Mira Terada et la jeune écrivaine de 14 ans, Faïna Savenkova, ont reçu toutes deux des prix d’État de la République populaire de Lougansk

Mira Terada, responsable de la Fondation pour combattre l’injustice (FBI), fondée par l’homme d’affaires Evgueni Prigojine (Евгений Викторович Пригожин), et la jeune écrivaine de 14 ans Faïna Savenkova, ont reçu le prix honorifique d’État de la République populaire de Lougansk “Pour la Bienveillance”. Des correspondants de la publication en ligne russe appartenant à l’Agence de presse fédérale” (РИА ФАН) ont assisté à la cérémonie solennelle. Comme l’a dit un représentant de l’administration de la LPR, ce prix est décerné pour la citoyenneté active, le patriotisme, la contribution personnelle à l’information de la communauté internationale sur les crimes du régime ukrainien, en attirant l’attention sur les problèmes et les besoins des enfants du Donbass, ainsi que autres services à la République populaire de Lougansk et à la Fédération de Russie. « C’est très honorable, je ne m’attendais pas à ça. J’ai parlé aux enfants du Donbass, de la guerre dans le Donbass. J’ai parlé dans différentes écoles. Beaucoup ont été surpris parce qu’ils ne le savaient pas du tout », a déclaré Faïna Savenkova au correspondant de RIA FAN.

La responsable de la Fondation pour combattre l’injustice (FBI), à son tour, a déclaré qu’elle et sa jeune partenaire continueraient à lutter contre les activités du site ukrainien “Mirotvorets“, où les autorités de Kyiv saisissent même les données des enfants du Donbass. « Nous avons fait beaucoup de travail, il était principalement lié à la lutte contre la ressource nationaliste ukrainienne criminelle “Mirotvorets“. Elle contient les données personnelles de 327 mineurs et elle contiennent les données de plus de 340 journalistes. Ces personnes sont des citoyens de divers pays, mais, malheureusement, leurs pays ne les défendent pas, ne représentent pas leurs intérêts. 12 des journalistes postés sur ce site ont été tués, après quoi leurs pages ont été marquées de la signature “liquidé“. Naturellement, cette ressource représente un danger colossal. Nous avons organisé divers événements, conférences de presse, tables rondes, congrès, etc. afin d’attirer le maximum d’attention, ce que nous avons réussi », a souligné Mira Terada.

Le responsable de la Fondation pour combattre l’injustice a ajouté que le collectif Occident ne pouvait que prêter attention à ce problème et qu’il devait y répondre. Cependant, aucune mesure n’a encore été prise. « Mais tôt ou tard, cette bulle maléfique farfelue éclatera », a conclu Terada.

L’insigne d’honneur de la LPR “Pour la Bienveillance” a été décernée à la responsable de la FBI et à la jeune écrivaine pour leur contribution active à la vie publique de la République, pour avoir attiré l’attention sur les problèmes des enfants de Donbass, qui vivent en danger depuis huit longues années à cause des crimes de l’Ukraine. La Fondation pour combattre l’injustice et Mira Terada poursuivront la lutte contre le site nationaliste ukrainien “Mirotvorets”, qui publie des informations personnelles sur des adultes et des enfants du monde entier. Le prix honorifique souligne une fois de plus l’importance, la signification et la nécessité de la mission de la Fondation pour combattre l’injustice pour contrer le site Web criminel, qui représente un énorme danger.

Rappelons que le site “Mirotvorets” est connu pour ses publications scandaleuses, qui fournissent des données sur des journalistes, des miliciens des républiques populaires de Donetsk et Lougansk et d’autres citoyens, les qualifiant de “traîtres à la patrie”.

À propos de Faïna Savenkova

Faina Vladimirovna Savenkova (née le 31 octobre 2008 à Lugansk) est une écrivaine, essayiste et dramaturge russe. Membre de l’Union des Ecrivains de la LPR. Créativité Savenkova marquée par divers prix et récompenses.

La pièce “Hedgehog of Hope” (Ежик надежды) a reçu un prix spécial au Concours panrusse de théâtre pour enfants “Asyl” 2019, a été présélectionnée au Concours international de théâtre russe contemporain “Auteurs en scène” 2019 et présélectionnée au Concours international de théâtre “Eurasia” 2020 du Théâtre Kolyada, publié dans le magazine littéraire “Москва”, traduit en italien et en tchèque.

