Une nouvelle étude du Pr Denis Rancourt et al. : Le taux de mortalité par dose de vaccin COVID-19 stratifié selon l’âge pour Israël et l’Australie

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.
J'ai le bonheur de vous présenter la nouvelle étude du professeur Denis G. Rancourt PhD et de ses collègues Marine Baudin PhD, Joseph Hickey PhD et Jérémie Mercier PhD. Ce nouvel article intitulé "Age-stratified COVID-19 vaccine-dose fatality rate for Israel and Australia" (Taux de mortalité par dose de vaccin COVID-19 stratifié selon l'âge pour Israël et l'Australie) vient tout juste d'être publié sur les plateformes "CORRELATION Research in the Public Interest" et "ResearchGate".

Vous trouverez ci-dessous une traduction automatique de l'étude. Vous pouvez aussi télécharger la version originale en anglais, en cliquant ici.

Il est maintenant bien établi à partir des études d’autopsie et de la surveillance des effets indésirables que les vaccins COVID-19 peuvent entraîner la mort. Le taux de létalité par dose de vaccin (vDFR), qui est le rapport entre les décès induits par le vaccin et les doses de vaccin administrées dans une population, a récemment été mesuré par nous comme étant aussi élevé que 1 % en Inde et lorsque des campagnes « d’équité en matière de vaccins » ont été appliqué dans les États très pauvres des États-Unis et à 0,05 % en Australie, avec des données non discriminantes par tranche d’âge. Ici, nous fournissons les premières évaluations empiriques des vDFR stratifiées selon l’âge, en utilisant des données nationales sur la mortalité toutes causes confondues et le déploiement des vaccins, pour Israël et l’Australie. Nous constatons que le vDFR augmente considérablement avec l’âge pour les personnes âgées, étant exponentiel avec un temps de doublement d’environ 5,2 ± 0,4 ans. En conséquence, le vDFR est d’un ordre de grandeur plus élevé dans la population la plus âgée que la valeur de l’ensemble de la population, atteignant 0,6 % pour le groupe d’âge de 80 ans et plus en Israël et 1 % pour le groupe d’âge de 85 ans et plus en Australie, par rapport à < 0,01 % pour les jeunes adultes (< 45 ans). Nos résultats impliquent qu’il était imprudent de donner la priorité à la vaccination des personnes jugées comme ayant le plus besoin de protection.


Voici quelques suggestions de lecture

Yanique Rivard
5

« Bravo Mr Boulianne. Je vous suis, vous êtes toujours pertinent et vous n’avez pas le cerveau lavé par l’alliance Q ou Trump. Merci de votre bon travail. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
831300cookie-checkUne nouvelle étude du Pr Denis Rancourt et al. : Le taux de mortalité par dose de vaccin COVID-19 stratifié selon l’âge pour Israël et l’Australie
Website | + posts

Guy Boulianne, auteur, éditeur et journaliste indépendant, membre de la General News Service Network Association (GNS Press) et de l'International Association of Press Photographers (IAPP) Il est aussi membre de la Society of Professional Journalists (SPJ). Il est le fondateur et l'éditeur en chef des Éditions Dédicaces LLC : http://www.dedicaces.ca.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dominique Pinson

Excellent article comme toujours, votre travail est exemplaire, vous avez toute notre chaleureuse reconnaissance

Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.
2
0
J'aimerais bien avoir votre avis concernant cet article. Veuillez laisser un commentaire.x