L’ancien Premier ministre de Malaisie, Mahathir Mohamad, mettait en garde contre le NOM lors d’une conférence internationale, le 9 mars 2015

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.

La conférence internationale — « Le nouvel ordre mondial – Une recette pour la guerre ou la paix » — s’est tenue le 9 mars 2015 au Putrajaya International Convention Center (PICC) en Malaisie, organisée par la Perdana Global Peace Foundation (PGPF) dans le cadre de son programme à long terme visant à abolir la guerre. Environ 500 personnes représentant les ministères gouvernementaux, les secteurs des entreprises, les missions étrangères, les étudiants et les représentants de diverses ONG y ont participé. Dans son discours d’ouverture, Tan Sri Dato’ Sri Norian Mai, président du PGPF, a indiqué que la Fondation a débuté avec le lancement de l’Initiative de Kuala Lumpur pour criminaliser la guerre en décembre 2005, en tant que forum visant à promouvoir activement la paix mondiale et à abolir la guerre. Une série de conférences ont été organisées sur la question et en même temps la Fondation a mis en place un certain nombre de programmes de sensibilisation et entrepris des activités d’aide humanitaire telles que l’aide à Gaza, à la Somalie et aux réfugiés au Liban.

Le Nouvel Ordre Mondial constitue une grande menace pour les États souverains, ont déclaré les intervenants de la conférence internationale. L’initiative anti-guerre, Perdana Global Peace Foundation, a pour seul objectif de mettre fin à la guerre. Fondée par l’ancien Premier ministre malaisien, Mahathir Mohamad, la Fondation encourage le dialogue entre différentes nations, personnes et organisations pour favoriser et dynamiser la paix mondiale. Sa fondation sœur, la Fondation Kuala Lumpur pour criminaliser la guerre, vise à prendre toutes les mesures nécessaires pour criminaliser la guerre et dynamiser la paix. Elle a également déclaré l’ancien président américain George Bush et l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair, entre autres, coupables de crimes de guerre.

L’activité du 9 mars 2015 de la Fondation Perdana Global Peace était une conférence internationale d’une journée intitulée « Le nouvel ordre mondial – Une recette pour la guerre ou la paix ». Le discours d’ouverture a été prononcé par le Dr Mahathir, qui a averti que la Malaisie pourrait perdre son indépendance si le gouvernement devenait la proie des stratagèmes des États-Unis visant à accroître son hégémonie mondiale par des moyens économiques. Il a souligné que le Partenariat transpacifique ou TPPA est une stratégie de nouvel ordre mondial élaborée par un puissant pacte de peuples dirigé par les États-Unis pour dominer l’économie mondiale. Le Dr Mahathir a déclaré que la mondialisation et le commerce sans frontières sont utilisés pour établir un « gouvernement mondial unique ».

Qualifiant l’accord de libre-échange d’accord commercial réglementé, il a déclaré que les pays qui signeraient l’accord seraient soumis à davantage de règles et de réglementations que jamais auparavant. Le Dr Mahathir a également souligné que les différends découlant de ces accords commerciaux signifient que les entreprises pourraient poursuivre en secret des États souverains devant des tribunaux d’arbitrage pour investisseurs.

Ce qu’on appelle le « Nouvel Ordre Mondial » fait référence à l’émergence d’un gouvernement mondial totalitaire. En effet, d’autres intervenants éminents à la conférence ont également déclaré qu’une élite secrète au pouvoir, dirigée par les États-Unis, souhaitait remplacer les États-nations souverains par un changement de régime.

L’éminent universitaire et auteur Michel Chossudovsky a averti que la soi-disant guerre contre le terrorisme n’est qu’une façade pour propager l’hégémonie mondiale de l’Amérique et créer un nouvel ordre mondial. Le Dr Chossudovsky a déclaré que le terrorisme est fabriqué aux États-Unis et que les terroristes ne sont pas le produit du monde musulman. Selon lui, la guerre mondiale contre le terrorisme menée par les États-Unis a été utilisée pour promulguer des lois antiterroristes qui diabolisaient les musulmans du monde occidental et créaient l’islamophobie.

