Le Traité sur les pandémies; le président Macron dans un rare moment de candeur avait échappé: « La Bête de l’événement est là, et elle arrive »

😁 Si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à faire un don à votre guise. Merci.
J'ai fait part à maintes reprises des dangers du Traité de l'OMS sur les pandémies et ceci dès le 7 octobre 2021, alors que je partageais l’article du Dr Urmie Ray. J’ai continué ces alertes à quelques reprises, soit le 30 mai 2022, le 26 mai 2023, le 9 juillet 2023, le 19 janvier 2024, le 8 février 2024, le 25 mars 2024, le 7 avril 2024, le 13 avril 2024 et le 16 avril 2024. Il ne faut pas oublier non plus que plusieurs projets de loi à travers le monde s'alignent parfaitement avec ce Traité sur les pandémies de l'OMS, dont le Projet de loi Nº 50 du gouvernement de François Legault qui constitue un réel danger pour l'ensemble des Québécois. Par ce traité, les chefs d’État s’apprêtent à remettre la souveraineté de leurs nations entre les mains d’un gouvernement mondial et à signer un traité international qui soumettra tous les peuples à une dictature sans précédent, dont les fermetures de frontières, les restrictions de voyage, le confinement (quarantaine), les examens médicaux et la médication des individus (englobant les exigences relatives à l’injection de vaccins ou d’autres produits pharmaceutiques).

Je partage maintenant un texte rédigé par le chroniqueur L’Observateur Q2. Publié le 24 avril 2024 sur son compte ✘, ce texte ne s’adresse pas uniquement à ses 32 900 abonnés++, mais à toutes les personnes qui se soucient de leur avenir. Ce texte sert en quelque sorte d’avertissement ultime et lucide avant la signature du Traité sur les pandémies.

➽ Dans 30 jours seulement l’ex-terroriste Éthiopien, Tedros Ghebreyesus, gouvernera le monde entier. Sans exagérer.

➦ Par L’Observateur Q2 (@LobservateurLi2)

Il ne reste qu’un mois. Un certain président dans un rare, peut-être même unique moment de candeur, avait échappé : « La Bête de l’événement est là, et elle arrive ». Depuis, plusieurs ont senti son souffle fétide durant la dystopie covidienne mais ladite Bête est restée invisible malgré que l’on sentit bien sa présence. Quoi qu’il en soit, si votre regard cherchait Baphomet, Baal, Satan et autres Lucifers, vous n’avez sûrement rien vu. En fait ses hommes de main s’agitent sous nos yeux mais ils sont petits, gris muraille, d’apparence insignifiante, ennuyants, sans lustre et ils prennent toujours une approche oblique et souterraine pour arriver à leurs fins. Tedros Adhanom Ghebreyesus en est l’archétype idéal.

Dans 30 jours seulement, l’ex-terroriste Éthiopien gouvernera le monde entier. Sans exagérer. L’OMS est son cheval de Troie qui, grâce au traité pandémique à officialiser le 27 mai prochain, aura priorité sur les gouvernements signataires des 194 nations membres. Cela se fera sans tambours ni trompettes, tellement discrètement en fait que la majorité des gens ne verront rien passer.

Tedros, en tant que directeur de l’OMS, aura préséance sur les gouvernements légitimes non seulement pour les questions pandémiques mais aussi pour tout ce qui a une influence sur la santé (“Une seule santé”, de L’ONU). Le climat, l’économie, les transports, la guerre, l’environnement, l’éducation, l’habitation, tout en somme sera prétexte pour usurper légalement l’autorité des gouvernements « afin de protéger votre santé, celle des plantes, des animaux et de la Terre ». Rien que ça. Ses diktats seront contraignants et au-dessus des lois nationales, urgence obligera. [Voir : One health ONU]

L’OMS et sa maison mère l’ONU serviront de paravent et de courroie de transmission des ordres du nouveau gouvernement mondial, entité non élue, incontrôlée et aux décrets sans appel.

Ce transfert massif de pouvoir et de souveraineté est devant nous, il arrive dans 4 semaines, dès le 77è congrès annuel de l’OMS à Genève. Ce changement profond de paradigme porte un nom que vous connaissez, c’est le Great Reset annoncé en juin 2020 par Klaus Schwab et repris en chœur par tous nos dirigeants sous le slogan “Build Back Better”. Ce sera une bifurcation sociétale majeure, un changement d’une ampleur telle que le monde n’en a jamais connu de semblable. Le monde d’après sera méconnaissable.

Les états membres reprennent les négociations du traité en mai, dans quelques jours, le dernier round n’ayant pas abouti en mars. C’est signe qu’il y a de l’espoir mais rien n’est encore gagné.

Ce coup d’état mondial déguisé en traité sanitaire doit échouer. Rien n’est plus déterminant pour le futur que cela. Si vous êtes du même avis, alors vous pouvez

– écrire à vos députés, vos sénateurs pour signifier votre désaccord.
– utiliser X et les autres réseaux sociaux pour faire connaître et éclairer le sujet.
– passer le mot.

⇒ À notre victoire, à leur échec!



Abonnez-vous à ma lettre d'information
Ne ratez rien de ce site ! Soyez alerté(e) dès la publication d’un nouvel article.
* Ajoutez news@guyboulianne.info à votre carnet d'adresse.
icon

André Bouchard
5

« Je viens de vous connaitre par l'entremise de la “plandémie” et j'ai lu beaucoup de vos publications. Félicitations et merci pour votre travail d'humaniste. »

💛 😁 Vous avez apprécié cet article ? Je vous remercie de m’offrir un café. 😃 💛
VEUILLEZ NOTER : Les commentaires des lecteurs et lectrices peuvent être approuvés ou non, à ma seule discrétion et sans préavis. Merci de votre compréhension. — Guy Boulianne
1102350cookie-checkLe Traité sur les pandémies; le président Macron dans un rare moment de candeur avait échappé: « La Bête de l’événement est là, et elle arrive »
Website | + posts

Guy Boulianne, auteur, éditeur et journaliste indépendant, membre de la General News Service Network Association (GNS Press) et de l'International Association of Press Photographers (IAPP) Il est aussi membre de la Society of Professional Journalists (SPJ). Il est le fondateur et l'éditeur en chef des Éditions Dédicaces LLC : http://www.dedicaces.ca.

Partager cet article sur les réseaux sociaux :
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
mareck

Le Covid-19 sera-t-il suivi d’une pandémie de tuberculose… – et les antibiotiques ne seront-ils plus efficaces ?
Dans un jeu de simulation, suite aux avertissements du Dr Schöning, nous expliquons comment pourrait se dérouler une prochaine pandémie planifiée. Les événements actuels, comme par exemple la nouvelle vague de panique face à la tuberculose, nous y incitent. [lire la suite]

http://www.kla.tv/28906

Traduire/Translate
Ce contenu est protégé ! Merci.
2
0
J'aimerais bien avoir votre avis concernant cet article. Veuillez laisser un commentaire.x