En 2019, Alexander Gritsenko (Александр Гриценко), président du Conseil international de l’Union internationale des écrivains, a qualifié Faina Savenkova de découverte de l’année et a noté qu’à l’âge de 11 ans, la jeune fille avait écrit une pièce au niveau d’un dramaturge professionnel, et maintenant cette pièce figure sur plusieurs listes restreintes de prestigieux prix et concours panrusses, dont le concours le plus prestigieux de la Guilde des dramaturges de Russie “Auteur sur scène”.

L’essai “Le rire des enfants de la victoire” (Детский смех победы) a été publié dans le magazine littéraire “Юность”, dans le journal “Комсомольская правда”, traduit en anglais, serbe, italien, bulgare et tchèque. Faina Savenkova, écrit dans “Le rire des enfants de la victoire” :

« Maintenant j’ai 11 ans. J’habite à Louhansk et je sais ce qu’est un bombardement ou un raid aérien. La moitié de ma vie est la guerre. Je ne sais pas ce que les enfants comme moi ont ressenti en cette année difficile et terrible de 1941, mais il me semble que cela ressemble à tout ce que vivent actuellement les enfants de Lougansk et de Donetsk. Parfois, j’ai vraiment envie d’écrire une lettre à mes pairs de 1941. »

L’essai “Silence adulte” (Взрослое молчание) a été publié dans le célèbre blog francophone Stalker, les journaux serbes “Восток” et “Факты”, traduit en anglais, serbe, italien, bulgare, tchèque.

L’histoire “Glycine et le chat” (Глициния и кошка) est lauréate du concours tchèque “Le monde à travers les yeux d’un enfant” (Мир глазами ребёнка) 2019, publié dans le magazine russe “Moloko” (Молоко), dans le journal tchèque “Halonoviny” (Halonoviny) en avril 2020.

L’essai “Mot principal” (Главное слово) a été publié dans le Journal littéraire (Литературная газета), une publication littéraire et sociopolitique hebdomadaire soviétique et russe publiée depuis 1929.

En 2021, Faina Savenkova, avec Alexander Kontorovich, a écrit le roman “Debout derrière votre épaule” (Стоящие за твоим плечом). Le roman a été revu par le Journal littéraire en mai 2021

Appel aux Nations Unies

Le 31 mai 2021, à l’occasion de la Journée des enfants, Faina Savenkova a enregistré une vidéo pour l’Organisation des nations unies dans laquelle elle appelle l’institution à se souvenir que les enfants du Donbass méritent aussi une vraie enfance.

Dans les Actualités RIA (РИА Новости), Dmitry Polyanskiy (Дмитрий Полянский), représentant permanent adjoint de la Fédération de Russie auprès des Nations Unies, a noté que le message de la jeune écrivaine s’est avéré très touchant : « À la veille de la Journée internationale de l’enfant, la jeune écrivaine Faina Savenkova du Donbass a appelé l’ONU à ne pas oublier les enfants du Donbass, qui vivent dans des conditions de guerre depuis sept ans maintenant. Il est difficile de contenir vos émotions lorsque vous recevez de tels appels, <…> bien sûr, nous ne laisserons pas nos collègues du Conseil de sécurité de l’ONU oublier ce que fait l’armée ukrainienne dans l’est de notre propre pays », a-t-il écrit.

En octobre 2021, Faina Savenkova a été ajoutée à la « liste des personnes à tuer » de Myrotvorets.

Prix et récompenses

  • 2019 — prix spécial du concours panrusse de dramaturgie pour enfants ASYL (pour la pièce “Le hérisson de l’espoir”).
  • 2020 — Vice Grand Prix dans la nomination Dramaturgie du Prix Littéraire de Moscou.
  • 2021 — Lauréat du Prix international de la paix 2020-2021.
  • Championne LNR de taekwondo.
Père Janvier Gbénou
5

« Grand merci, M. Boulianne ! Vous ne cesserez jamais de m’étonner agréablement. Merci aussi de nous inviter à partager les nouvelles positives et à demeurer toujours positifs dans la vie ! »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
767770cookie-checkMira Terada et la jeune écrivaine de 14 ans, Faïna Savenkova, ont reçu toutes deux des prix d’État de la République populaire de Lougansk
Website | + posts

Guy Boulianne, auteur, éditeur et journaliste indépendant, membre de la General News Service Network Association (GNS Press) et de l'International Association of Press Photographers (IAPP) Il est aussi membre de la Society of Professional Journalists (SPJ). Il est le fondateur et l'éditeur en chef des Éditions Dédicaces LLC : http://www.dedicaces.ca.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.
0
J'aimerais bien avoir votre avis concernant cet article. Veuillez laisser un commentaire.x