Développant son argument, le Dr Chossudovsky a déclaré que l’OTAN était responsable du recrutement des membres de l’État islamique tandis qu’Israël finance « des éléments du jihad mondial en Syrie ». Le Dr Chossudovsky, qui est également le fondateur du Centre pour la recherche et la mondialisation (CRM), a en outre souligné que la guerre mondiale contre le terrorisme est une invention, un grand mensonge et un crime contre l’humanité. Faisant écho aux arguments du Dr Chussodovsky, l’éminent politologue malaisien, réformateur islamique et militant Chandra Muzaffar, a déclaré que les États-Unis ont toujours manipulé la religion pour renforcer leur hégémonie mondiale sur les États souverains. Par exemple, il a déclaré que le printemps arabe avait été provoqué par la résistance du colonel Mouammar Muhammad Kadhafi à la domination américaine.

Mais le Dr Thomas Barnett, qui travaille dans les services de sécurité nationale américains depuis la fin de la guerre froide, a réfuté les arguments avancés par les intervenants de la conférence, les considérant comme de simples allégations et selon lesquels les gens préfèrent croire aux théories du complot. Abordant le sujet de l’hégémonie économique à travers les accords de libre-échange, le Dr Barnett a déclaré qu’il était tout à fait normal que les pays qui signent des accords commerciaux internationaux soient soumis à certains traités internationaux et protocoles commerciaux qu’ils doivent respecter. Il affirme également que les partenaires commerciaux avec les États-Unis ont accumulé de nombreux avantages et que les États-Unis ont fait tout leur possible au cours des 40 dernières années pour encourager un développement pacifique. Barnett a également souligné que, pour la première fois dans l’histoire de l’Asie, il existe une Chine, une Inde, une Corée du Sud, une Indonésie, une Malaisie et un Japon de plus en plus prospères et puissants.

Écartant l’argument de Barnett, le Dr Mahathir a averti les gouvernements d’être prudents, affirmant que ceux qui refusent de se conformer sont soumis à des sanctions économiques. Il a également déclaré que le gouvernement mondial unique voulait affaiblir tous les autres gouvernements et n’hésiterait pas à envahir et à occuper des États souverains pour réaliser son programme.

➽ Discours d’ouverture sur le « Nouvel Ordre Mondial » (NWO) et table ronde

Le discours d’ouverture prononcé par YABhg Tun, Dr Mahathir bin Mohamad, président du PGPF, a été assez critique à l’égard du Nouvel Ordre Mondial (NOM) qui, selon lui, a été conceptualisé par les nations occidentales puissantes et riches pour établir un gouvernement mondial élitiste pour dominer le monde. Ces pays, avec leurs entreprises capitalistes et leurs forces armées, ont construit leur puissance militaire et économique pour garantir que les pays suivent leurs lignes ; prendre des mesures pour renverser et affaiblir les pays ; réguler le commerce pour les favoriser ; imposer leurs valeurs morales contre les nôtres. Il en résulte de nombreux conflits, notamment au Moyen-Orient. Il semble que le NOM soit une recette pour la guerre. La table ronde qui a suivi était présidée par Tan Sri Ahmad Fuzi Abdul Razak, ancien secrétaire général du ministère des Affaires étrangères de Malaisie et était composée des six membres suivants :

Thomas P.M Barnett

Thomas P.M Barnett de Barnett Consulting LLC qui a commencé ses délibérations sur une note positive en ce sens que le monde a été en paix pendant une longue période de l’histoire ; il y a plus de richesse et de liberté ; prolifération limitée des armes nucléaires ; une urbanisation rapide qui accompagne la démocratisation ; disponibilité de nourriture pour nourrir une population croissante; population vieillissante. Nous risquons moins d’être tués par la guerre et les guerres sont fondamentalement des conflits étatiques. Il a conclu que l’avenir soit rempli d’AMOUR et de SOINS.


Michel Chossudovsky

Michel Chossudovsky, fondateur du Centre de recherche sur la mondialisation (Canada) et auteur de onze ouvrages, a affirmé avec force que la guerre mondiale contre le terrorisme était en fait une entreprise américaine et que de nombreuses organisations considérées comme terroristes étaient la création des États-Unis, de l’OTAN, de l’Arabie saoudite, du Qatar et de la Turquie. Pour lui, la guerre est une entreprise criminelle.


