui c’est le cas.

RICK WILES : Et il sait que c’est talmudique. Et je soupçonne que John Hagee s’est converti en privé au judaïsme talmudique. Nous saurons à son décès s’il aura droit à une sépulture talmudique en Israël. Je suis sérieux.

STEVE BEN-NUN : Oui, c’est vrai, c’est vrai.

RICK WILES : Cet homme a quitté le christianisme. Il est parti. Il a longtemps étudié le christianisme. Il n’est plus dans l’Église.

STEVE BEN-NUN : Je ne vois pas comment les ministres peuvent vivre avec eux-mêmes. Honnêtement, Rick, ce n’est vraiment pas le cas. Parce que lorsque vous êtes confronté à l’Évangile de Jésus-Christ, vous êtes confronté à cette vérité et vous commencez à vous réveiller et à reconnaître ce qui se passe. Comment vivre avec soi-même ? Je connais personnellement des ministres qui souffrent mentalement de ces choses en ce moment parce que je sais que c’est contre cela qu’ils se battent. Ils savent quelle est la vérité de l’Évangile. Et comme vous le dites, c’est une théologie du remplacement inversé, parce que ce que nous croyons en Jésus-Christ ne remplace pas Israël. Au début, l’Église entière était entièrement juive. Vous savez, alors comment pouvons-nous la remplacer ? Vous savez, les Gentils y sont seulement ajoutés.

RICK WILES : Mais ils parlent de… Vous voulez, nous voulons étudier les racines juives. D’accord ? Jésus est la racine.

STEVE BEN-NUN : Exactement.

RICK WILES : Pas le judaïsme. Les Juifs étaient les branches. Jésus est la racine, et les païens ont été greffés sur les branches. Mais Jésus est la racine.

STEVE BEN-NUN : Vous venez de dire une chose importante que j’essaie de faire valoir aux gens tout le temps. Nous savons que Jésus est la racine de cet arbre. Et quand Paul donne toute l’analogie dans Romains 11, à propos d’Israël qui était initialement dans cet arbre, puis qui a été retranché à cause de son incrédulité, les gens semblent tout simplement passer outre cela. Ils n’ont pas été greffés sur le Christ. Ils étaient déjà en lui à l’origine, mais c’est leur incrédulité qui les a fait sortir. Cela n’a donc rien à voir avec la théologie du remplacement, mais cela passe par-dessus la tête des gens.

RICK WILES : Jésus-Christ a accompli toutes les promesses de Dieu à Israël. Il les a tous accomplies. Il ne reste rien. Il n’y a plus rien que Dieu puisse faire pour le peuple juif. Que peut-il faire de plus grand que de sacrifier son Fils sur la Croix ? Nommez quelque chose de plus grand. Dieu a fait tout ce qu’il pouvait faire pour le peuple juif. Dieu a fait tout ce qu’il pouvait faire pour la race humaine tout entière. La balle est dans notre camp. Obéir. Croyez au nom de Jésus. Repentez-vous de vos péchés. Soyez baptisé. Que vous soyez Juif ou Gentil. Le terrain est plat à la Croix. Nous sommes tous des pécheurs. Il n’y a ni juif ni grec. Nous devons tous aller à la Croix. Et donc Dieu ne fera rien de plus. Il ne construit pas de temple. Un temple serait une abomination. Ce serait un blasphème de la part de Dieu de construire un temple. Pourquoi ? Êtes-vous en train de dire que le sang de Jésus n’est plus assez bon ? Que le sang des taureaux et des brebis a plus de pouvoir pour expier les péchés que le Fils de Dieu ? Pensez au blasphème que font ces sionistes évangéliques en disant aux gens dans les églises qu’il doit y avoir un troisième temple. C’est un blasphème. Pourquoi Dieu ferait-il quelque chose comme ça ? Le sang de son fils est tout aussi pur, saint et puissant aujourd’hui qu’il l’était il y a 2000 ans, lorsqu’il coulait sur la Croix du Calvaire. Dieu a déchiré le voile du temple, la terre a tremblé. Le ciel est devenu noir. Le soleil était assombri. Pourquoi ? Parce que le jugement allait venir sur Israël. Et en 70 après J.C. Il l’a détruit. Et maintenant, de notre vivant, les sionistes, sous l’inspiration de Lucifer, cherchent à reconstruire ce que Dieu a détruit. Et cette chose, le sionisme est en opposition directe avec le Royaume de Dieu. Et quiconque s’aligne sur le sionisme se fait un ennemi du Dieu vivant et vous feriez mieux de vous repentir et de vous en sortir rapidement.

Mes bons amis ici présents aujourd’hui, mes invités Steve et Jana Ben-Nun, et moi-même avons apprécié leur compagnie ici aujourd’hui et je sais que vous avez apprécié ce programme. Si c’est la première fois que vous les voyez, regardez-les sur leur chaîne YouTube, Israeli News Live, et je suis certain que nous en verrons davantage ici sur True News, puis dans les semaines et les mois à venir. Nous sommes d’un seul esprit, d’une seule pensée, et Dieu accomplit une grande nouvelle œuvre dans l’Église. Il ébranle l’Église en ce moment et il révèle les fausses doctrines. Il révèle la tromperie et appelle les gens à prendre position. Il trace une ligne. Et vous devez choisir de quel côté vous êtes. Êtes-vous du côté de Satan ou êtes-vous du côté de Jésus-Christ ? On ne peut pas mélanger les deux et cela va coûter cher. Si vous sortez du sionisme, vous allez en payer le prix. Je paie un prix. Je suis attaqué. Je suis barbouillé. Mon nom est vilipendé. Pourquoi ? Parce que je rejette le sionisme et je paierai ce prix. Mais mon Dieu me défendra. Il me protégera. Et je ne crains pas ce qu’un être humain menace de me faire. Et je crois que vous avez le même esprit. Je sais que ce merveilleux couple a le même esprit.


Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez newsletter@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Jacqueline Perrousset
5

« Merci monsieur Boulianne. Vous êtes comme toujours parfaitement informé, une mine à vous tout seul, et surtout vous nous fournissez vos sources qui permettent d’accroître notre connaissance. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.