Dr Din Syamsuddin

Le Dr Din Syamsuddin, professeur de pensée politique islamique à l’Université islamique d’État de Jakarta et président de Muhammadiyah, en Indonésie, s’est montré plus conciliant dans ses délibérations et a considéré le Nouvel Ordre Mondial comme un partenariat visant à développer un système mondial pour éliminer la pauvreté et construire une culture de la paix, de l’attention et du partage – partage de l’espace, coexistence tout en conservant et en protégeant l’environnement. Pour le Dr Din, la sécurité du monde est une responsabilité collective et non le droit exclusif des puissants et nous devons nous efforcer d’éliminer les injustices mondiales ; garantir les droits de l’homme, la liberté et la tolérance. Il a suggéré que nous devons travailler ensemble sur l’éthique et la religion.


Dr Chandra Muzaffar

Le Dr Chandra Muzaffar, président du Mouvement international pour un monde juste et auteur de plus de 20 livres, a postulé qu’en 1991, le président Bush était le défenseur du Nouvel Ordre Mondial avec l’intention de maintenir les États-Unis en tant que superpuissance. Pour y parvenir, elle doit continuer à renforcer sa force militaire, contrôler la monnaie et les ressources du monde, contrôler les esprits et les cœurs à travers la culture et les médias ; apporter un changement de régime et des mesures appropriées contre les États récalcitrants. Il a manipulé la religion pour vaincre son ennemi, comme en Afghanistan, et a créé des organisations terroristes comme Al-Qaïda. Les États-Unis considèrent le monde comme quatre parties hégémoniques : contenir la Chine, s’inquiéter de la Russie, jouer le rôle de l’OTAN pour contenir l’Ukraine et continuer à avoir les pays d’Amérique du Sud sous son patronage.


Général Elias Hanna (à la retraite)

Le général Elias Hanna (à la retraite), professeur à l’Université américaine de Beyrouth, a évoqué la géopolitique du Moyen-Orient et les États-Unis, en tant que superpuissance, à l’origine des nombreuses crises dans la région. Le général Hanna était le commandant des 55e et 105e bataillons d’artillerie. Il est commentateur stratégique et politique sur les questions d’actualité mondiale sur MTV. Il se spécialise dans les études stratégiques, les sciences politiques et les relations internationales, avec un accent sur les guerres et conflits, la géopolitique, les questions du Moyen-Orient, le terrorisme et les études de sécurité. Le général est un érudit accompli avec de nombreuses publications et un général décoré de la Médaille de la guerre, du Mérite des Cèdres et de l’Union nationale et du Sud.


Yoichi Shimatsu

Yoichi Shimatsu a concentré son attention sur la détection des guerres cachées telles que les coups d’État et les opérations clandestines dans les pays, les disparitions mystérieuses d’avions et les tragédies, les cyberattaques, l’apparition de maladies telles que le virus Ebola, l’établissement des califats de l’État islamique. Yoichi Shimatsu est un journaliste indépendant basé à Hong Kong. Il est « rédacteur en chef » chez 4th Media et ancien rédacteur en chef du Japan Times Weekly à Tokyo et du Pacific News Service à San Francisco. Il a couvert les tremblements de terre de San Francisco et de Kobe, a participé à l’opération de sauvetage immédiatement après le tsunami dans l’océan Indien en 2004 et a dirigé les recherches sur le terrain pour un rapport architectural sur les défauts de conception structurelle qui ont conduit au bilan mortel du tsunami en Thaïlande. Il a écrit des commentaires sur l’affaire Edward Snowden publiés dans le South China Morning Post et sur la mort d’Aaron Schwartz.



Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

Pouchot
5

« Vos articles sont toujours très intéressants, mais ce que j'aime le plus c'est qu'ils sortent de l'ordinaire et méconnus de la plupart d'entre nous. Merci beaucoup et continuons à nous battre contre ces gens indigne de l'être humain. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
Partager cet article sur les réseaux sociaux :
Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.